Examen : antigone - pourquoi as-tu tenté d'enterrer ton frère?


Assouli AZAD (?) [4 msg envoyés ]
Publié le:2016-05-03 21:14:27 Lu :3620 fois
Rubrique :Projets, lectures et évaluations  
  • 0 stars
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
0 vote    /5


Examen 4 : Antigone 1ère A.Bac Prof : EL AASSAL



Un silence. Ils se regardent.
CRÉON : Pourquoi as-tu tenté d'enterrer ton frère?
ANTIGONE : Je le devais.
CRÉON : Je l'avais interdit.
ANTIGONE, doucement. : Je le devais tout de même. Ceux qu'on n'enterre pas errent éternellement sans jamais trouver de repos. Si mon frère vivant était rentré harassé d'une longue chasse, je lui aurais enlevé ses chaussures, je lui aurais fait à manger, je lui aurais préparé son lit…. Polynice aujourd'hui a achcevé sa chasse. Il rentre à la maison où mon père et ma mère, et Etéocle aussi, l'attendent. Il a droit au repos.
CRÉON : C'était un révolté et un traître, tu le savais.
ANTIGONE C'était mon frère.
CRÉON : Tu avais entendu proclamer l'édit aux carrefours, tu avais lu l'affiche sur tous les murs de la ville ?
ANTIGONE : Oui.
CREON : Tu savais le sort qui y était promis à celui, quel qu'il soit, qui oserait lui rendre les honneurs funèbres ?
ANTIGONE : Oui, je le savais.
CREON : Tu as peut-être cru que d'être la fille d'Œdipe, la fille de l'orgueil d'Œdipe, c'était assez pour être au-dessus de la loi.
ANTIGONE : Non. Je n'ai pas cru cela.
CRÉON : La loi est d'abord faite pour toi, Antigone, la loi est d'abord faite pour les filles des rois !
ANTIGONE : Si j'avais été une servante en train de faire sa vaisselle, quand j'ai entendu lire l'édit, j'aurais essuyé l'eau grasse de mes bras et je serais sortie avec mon tablier pour aller enterrer mon frère.
CRÉON : Ce n'est pas vrai. Si tu avais été une servante, tu n'aurais pas douté que tu allais mourir et tu serais restée à pleurer ton frère chez toi. Seulement tu as pensé que tu étais de race royale, ma nièce et la fiancée de mon fils, et que, quoi qu'il arrive, je n'oserais pas te faire mourir.
ANTIGONE : Vous vous trompez. J'étais certaine que vous me feriez mourir au contraire.
Compréhension : (20 points)
1- Identifiez le texte en remplissant le tableau suivant : 2 pts

Titre

Auteur

Genre

Epoque





2- Situez le texte par rapport à l'œuvre. 2 pts
3- Présentez le personnage d'Antigone 2 pts

4- Que reproche Créon à Antigone ? Recopiez la bonne réponse. 2 pts
a- Antigone est sortie sans la permission de Créon. b- Antigone était une servante.
c- Antigone a défié la loi de Créon en voulant enterrer son frère.

5- Pourquoi Antigone doit-elle enterrer Polynice ? 2 pts
6- Pourquoi Créon refuse-t-il d'enterrer Polynice ? 2 pts
7- Quel caractère d'Antigone se dégage du texte ? 2pts
8- Relevez deux mots relatifs aux champs lexicaux de la mort. 2 pts
9 - D'après votre lecture de la pièce, quelle est l'origine du conflit entre Antigone et Créon?

3 pts

Production écrite : (20 points)


Sujet :
C Certains parents pensent qu'il ne faut pas donner une grande liberté aux jeunes.
Rédigez un texte dans lequel vous exprimez votre point de vue sur cette idée en l'appuyant par des arguments.





















ELEMENTS DE REPONSE

I-COMPREHENSION :(10 points)
1- Identifiez le texte en remplissant le tableau suivant

Titre

Auteur

Genre

Date de publication






2- Situation : Antigone a essayé d’enterrer Polynice et elle s’est faite arrêtée par les gardes.
Emmenée à Créon, il l’interroge sur son acte. (Accepter toute réponse pertinente)

3- Antigone :
b/ Antigone : Fille d’Œdipe / Princesse de Thèbes / Sœur d’Ismène…..
4- c- Antigone a défié la loi de Créon en voulant enterrer son frère

5- C’est son devoir de sœur (je le devais).
b/ Il considère Polynice comme un traitre, un révolté (C'était un révolté et un traître)
7- Déterminée / Orgueilleuse
• La fille de l’orgueil d’Œdipe / être au dessus de la loi……
8- Deux mots relatifs aux champs lexicaux de la mort. 1. enterrer 2. Funèbres
9- L’origine du conflit : Après la mort d’Etéocle et de Polynice, Créon devient roi de Thèbes. Il donne son ordre d’enterrer Etéocle, de laisser le cadavre de Polynice pourrir sous le soleil et menace de punir de mort quiconque violera sa loi. Antigone s’oppose à cet ordre : elle tente d’enterrer son frère et entre en conflit avec Créon


