Les paroles rapportées


saadi souad  (Prof) [20 msg envoyés ]
Publié le :2017-04-23 13:43:51   Lu :1102 fois
Rubrique :Lycée et Entraide scolaire  
  • stars
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5



Identifier celui qui parle, évaluer sans erreur la situation qu'il occupe dans son propre énoncé et son attitude à l'égard de ce qu'il dit, est, la démarche essentielle pour comprendre un texte argumentatif. Mais cette recherche peut devenir plus difficile lorsque l'énoncé intègre des paroles rapportées.
1 - les citations :
la citations est un propos dit ou écrit par quelqu'un d'autre que soi-même et que l'on rapporte pour l'utiliser à l'appui de son propre raisonnement. la citation est en général mise entre guillemets et parfois signalée par une proposition incise : comme l'a écrit sartre : "....".
2 - les discours directs et indirects :
- le discours direct rapporte les paroles telles qu'elles ont été prononcées. Celles-ci sont placées entre guillemets ou précédées d'un tiret.
- le discours indirect rapporte les paroles à l'aide d'un verbe introducteur suivi d'une subordination par exemple ces verbes introducteurs employés par Rousseau : " Je demande quel profit les mœurs peuvent tirer de tout cela (le théâtre). On me dira que dans ces pièces, le crime est toujours puni, et la vertu récompensée. Je réponds que, ... , la plupart des actions tragiques, n'étant que de pures fables.".
3 - l'effacement des repères : le discours indirect libre :
le discours indirect libre ne signale pas de façon facilement repérable les paroles qu'il rapporte, pas de subordination ni de verbe introducteur,pas de guillemets. Cette absence de repère exige que l'on soit plus attentif à déterminer qui parle.


Vous aimez cet article ? Partagez-le sur


InfoIdentification nécessaire
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié

confidentialite Google +