Fiche : les mots de reprise ou les substituts du nom


BAHLOU MOHAMEDRIDA  (Etudiant(e)) [6 msg envoyés ]
Publié le :2016-10-31 12:37:39   Lu :1263 fois
Rubrique :Lycée et Entraide scolaire  
  • stars
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5



Fiche pédagogique : Les mots de reprise ou les substituts du nom

Activité : Activité de langue ;

Classe : tronc commun scientifique ;

Durée : (2 heures) ;

Date :

Séance n° :

Objectif : Découvrir les substituts nominaux, les mots de reprise, pour éviter les lourdeurs et les répétitions.

Plan du cours :

Définition :

Pour désigner un être, un objet ou une idée, le nom peut être remplacé par un mot de reprise, que ce soit un nom ou un pronom. On appelle substitut ou mot de reprise tout mot qui peut en remplacer un autre.


  1. Les substituts nominaux :


• Le même nom peut être précédé par un déterminant différent.
Exemple : Un homme s'avançait vers moi, effrayé. Cet homme-là, je l'avais remarqué la veille…
• Le nom peut être remplacé par un synonyme (mot de même sens ou de sens proche, de même nature grammaticale).
Exemple : Un homme s'avançait vers moi, effrayé. Cet individu-là, je l'avais remarqué la veille.
• Le nom peut être remplacé par une réalité qui lui est associée.
Exemples :


Un homme s'avançait vers moi, effrayé. Ce visage-là, je l'avais remarqué la veille.
Un homme s'avançait vers moi, effrayé. J'avais remarqué son allure, la veille.

→ Dans ces exemples, les déterminants démonstratif « ce » et possessif « son » font référence par association à l'homme de la première phrase ; « le visage » et « l'allure » également.


  1. Les substituts pronominaux :


Les pronoms, de part leur nature, remplacent et rappellent un nom.


On distingue :
Les pronoms personnels de la troisième personne (il, ils, elle, elles, eux)
Exemple : Un homme s'avançait vers moi ; il semblait effrayé.

Les pronoms possessifs (le sien, la mienne, les leur…)
Exemple : L'homme avait un visage différent de son voisin, le sien était empreint d'angoisse.
Les pronoms démonstratifs (celui-là, celle-ci, ceux, celles…)
Exemple : L'homme avait un visage différent, celui-ci était empreint d'angoisse.
Les pronoms indéfinis (l'un, l'autre, personne, tous, chacun…)
Exemple : Les hommes étaient étranges, l'un était angoissé, l'autre euphorique.

L'essentiel :

Connaître les différents substituts nominaux et pronominaux permet d'éviter les répétitions dans les écrits et d'assurer la cohérence du texte en précisant davantage de qui ou de quoi l'on parle.


Professeur : Mohamed Rida Bahlou-Matière : Langue française Page




Vous aimez cet article ? Partagez-le sur


InfoIdentification nécessaire
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié

confidentialite Google +