II - PRODUCTION ECRITE (20 points)
Sujet :
Certains parents pensent qu’il ne faut pas donner une grande liberté aux jeunes.
Rédigez un texte dans lequel vous exprimez votre point de vue sur cette idée en l’appuyant par des arguments.
Lors de correction, on tiendra compte des éléments suivants de manière à éviter le recours injustifié à l’appréciation « Hors-Sujet »
- La conformité au sujet.
- La présentation du texte et cohérence.
- La richesse et l’originalité des idées.
- La qualité et la correction de la langue.


Contrôle continu 4 semestre 2

PPRODUCTION ECRITE (20 points)
Sujet :

Certains parents pensent qu’il ne faut pas donner une grande liberté aux jeunes.
Rédigez un texte dans lequel vous exprimez votre point de vue sur cette idée en l’appuyant par des arguments.

Lors de correction, on tiendra compte des éléments suivants de manière à éviter le recours injustifié à l’appréciation « Hors-Sujet »
- La conformité au sujet.
- La présentation du texte et cohérence.
- La richesse et l’originalité des idées.
- La qualité et la correction de la langue.












Contrôle continu 3 semestre 2
Un silence. Ils se regardent.
CRÉON : Pourquoi as-tu tenté d'enterrer ton frère?
ANTIGONE : Je le devais.
CRÉON : Je l'avais interdit.
ANTIGONE, doucement. : Je le devais tout de même. Ceux qu'on n’enterre pas errent éternellement sans jamais trouver de repos. Si mon frère vivant était rentré harassé d'une longue chasse, je lui aurais enlevé ses chaussures, je lui aurais fait à manger, je lui aurais préparé son lit…. Polynice aujourd'hui a achevé sa chasse. Il rentre à la maison où mon père et ma mère, et Etéocle aussi, l'attendent. Il a droit au repos.
CRÉON : C'était un révolté et un traître, tu le savais.
ANTIGONE C'était mon frère.
CRÉON : Tu avais entendu proclamer l'édit aux carrefours, tu avais lu l'affiche sur tous les murs de la ville ?
ANTIGONE : Oui.
CREON : Tu savais le sort qui y était promis à celui, quel qu'il soit, qui oserait lui rendre les honneurs funèbres ?
ANTIGONE : Oui, je le savais.
CREON : Tu as peut-être cru que d'être la fille d'Œdipe, la fille de l'orgueil d'Œdipe, c'était assez pour être au-dessus de la loi.
ANTIGONE : Non. Je n'ai pas cru cela.
CRÉON : La loi est d'abord faite pour toi, Antigone, la loi est d'abord faite pour les filles des rois !
ANTIGONE : Si j'avais été une servante en train de faire sa vaisselle, quand j'ai entendu lire l'édit, j'aurais essuyé l'eau grasse de mes bras et je serais sortie avec mon tablier pour aller enterrer mon frère.
CRÉON : Ce n'est pas vrai. Si tu avais été une servante, tu n'aurais pas douté que tu allais mourir et tu serais restée à pleurer ton frère chez toi. Seulement tu as pensé que tu étais de race royale, ma nièce et la fiancée de mon fils, et que, quoi qu'il arrive, je n'oserais pas te faire mourir.
ANTIGONE : Vous vous trompez. J’étais certaine que vous me feriez mourir au contraire.
Compréhension : (20 points)
1- Identifiez le texte en remplissant le tableau suivant : 2 pts

Titre

Auteur

Genre

Epoque





2- Situez le texte par rapport à l’œuvre. 2 pts
3- Présentez le personnage d’Antigone 2 pts

4- Que reproche Créon à Antigone ? Recopiez la bonne réponse. 2 pts
a- Antigone est sortie sans la permission de Créon. b- Antigone était une servante.
c- Antigone a défié la loi de Créon en voulant enterrer son frère.

5- Pourquoi Antigone doit-elle enterrer Polynice ? 2 pts
6- Pourquoi Créon refuse-t-il d’enterrer Polynice ? 2 pts
7- Quel caractère d’Antigone se dégage du texte ? 2pts
8- Relevez deux mots relatifs aux champs lexicaux de la mort. 2 pts
9 - D’après votre lecture de la pièce, quelle est l’origine du conflit entre Antigone et Créon? 3 pts

1 pt pour la bonne présentation


























Durée: Deux heures

Matière: Français

Niveau: 1ère année bac

Contrôle N°I

La porte s'ouvre. Entre Ismène.

