logo site

Appel à communication (colloque)


Penser et repenser Le FOU (français sur objectifs universitaires) dans le monde : démarches, méthodes, pratiques et contraintes

Cet appel a été consulté 341 fois
Lieu : Le Centre Régional des Métiers de l’Éducation et de la Formation de Fès-Meknès

Echéances:


Date limite pour soumettre une proposition : vendredi 15 avril 2022
L'événement aura lieu à partir de : vendredi 27 mai 2022
Responsable scientifique:Pr. Saliha ARZAZ
Pr. Abdelmounïm EL AZOUZI
Pr. Hassan FATHI
Mme. Wahiba OUAZZANI IBRAHIMI



Appel à communication
La Faculté des Lettres et des Sciences Humaines Saïs-Fès (Laboratoire de recherches « Langue, Littérature, Imaginaire et Esthétique),
L’Institut Français du Maroc, site de Fès
*-*-*
Le Centre Régional des Métiers de l’Éducation et de la Formation de Fès-Meknès (Équipe de Recherche en Didactique des langues, des Lettres et des Sciences Humaines)
Organisent un colloque international sous l’intitulé :
Penser et repenser Le FOU dans le monde : démarches, méthodes, pratiques et contraintes
« Le français sur objectifs spécifiques est né du souci d’adapter l’enseignement du FLE à des publics adultes souhaitant acquérir ou perfectionner des compétences en français pour une activité professionnelle ou des études supérieures ». (Dictionnaire de didactique du français langue étrangère et seconde, 2003, p. 109)
En effet, le FOS diffère du français général puisqu’il demande, dans les situations d’enseignement, une méthodologie différente par rapport à l’enseignement du français général et vise un public qui a déjà des connaissances de base de la langue française.
Un autre concept, le FOU, commence à gagner du terrain dans le champ de la didactique. C’est une variante au sein du FOS visant à préparer des étudiants à suivre des études supérieures dont la langue d’enseignement est le français. Dans cette optique, le FOU permet aux apprenants d’acquérir les compétences langagières, disciplinaires et méthodologiques nécessaires à la réussite de leurs études universitaires. L’application du FOU les rend capables de comprendre des cours, de prendre des notes, de lire des livres spécialisés, de passer des examens, de rédiger des mémoires ou des thèses, etc. Il s’agit de la volonté de perfectionnement et d’approfondissement des connaissances générales et spécifiques en langue française dans les disciplines universitaires de la composante que veut intégrer un étudiant : l’économie, le management, le droit des affaires, la médecine, la culture et civilisations, la gastronomie, la mode, etc.
La langue française dans le contexte du FOU pose des difficultés aux étudiants non seulement sur le plan linguistique, mais aussi sur le plan cognitif et culturel. Il s’agit pour eux d’appréhender des concepts disciplinaires dans une langue qui n’est pas la leur et dans un contexte socioculturel se caractérisant par la complexité. Pour donner un exemple, un étudiant marocain qui veut étudier les sciences mathématiques dans une université française doit avoir un niveau de langue suffisant (au moins le niveau B2 du CECRL), doit comprendre les formes spécifiques de l’enseignement des mathématiques à la française et doit apprendre à évoluer dans une microsociété complexe (l’université française). Le FOU envisage l’enseignement des aspects langagiers, culturels et méthodologiques. Dans ce sens, il devient un outil très pertinent pour la mobilité étudiante.
En effet, il s’agit d’un français conçu dans le but de répondre aux besoins spécifiques des apprenants en mettant en application des méthodologies et des activités au service des disciplines en question tout en visant l’appropriation linguistique de ces activités.
Ce colloque se propose de faire le point sur un concept qui émerge en formation des étudiants et stagiaires francophones et non francophones, celui du Français sur objectifs universitaires (FOU) ainsi que sur l’impact de ses mises en œuvre d’un point de vue institutionnel, didactique et pédagogique.
Le colloque sera également l’occasion de réunir chercheurs, conférenciers, formateurs, doctorants et étudiants. Il sera consacré au Français sur Objectifs Universitaires et se tiendra les 27 et 28 mai 2022, à la Faculté des Lettres et des Sciences Humaines Saïs-Fès de l’Université Sidi Mohamed Ben Abdellah.
Ce colloque fera le point sur les axes de recherche suivants :
- Le Français sur objectifs spécifiques
- Le Français sur objectifs universitaires : ses spécificités et son articulation avec le Français langue étrangère
- Place du FOU par rapport à la didactique du FLE
- Le Français langue d’enseignement
- Mise en pratique du FOU : réflexion sur les liens entre théorie et pratique
- Point de vue didactique en contexte de français langue étrangère, langue seconde et langue maternelle.
- Les méthodes actives en grands groupes
- Application du FOU en milieu universitaire
- Mise en place du FOU et analyse des pratiques d’enseignement et de formation.


Modalités de participation :
Le résumé de 300 mots doit être accompagné d’une notice bio-bibliographique en respectant le système TIMES NEW ROMAN en taille 12 et interligne 1,5. Les propositions de communication sont à envoyer avant le 15 avril 2022 aux adresses suivantes :
salihaarzaz@gmail.com
mr.fathi.hassan@gmail.com

Coordination:
Pr. Saliha ARZAZ
Pr. Abdelmounïm EL AZOUZI
Pr. Hassan FATHI
Mme. Wahiba OUAZZANI IBRAHIMI

Délais :
■ Soumission des propositions : le 15 avril 2022
■ Notification aux auteurs : le 1er mai 2022
■ Tenue du colloque : 27 et 28 mai 2022.

Nous acceptons les textes en français, en arabe, en anglais et en espagnol.
Comité scientifique :
Zohra LHIOUI (F.L.S.H., Université Moulay Ismail, Meknès)
Abdelmounïm EL AZOUZI (FLSH Saïs-Fès - Université Sidi Mohammed Ben Abdellah)
Mohamed NABIH (FLSH Saïs-Fès - Université Sidi Mohammed Ben Abdellah)
Mohammed LEHDAHDA (FLSH - Université Moulay Ismail, Meknès)
Saliha ARZAZ (CRMEF de Meknès)
Ouidiane ELAREF (Laboratoire Linguistique et Référentiels Culturels, Université Cadi Ayyad, Faculté de langue arabe, Marrakech)
Mohammed FAHFOUHI (CRMEF de Fès)

Comité d’organisation :
Abdelmounïm EL AZOUZI (FLSH Saïs-Fès - Université Sidi Mohammed Ben Abdellah)
Saliha ARZAZ (CRMEF de Meknès)
Hanae FILALI (Faculté des Lettres et des Sciences Humaines, Université Moulay Ismaïl de Meknès (LaRCIGALS)).
Hassan FATHI, Faculté des Lettres et des Sciences Humaines, Université Moulay Ismaïl de Meknès, (LaRCIGALS)).
Mohssine FATHI, Faculté des Lettres et des Sciences Humaines, Université Moulay Ismaïl de Meknès.
Amina KHALFI-OUDIYI, Institut Français du Maroc, Site de Fès
Wahiba OUAZZNI IBRAHIM, Institut Français du Maroc, Site de Fès
Brahim BEL-MKADDEM, Institut Français du Maroc, Site de Fès



Partager sur:
partager sur facebook