Fiche (lecture)-le bourgeois gentilhomme-portrait


SALIM Mounir (?) [15 msg envoyés ]
Publié le:18-03-14 Lu :7498 fois
Rubrique :Projets, lectures et évaluations  
  • 0 stars
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
0 vote    /5

Prof: SALIM. Mounir

Activité: la lecture

Public ciblé: tronc commun, science

L'intitulé: Dresser le portrait moral d'un personnage théâtral/Repérer les défauts de la société

L'extrait: DE: «Holà, Monsieur le Philosophe, vous arrivez …» A: «ce chien de tailleur−là, ce traître de tailleur, je…» Acte II scènes, III/IV. Page: 147 jusqu'à 15O.

La phase pré-pédagogique:

Détermination des objectifs:

  • Pouvoir repérer les procédés qui servent à dresser le portrait ridicule ou caricatural d'un personnage de théâtre.

  • Pouvoir déceler les défauts intemporels des hommes dans la société française du 17ième siècle.

La phase pédagogique:

L'identification du texte théâtral:

Le dramaturge

Le titre d'oeuvre

Le genre litt.

Type du texte

L'action

{Jean-Baptiste Poquelin} {Molière}

Le Bourgeois gentilhomme

La Comédie-Ballet

Un texte dramatique

Le dramaturge montre l'hypocrisie sociale des maitres en faisant l'éloge de leurs métiers, et dresse le portrait moral de M.J.

La situation de passage:

Au moment où les maitres de danse, à musique et d'armes sont en train de se disputer en défendant chacun son métier, le maitre de philosophie entre en scène et intervient pour régler cette dispute avec raison. Cependant, ce dernier élève la philosophie au-dessus des autres métiers et les insulte gravement, et il subit leurs violences verbales et physiques. Après cette discorde, maitre de philosophe donne des cours d'orthographe à M. J.

La situation d'énonciation:

Qui parle? À qui parle-t-il? De quoi parle-t-on? Où et quand?

Justifiez l'utilisation de la double énonciation dans cette pièce de théâtre?

  • La méthode consiste qu'on décèle les axes avec la collaboration des apprenants.

  • Annoncer les axes après avoir terminé le repérage de tous les phénomènes linguistiques et littérature qui servent à instaurer un axe de lecture.

A/l'hypocrisie de la société française du 17ième siècle:

Comment le maitre d'armes voit-il les autres sciences/métiers? Elles sont inutiles. Comment les maitres de musique et à danser répliquent-ils en écoutant ses propos? Ils l'insulte en l'animalisant: «Voilà un plaisant animal» relevez les menaces et les violences verbales dans les répliques de maitres d'armes.

Relevez les mots qui expriment la dégénérescence de l'attitude entre les personnages. Dégénérescence: [ex: le combat se dégénère entre les deux personnes/ s'aggrave]:«M/A: toutes les autres sciences sont inutiles/ (voila un plaisant animal/impertinent/grand cheval de carrosse/) M/A: Je vous ferais danser comme il faut. Et vous, mon petit musicien, je vous ferais chanter de la belle manière.» (Monsieur le batteur de fer, je vous apprendrai votre métier.)M/A: si je me jette sur vous/) Si je mets sur vous la main.../ Je vous étrillerai d'un air.../ Je vous rosserai d'une manière.../ Laissez−nous un peu lui apprendre à parler. / M. J: Mon Dieu! Arrêtez−vous !» Commentez ce champ lexical. La discussion entre les maitres commence par le non-respect de la science de l'autre. On se moque et on prend à la légère la science de l'autre. Puis, on passe aux insultes qui animalisent l'autre. Ensuite, on fait des menaces et des violences verbales pour terroriser l'autre. Finalement, on passe à la dispute et à la lutte. Le dramaturge présente une gradation ascensionnelle/une surenchère des réactions des maitres; du léger vers le grave, du verbal vers le physique, du rationnel vers l'animal. Relevez le champ lexical de la grossièreté: [philosophe de chien, bélître de pédant, cuistre fieffé, impertinent, animal, Infâmes! coquins! insolents! La peste l'animal! Impudents! Diantre soit de l'âne bâté!…]