ISMÈNE (dans un cri), Antigone !

ANTIGONE Qu'est-ce que tu veux, toi aussi ?

ISMÈNE Pardon ! Antigone, tu vois, je viens, j'ai du courage. J'irai maintenant avec toi.

ANTIGONE Où iras-tu avec moi ?

ISMÈNE Si vous la faites mourir, il faudra me faire mourir avec elle !

ANTIGONE Ah ! Non. Pas maintenant. Pas toi ! C'est moi, c'est moi seule. Tu ne te figures pas que tu vas venir mourir avec moi maintenant. Ce serait trop facile !

ISMÈNE: Je ne veux pas vivre si tu meurs, je ne veux pas rester sans toi !

ANTIGONE: Tu as choisi la vie et moi la mort. Laisse-moi maintenant avec tes plaintes. Il fallait y aller ce matin, à quatre pattes, dans la nuit. Il fallait aller gratter la terre avec tes ongles pendant qu'ils étaient tout près et te faire empoigner par eux comme une voleuse !

ISMÈNE: Eh bien, j'irai demain !

ANTIGONE, (se tournant vers le roi): Tu l'entends, Créon ? Elle aussi. Qui sait si cela ne va pas prendre à d'autres encore, en m'écoutant ? Qu'est-ce que tu attends pour me faire taire, qu'est-ce que tu attends pour appeler tes gardes ? Allons, Créon, un peu de courage, ce n'est qu'un mauvais moment à passer. Allons, cuisinier, puisqu'il le faut !

CRÉON, (crie soudain.): Gardes ! (Les gardes apparaissent aussitôt.) Emmenez-la.

ANTIGONE, (dans un grand cri soulage). Enfin, Créon !

(Les gardes se jettent sur elle et l'emmènent. Ismène sort en criant derrière elle.)

ISMÈNE: Antigone ! Antigone !

Jean Anouilh, Antigone, scène12, 1942

I - Compréhension et langue: (10points)

  1. Situer le passage dans la pièce. (1pt)

  2. Compléter le tableau suivant: (1pt)

Titre de l'oeuvre

Le nom du dramaturge

Date de parution

Genre de l'oeuvre





  1. Relever, de la scène, deux didascalies. (0,5pt)

  2. Quelle est la tonalité dominante dans ce texte? Choisis la bonne réponse. (0,5pt)

□ Pathétique; □Lyrique; □Tragique.

  1. Antigone, pardon! Antigone, tu vois, je viens, j'ai du courage. J'irai maintenant avec toi.

  • Où Ismène veut-elle aller avec Antigone? (0,5pt)

  • Antigone accepte-t-elle? Justifie votre réponse du texte. (0,5pt)

  1. Pourquoi Créon appelle-t-il les gardes à la fin? (0,5pt)

  2. La scène s'ouvre sur un cri d'Ismène.

  • Quel sentiment exprime-t-il? (0,5pt)

  • Qu'expriment les cris d'Antigone et de Créon vers la fin du texte? (0,5pt)

  1. Que remplacent les pronoms personnels en gras, dans le texte? (0,5pt)

  2. «Qu'est-ce que tu attends pour me faire taire?» s'interrogea Antigone. (1pt)

  • Transformer cette interrogation directe à l'indirecte.

  1. Repérer une comparaison et une antithèse. (1pt)

  2. Relever quatre mots appartenant au champ lexical de la mort. (1pt)

  3. Repérer la caractérisation utilisée dans la phrase suivante: (1pt)

  • «La petite Antigone, qui est assis là-bas, défiait Créon en lui jetant des injures à la figure.».

Objet de caractérisation

Les caractérisants

Procédés linguistiques




II - Production écrite: (10points)


Antigone est déterminée à enterrer son frère Polynice, sachant que son acte la conduit vers une fin tragique: la mort.
Pensez- vous que la détermination est une qualité ou un défaut? Rédige, en 10lignes, un paragraphe argumentatif en exprimant ton point de vue appuyé d'arguments pertinents.

Lors de la correction, nous tiendrons compte des éléments suivants :

  • Le traitement du sujet: Arguments pertinents. (4pts)

  • La correction de l'expression et de la langue. (3pts)

  • Utilisation des liens logiques. (2pts)

  • La présentation de la copie. (1pt)



Tout sur Antigone

Sujets similaires
Antigone - examen avec réponses
Antigone (examen prologue) -2 (plus correction)
Examen simili.antigone
Examen blanc : antigone
fatiha kerzazi - examen régional (fr) - la boite-merveilles - oct 2020

Voir tout Voir des sujets similaires

Moteur de recherche

Derniers articles sur le forum
Programme du CPA 1  réponse |  Vu 320 fois
Bribes de pensées  Vu 127 fois


confidentialite