Il était une fois un vieux couple heureux, évaluation - 5fsd


KANDASSI LALLAMINA (?) [1 msg envoyés ]
Publié le:2013-05-22 20:05:04 Lu :4066 fois
Rubrique :Projets, lectures et évaluations  
  • 0 stars
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
0 vote    /5


Préparé par Mme KANDASSI LALLA MINA

Lycée al KHAOUARIZMY- CASABLANCA

_______________________________

Devoir de français

Nom et prénom:..……………………………………….. Classe:………………………….....


Texte:

Il but son thé à petites gorgées, fuma plusieurs cigarettes. Cette brusque escapade dans le passé avait rouvert certaines plaies qu'il croyait cicatrisées depuis longtemps. Il se revit errant de ville en ville à la recherche d'un travail, mais il n'y avait rien. La misère régnait partout et une grande épidémie de typhus emportait les plus faibles. Seuls les Européens étaient soignés à temps. Cette maladie sévissait surtout dans le peuple, chez les indigènes comme on les appelait. Il y avait des poux partout. Chez les Européens, les poux n'existaient pas. Certains esprits moqueurs disaient: «Qui n'a pas de poux n'est pas musulman…» Les Français vivaient dans la propreté tandis que les indigènes s'entassaient les sur les autres dans des gourbis confinés. Plusieurs années de sécheresse avaient appauvri la campagne jadis riche en céréales qu'on exportait vers l'Europe. Maintenant, les paysans se nourrissaient de racines et de tubercules, eux aussi très rares. Les morts se chiffraient par milliers: «C'est la racaille qui crève, disait-on. Bon débarras!» Les colons récupéraient ainsi des terres abandonnées. Ils foraient des puits, plantaient des orangers, semaient du blé. Ils prospéraient sur ces terres qui n'avaient vu que des cadavres. […] Des masses d'hommes envahissaient les villes et se retrouvaient parqués dans des bidonvilles déjà surpeuplés. Rares étaient ceux qui travaillaient. En Europe, la guerre durait depuis deux ans. Seules les usines d'armement allemandes fonctionnaient. La France était sous la botte nazie, mais les autorités coloniales, qui étaient vichystes, envoyaient tout en métropole. Il n'y avait donc rien pour les autochtones. Avec le débarquement américain de 1942,… les choses se remirent à fonctionner à peu près normalement. On ouvrait des chantiers, le dollar coula à flot. Les bases militaires américaines employant beaucoup de Marocains, l'arrière- pays en profita. On soignait les malades. Du jour au lendemain, le typhus disparut. Et, comme par hasard, la pluie se remit à tomber. Les campagnes reverdirent. On se remit à procréer. L'armée française engagea des jeunes qu'on envoya sur les fronts d'Europe, en Italie et ailleurs. On rendit hommage à la bravoure du Marocain tout en oubliant qu'on l'avait jusque-là méprisé. On promit l'indépendance à Mohamed V, lorsque la guerre serait finie, mais on oublia ce serment. L'euphorie des lendemains de la Guerre était telle qu'on recommença à traiter le colonisé de sous-homme, de turbulent et d'ignorant congénital. D'arriéré pathologique, en quelque sorte. Le Marocain ouvrit des écoles privées pour instruire ses enfants. Il lutta fermement pour sa liberté. Les prisons étaient pleines à craquer de résistants. Les exécutions étaient monnaie courante. […] Chaque jour, des traîtres étaient exécutaient, des bombes explosaient dans les marchés européens et aux terrasses de certains cafés à l'heure de l'apéritif. Des journaux interdits se vendaient sous le manteau. […] le colonialiste était aux abois mais il ne l'admettait pas encore. On n'en était pas encore là. Il allait se ruiner dans cette aventure et accepter l'inacceptable, à savoir l'indépendance des opprimés.

Bouchaib, qui aurait pu prendre du galon dans l'armée comme tant d'autres, préféra la vie simple aux risques et aux honneurs. C'est pourquoi il s'était retiré chez lui après s'être démené comme un diable dans les provinces du Nord. Il s'était donc marié avec une cousine lointaine et s»était mis à cultiver la terre des ancêtres.

QUESTIONS:

I/ COMPREHENSION:

1/ Complétez les informations suivantes:

Auteur:....………………………………

Genre littéraire:....…………………

Personnage principal:....………...

2/ Répondez par VRAI ou FAUX en justifiant votre réponse à l'aide d'énoncés relevés du texte:

*Bouchaib a souffert du chômage................

......…………………………........

*Bouchaib a eu plusieurs galons.....………………………………

......……………………………………

*Les Français avaient de l'estime pour les Marocains:.....

......……………………………………

«3/ a- Quelle technique narrative utilise l'auteur dans ce texte?.......................

b- Quels énoncés le montrent?...........................

......……………………………………

......……………………………………

4/ Que relate l'auteur dans ce récit?...........................

......……………………………………

5/De quoi souffraient les Marocains pendant cette période?..…………………………………

......……………………………………

......……………………………………

6/ Comment le colonisateur désignait-il les Marocains et les traitait-il ? ..……………………………………...……………………………………………..

......…………………………………..

7/ Relevez du texte un énoncé à caractère ironique:....…

......……………………………………

8/ Quels énoncés du texte réfèrent au Mouvement de la Résistance? Citez-en trois:

a-......………………………………

b-......………………………………

c-......…………………………………

9/ Transposez l'énoncé suivant au discours indirect: Certains esprits moqueurs disaient: « Qui n'a pas de poux n'est pas musulman.»

......………………………………….

......…………………………………..

II/ PRODUCTION ECRITE:

Facebook est l'un des réseaux sociaux les plus utilisés sur Internet.

Que représente-t-il pour vous?



Tout sur Il était une fois un vieux couple heureux

Sujets similaires
Qcm - il était une fois un vieux couple heureux.
évaluation il était une fois un vieux couple heureux
Il était une fois un vieux couple heureux : lecture analytique de l'incipit
Projet pédagogique sur l'oeuvre de mohamed khair-eddine: il était une fois un vieux couple heureux
Contrôle : il était une fois un vieux...

Voir tout Voir des sujets similaires

Moteur de recherche



Réponse N°3 31497

la correction
Par asma loudiki(CS)le 2013-05-24 23:09:28



svp où jpeu trouver la correction




confidentialite