Quel est le rôle des maîtres? De faire apprendre et enseigner le bourgeois les bonnes manières et la galanterie. Ils font de l'éducation. Comment sont, généralement, les maitres ou les formateurs? Eduqués, sages, civilisés. Pourquoi les maitres se disputent-ils réellement? Chacun veut gagner la confiance de M. J. et pour en tirer profit monnayé. Croyez-vous que les maitres sont capables de faire apprendre à M. J. les qualités des gentilshommes? Non, pourquoi? Ils veulent éduquer alors qu'ils sont mal éduqués; ce qui représente une hypocrisie sociale.

B/Le portrait moral de M. J:

Quel est le but de M. J? Devenir savant. Comment pourra-t-il réaliser son but? En faisant des cours de philosophie. Le philosophe parle à M. J en latin alors ce dernier lui réplique que «ce latin-là a raison». Oùse trouve le comique dans cet énoncé? M. J croit que le latin est une personne. Quel est le degré d'apprentissage de M. J? «Oh! Oui, je sais lire et écrire.» Que veut-il enseigner maitre de la philosophie à M. J? La logique, la morale, la physique. Que veut-il apprendre M. J? Il veut apprendre l'orthographe. Quel sentiment épreuve M. J en apprenant l'orthographe? L'admiration: relevez les expressions qui le montrent:{Cela est vrai! C'est la vérité. Ah! Les belles choses! Les belles choses! Il n'y a rien de plus véritable§ la belle chose, que de savoir quelque chose! Cela est vrai. Vive la science! Que cela est beau!...} commentez. Dans les énoncés suivants M. J exprime la beauté de la science qu'il apprend; la science de l'orthographe, et la représente comme la vérité tant méconnue pour lui; si comme si il parvient à connaitre l'existence de Dieu. Il s'exclame pourquoi n'a-t-il pas appris ce savoir depuis si longtemps, ce qui explique l'utilisation des phrases exclamative. Cela montre que M. J dont les lumières sont petites est un ignorant des connaissances humaines. Ces réactions montrent que c'est un personnage théâtral ridicule et snob.

C: Comment M. J veut grimper l'échelon social?

Quel est le secret/ la confidence que M. J révèle-il au maitre de la philosophie? Il est amoureux d'une personne de grande qualité. Comment compte-t-il lui révéler son amour? En lui donnant un billet d'amour sur laquelle écrite une phrase. «Belle Marquise; vos beaux yeux me font mourir d'amour» comment voyez-vous cette phrase? Phrase dont les mots et la structure est simple vis-à-vis la personne de qualité à laquelle est destinée. Quelle est la classe sociale de la femme aimée par M.J? Elle est une marquise. Si M. J arrive à signer un contrat de mariage avec cette marquise, qu'ils sont les avantages qu'il possédera par la suite? Il deviendra un gentilhomme par titre et non par hérédité. Il pourra fortifier sa fortune…

Synthèse globale:

D'après l'étude, comment voyez-vous le héros M. J et la société dans la quelle il fait partie?

L'hypocrisie sociale de la société française du 17ième siècle se voit dans la grossièreté et l'attitude basse des maitres, qui font apprendre les principes de noblesse. M. J est un personnage qui provoque le rire parce que ses connaissances ne vont pas avec la classe de Noblesse à laquelle veut appartenir; ce décalage intellectuel donne le registre comique.


Tout sur Le Bourgeois gentilhomme

Sujets similaires
Fiche de lecture : la ficelle
Fiche de lecture :profession de foi
Fiche de lecture la boite a merveilles ahmed sefrioui
Fiche pédagogique : lecture analytique (2bac)
Le chevalier double fiche de lecture aude moi

Voir tout Voir des sujets similaires

Moteur de recherche

Derniers articles sur le forum
Achoura  Vu 235 fois
La boite a merveilles  Vu 330 fois

Les plus consultés dernièrement







confidentialite