Incipit 1 ou comment construire du sens...


Idoubiya Rachid (Inspecteur) [1281 msg envoyés ]
Publié le:2012-05-18 22:59:51 Lu :2128 fois
Rubrique :Lycée et Entraide scolaire  
  • 4.0 stars
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
1 vote    4/5


Nb- Dans chaque lecture méthodique, je vais donner une règle à suivre lors de la pratique de cette méthodologie!
Règle 1 Il s'agit de faire un choix et de ne jamais parler de tout! Etre pertinent, voilà de quoi il s'agit!
Etude de la première phase d'une lecture méthodique: observation et identification:
Nb- Je vais commencer par l'étude de la "première" page de toutes les oeuvres au programme. Question de indiquer la façon d'aborder méthodiquement ce qu'on nomme communément: incipit...
Chapitre 1
Texte 1
«Condamné à mort !»
Bicêtre.
Condamné à mort !
Voilà cinq semaines que j'habite avec cette pensée, toujours seul avec elle, toujours glacé de sa présence, toujours courbé sous son poids !
Autrefois, car il me semble qu'il y a plutôt des années que des semaines, j'étais un homme comme un autre homme. Chaque jour, chaque heure, chaque minute avait son idée. Mon esprit, jeune et riche, était plein de fantaisies. Il s'amusait à me les dérouler les unes après les autres, sans ordre et sans fin, brodant d'inépuisables arabesques cette rude et mince étoffe de la vie. C'étaient de jeunes filles, de splendides chapes d'évêque, des batailles gagnées, des thétres pleins de bruits et de lumières, et puis encore des jeunes filles et de sombres promenades la nuit sous les larges bras des marronniers. C'était toujours fête dans mon imagination. Je pouvais penser à ce que je voulais, j'étais libre.
Maintenant je suis captif. Mon corps est aux fers dans un cachot, mon esprit est en prison dans une idée. Une horrible, une sanglante, une implacable idée ! Je n'ai plus qu'une pensée, qu'une conviction, qu'une certitude : condamné à mort !
Quoi que je fasse, elle est toujours là, cette pensée infernale, comme un spectre de plomb à mes côtés, seule et jalouse, chassant toute distraction, face à face avec moi misérable, et me secouant de ses deux mains de glace quand je veux détourner la tête ou fermer les yeux. Elle se glisse sous toutes les formes où mon esprit voudrait la fuir, se mêle comme un refrain horrible à toutes les paroles qu'on m'adresse, se colle avec moi aux grilles hideuses de mon cachot ; m'obsède éveillé, épie mon sommeil convulsif, et reparaît dans mes rêves sous la forme d'un coteau.
Je viens de m'éveiller en sursaut, poursuivi par elle et me disant : -Ah ! Ce n'est qu'un rêve !-Hé bien ! Avant même que mes yeux lourds aient eu le temps de s'entre' ouvrir assez pour voir cette pensée écrite dans l'horrible réalité qui m'entoure, sur la dalle mouillée et suante de ma cellule, dans les rayons ples de ma lampe de nuit, dans la trame grossières de la toile de mes vêtements, sur la sombre figure du soldat de garde dont la giberne reluit à travers la grille du cachot, il me semble que déjà une voix a murmuré à mon oreille :- Condamné à mort !
1- Lectures préliminaires/lectures observation:
- L'entrée par l'énonciation: utilisation de la règle des cinq questions (Qui parle ? A qui ? Où ? De quoi ? Dans quel but ?)
- L'entrée par le registre: quel ton se dégage à travers cette introduction: incipit.
Nb- C'est tout!
Remarque:

Introduction:
La structure du texte est en rouge: Lisez de suite ce qui est en rouge dans le texte...

Développement
:


1- Les indices de l'énonciation:

Les indicateurs de lieu est en vert: Où?
Les indicateurs de temps est en bleu: Quand?
Les indicateurs de la présence du narrateur-personnage est en jaune: Qui?

Les indices de l'obsession du narrateur: quoi?
2- Les indices de la tonalité est en orange:


- Conclusion:
effet de sens et visée: 
( Interprétations faites essentiellement par les élèves à l'aide de l'enseignant) 
Nb- Tout le travail de repérage se fera en utilisant des couleurs: des marqueurs pour les élèves...
 Observation et identification: Lors de cette séance, l'élève a acquis les compétences de l'observation des différents indices relatifs à l'énonciation... De plus, il a pu identifier la structure du texte également... C'est une deuxième compétence... La troisième compétence relève déjà de l'interprétation: le registre pathétique...

Fin de la séance... 
Sujets similaires
Salam
Pour une critique constructive
Re
Cher bouhali
Re

Voir tout Voir des sujets similaires

Moteur de recherche

Derniers articles sur le forum
LE PERE GORIOT  Vu 1357 fois
Anarchie  Vu 740 fois


confidentialite