Fiche pédagogique : lecture ch.xix, candide


NOUREDDINE ELABYARI (?) [1 msg envoyés ]
Publié le:2014-09-21 09:54:34 Lu :3823 fois
Rubrique :Projets, lectures et évaluations  
  • 4.0 stars
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
2 vote    4/5


Présentée par : Elabyari Noureddine

Support : ' La première journée … plus horrible' le chapitre XIX de Candide de Voltaire

Relever les procédés de la dénonciation et de la réfutation.


  • : Lecture d’un élève ou deux accompagnée des explications des mots difficiles. (5min)

Enseignant

Apprenant

Après la lecture silencieuse :

  • Où se situe se passage ?

  • Quel est l’événement qui précède le passage ?


Après la lecture magistrale :

  • Quel est le ton dominant dans ce passage ?

  • Après le retour de l’Eldorado

  • Vivre un temps heureux et luxueux à l’Eldorado

Après le voyage fructueux au pays de l’eldorado, Candide et Cacombo sont arrivés à la ville de Surinam où ils ont trouvé le nègre.

Quels sont les deux systèmes d’énonciation évoqués dans le chapitre ?

  • Quel est le genre de cet extrait ?

  • Quels sont les temps verbaux dominants ?

  • De quel type de texte s’agit-il ?

Relevez :

  • le lieu de l’action

  • Les personnages (Candide, Cacambo et le nègre)



  • Extrait d’un conte philosophique

  • Passé simple, Imparfait, Plus que parfait

  • Texte narratif/ descriptif à dominance argumentative.


  • La ville de Surinam

  • contexte temporel est indéfini contrairement au contexte spatial

  • (Candide, Caccambo et le nègre)

  • Texte narratif/ descriptif à dominance argumentative.

Comment se manifeste la dénonciation et la réfutation chez voltaire dans ce passage ?

  • Le portrait dramatique:

  1. Dénonciation de l’esclavage:

  • Comment décrit-on le nègre ?


  • Pourquoi choisir la présentation horrible d’un nègre ?

  • La satire des seigneurs :

Comment décrit-on le seigneur du nègre ?


  • Sous quelle forme l’état horrible du nègre est- il présenter ?

  • Quelle est la réaction de Candide ?


La critique de la philosophie optimiste :

  • Est-ce que Candide maintient toujours la philosophie de son maitre Pangloss ?

  • Quel effet laisse-t- elle en vous la scène du nègre de Sirunam?

  • A terre, mutilé à moitié habillé

  • Dégradé


  • Pour dévoiler l’atrocité de l’esclavage.


  • Le nom Vanderdendure qui connote la dureté

Négociant intolérant, qui torture son domestique.



  • Du dialogue entre Candide et le nègre.

  • Candide proclame l'égalité avec le nègre (il l'écoute et il est compatissant)

  • Non, il remet en question ses principes.


  • La pitié , la compassion

Ce n’est pas un narrateur satiriste qui s’indigne de l’esclavage, ni un Pangloss qui pose des questions au nègre de Surinam : par le biais de Candide, le narrateur semble se situer, dans ce dialogue avec l’esclave mutilé – témoin sobre des atrocités de l’esclavage –, sur un plan de compassion sincère que d’autres passages du texte ne rendent pas sensible de la même façon

Dans un premier temps, Voltaire mobilise le procédé de la description et cherche l’effet pathétique, et dans un deuxième temps il emploie la forme du dialogue respectivement pour convaincre et persuader le lecteur de son pessimisme et la fausseté de l’optimisme de Leibniz



La première journée de nos deux voyageurs fut assez agréable. Ils étaient encouragés par l'idée de se voir possesseur de plus de trésors que l'Asie, l'Europe et l'Afrique n'en pouvaient rassembler. Candide, transporté, écrivit le nom de Cunégonde sur les arbres. À la seconde journée deux de leurs moutons s'enfoncèrent dans des marais, et y furent abîmés avec leurs charges ; deux autres moutons moururent de fatigue quelques jours après ; sept ou huit périrent ensuite de faim dans un désert ; d'autres tombèrent au bout de quelques jours dans des précipices. Enfin, après cent jours de marche, il ne leur resta que deux moutons. Candide dit à Cacambo : « Mon ami, vous voyez comme les richesses de ce monde sont périssables ; il n'y a rien de solide que la vertu et le bonheur de revoir Mlle Cunégonde. Je l'avoue, dit Cacambo ; mais il nous reste encore deux moutons avec plus de trésors que n'en aura jamais le roi d'Espagne, et je vois de loin une ville que je soupçonne être Surinam, appartenant aux Hollandais. Nous sommes au bout de nos peines et au commencement de notre félicité. » En approchant de la ville, ils rencontrèrent un nègre étendu par terre, n'ayant plus que la moitié de son habit, c'est−à−dire d'un caleçon de toile bleue ; il manquait à ce pauvre homme la jambe gauche et la main droite. « Eh, mon Dieu ! lui dit Candide en hollandais, que fais− tu là, mon ami, dans l'état horrible où je te vois ? J'attends mon maître, M. Vanderdendur, le fameux négociant, répondit le nègre. Est−ce M. Vanderdendur, dit Candide, qui t'a traité ainsi ? _ Oui, monsieur, dit le nègre, c'est l'usage. On nous donne un caleçon de toile pour tout vêtement deux fois l'année. Quand nous travaillons aux sucreries, et que la meule nous attrape le doigt, on nous coupe la main ; quand nous voulons nous enfuir, on nous coupe la jambe : je me suis trouvé dans les deux cas. C'est à ce prix que vous mangez du sucre en Europe. Cependant, lorsque ma mère me vendit dix écus patagons sur la côte de Guinée, elle me disait : ' Mon cher enfant, bénis nos fétiches, adore−les toujours, ils te feront vivre heureux, tu as l'honneur d'être esclave de nos seigneurs les blancs, et tu fais par-là la fortune de ton père et de ta mère. ' Hélas ! je ne sais pas si j'ai fait leur fortune, mais ils n'ont pas fait la mienne. Les chiens, les singes et les perroquets sont mille fois moins malheureux que nous. Les fétiches hollandais qui m'ont converti me disent tous les dimanches que nous sommes tous enfants d'Adam, blancs et noirs. Je ne suis pas généalogiste ; mais si ces prêcheurs disent vrai, nous sommes tous cousins issus de germains. Or vous m'avouerez qu'on ne peut pas en user avec ses parents d'une manière plus horrible.



Tout sur Candide

Sujets similaires
Fiche pédagogique : etudier un roman à thèse (djc)
Fiche pédagogique - langue - le dialogue dans le récit
Fiche pédagogique : lecture analytique (2bac-le père goriot)
Fiche pédagogique : le dernier jour d'un condamné, paratexte
Fiche pédagogique d'explication de texte

Voir tout Voir des sujets similaires

Moteur de recherche


confidentialite