Le lexique de la consommation


ElomariElalaoui Abderahman  (Prof) [5 msg envoyés ]
Publié le :2018-05-13 19:00:09   Lu :85 fois
Rubrique :Politique et société  
  • stars
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5



Le lexique de la consommation.

  1. Le patient : Le Trésor est un vrai trésor ; voilà « l'histoire » du patient raconté par ce dictionnaire :

_ Le plus souvent au masc., domaine des rapports de dépendance quasi-féodale.

HIST. ROMAINE. Citoyen pauvre se dévouant durablement corps et biens à un patron, celui-ci lui assurant en retour, protection et subsistance…

_ Dans d'autres types de civilisation « Ce sont des clients du sultan, qui vivent près de lui, venant souvent de très loin dès qu'ils sont assurés de trouver à sa cour abri, nourriture et le reste »…

  1. L'acheteur : selon un détraqué dénommé Jorg Simmel, il a toujours l'ascendant sur le vendeur ; l'argent ne courant aucun risque de pourrissement contrairement aux denrées… il sous-estimait le pouvoir de certains à dévoyer tout et à pourrir tout même le libéralisme !

  2. Le client : quelqu'un qui a vraiment le choix entre plusieurs services, marchandises, prestations

On le fidélise par le rapport qualité/prix, par la concurrence entre plusieurs prestations proposées…

  1. L'usager : quelqu'un qui est contraint de consommer une denrée, de faire recours à un service…par nécessité et faute de choix.

On le fidélise, on le rend plutôt esclave par le monopole.

  1. Le consommateur : il devient un biberonneur (de LAIT, de vin, de mensonges…), un soiffard, un affamé…qui gobe et ingurgite tout par compulsion et sans aucun réel plaisir…

Il est également un « buveur » qui « ne prend pas garde à la ciguë » puisqu'il « aime le cerfeuil… »

  1. L'abonné : on lui fait porter un bonnet de baudet et le secret de Midas est souvent gravé dans les contrats renouvelés automatiquement…

Conclusion :

Que faire face à cette langue « fasciste » ? Pas question de donner la sienne au chat ! Cette fois-ci les progressistes et les réactionnaires se sont mis d'accord pour la « boycotter ». Espérons qu'ils réussiront à changer le dictionnaire de notre vie…




Vous aimez cet article ? Partagez-le sur


InfoIdentification nécessaire
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié

confidentialite Google +