Il était une fois un vieux couple heureux, évaluation - sdkf


BENHADDOU ABDELHAFID (?) [2 msg envoyés ]
Publié le:2013-03-22 20:24:54 Lu :4394 fois
Rubrique :Projets, lectures et évaluations  
  • 4.0 stars
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
2 vote    4/5


Envoyé par Benhaddou Abdelhafid

Lycée: Oued Laabid

2ème Année.Bac.L2

Evaluation No : 1

IIème Semestre

Texte :

- Ces enfants nés en Europe sont les pires qui soient, dit le vieux Bouchaïb. Ils ne respectent même pas les morts. J'en ai vu une bande qui profanait les tombes. Ils ne parlent même pas notre langue. Qu'est-ce que je pourrais bien leur dire ? Parler à leur père ? Je n'ai plus le temps de m'occuper de ça. D'ailleurs, je suis blasé et fatigué. ...

- Ce ne sont pas ses enfants vu qu'ils sont nés en France. Ils ressemblent à tous les voyous du monde. Tu vois, les parents n'ont plus aucun pouvoir sur leur progéniture.

- Dieu nous préserve de ces diablotins, dit la vieille.

- Nous ne risquons plus rien, nous autres. Nous avons mieux vécu que ces parents qui ont semé à tout-va sans savoir où cela pourrait les mener. Beaucoup s'en sont mordus les doigts. N'a pas une bonne progéniture qui veut. « Allons chercher les petits os des vieux », ont dit ces chenapans en courant dans le cimetière et en donnant des coups de pied dans les tertres. Du jamais-vu ! Ils n'ont même pas peur de la mort, et encore moins de ses symboles ! Ils se conduisent tout à fait comme des charognards. Je me demande ce qu'on leur apprend là-bas dans les écoles.

Cette bande d'enfants venus de France pour seulement un mois de vacances et pour connaître le village de leur père était mal vue par les autochtones. Elle était turbulente et ne comprenait pas l'idiome local. Il n'y avait entre ces gamins et les gens aucune communication. En outre, ils causaient des déprédations au préjudice des cultivateurs. Ils arrachaient des fruits, des tomates, des aubergines sans aucun discernement... et ils emportaient cela comme un butin de guerre. Le plus âgé avait à peine quatorze ans. C'était lui le meneur : « Je connais la tombe à grand-mère. Allons-y ! Je prendrai un petit os comme ça (il montra son pouce) comme souvenir. Je le mettrai dans un tube de verre comme une relique. J'ai déjà vu ça dans les églises. » Ils se rendirent donc au cimetière et ils se mirent aussitôt à gratter les tertres avec des bouts de bois. À ce moment-là, le vieux Bouchaïb passait dans les parages. Ils le regardèrent effrontément sans cesser de fouiller ….


I .Compréhension:

1.Complétez le tableau suivant:

Titre de l'oeuvre

Auteur

Genre de l'oeuvre

Date de publication

2. Quel est le type de ce texte?

3. De quoi parle ce texte ?

4. De quelle catégorie d'émigrés parle le couple? Identifiez leurs caractéristiques dans le dialogue du vieux ?

5. Quel jugement porte le couple sur ces jeunes?

6. Avec leurs comportements, ces jeunes arrivent-t-ils à rentrer en contact avec les habitants de leur pays d'origine? Pourquoi?

7. Donnez une définition aux mots suivants:

-Chenapans……………… profanait les tombes………...…….. Diablotins…………………

8.Quel est le champ lexical dominant? Relevez 4 expressions minimum.

9. Transformez la phrase suivante au discours indirect:

« Dieu nous préserve de ces diablotins, dit la vieille ».

10. Quel est l'intérêt du narrateur?


II. Production écrite:

Sujet: Parmi ces moyens d'information : La presse écrite, la radio, la télévision et l'internet que préférez-vous ? Justifiez votre choix à l'aide des arguments.



Tout sur Il était une fois un vieux couple heureux

Sujets similaires
Cours il était une fois un vieux couple heureux
évaluation : il était une fois un vieux couple : la deuxième année de sécheresse
Bac libre (il était une fois un vieux...)
évaluation, il était une fois un vieux couple heureux
Planification modulaire et séquentielle : il était une fois un vieux couple heureux

Voir tout Voir des sujets similaires

Moteur de recherche


confidentialite