évaluation : le chevalier double - seigneur oluf, que vous avez tardé


aitlhaj mohammed (Prof) [4 msg envoyés ]
Publié le:2016-04-27 17:46:24 Lu :10037 fois
Rubrique :Projets, lectures et évaluations  
  • 4.0 stars
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
2 vote    4/5


« Seigneur Oluf, que vous avez tardé ! j'avais peur que l'ours de la montagne vous eût barré le chemin ou que les elfes vous eussent invité à danser, dit la jeune châtelaine en faisant asseoir Oluf sur le fauteuil de chêne dans l'intérieur de la cheminée. Mais pourquoi êtes-vous venu au rendez-vous d'amour avec un compagnon ? Aviez-vous donc peur de passer tout seul par la forêt ?

— De quel compagnon voulez-vous parler, fleur de mon âme ? dit Oluf très surpris à la jeune châtelaine.

— Du chevalier à l'étoile rouge que vous menez toujours avec vous. Celui qui est né d'un regard du chanteur bohémien, l'esprit funeste qui vous possède ; défaites-vous du chevalier à l'étoile rouge, ou je n'écouterai jamais vos propos d'amour ; je ne puis être la femme de deux hommes à la fois. »

Oluf eut beau faire et beau dire, il ne put seulement parvenir à baiser le petit doigt rose de la main de Brenda ; il s'en alla fort mécontent et résolu à combattre le chevalier à l'étoile rouge s'il pouvait le rencontrer.

Malgré l'accueil sévère de Brenda, Oluf reprit le lendemain la route du château à tourelles en forme de poivrière : les amoureux ne se rebutent pas aisément.

Tout en cheminant il se disait : « Brenda sans doute est folle ; et que veut-elle dire avec son chevalier à l'étoile rouge ? »

La tempête était des plus violentes ; la neige tourbillonnait et permettait à peine de distinguer la terre du ciel. Une spirale de corbeaux, malgré les abois de Fenris et de Murg, qui sautaient en l'air pour les saisir, tournoyait sinistrement au-dessus du panache d'Oluf. À leur tête était le corbeau luisant comme le jais qui battait la mesure sur l'épaule du chanteur bohémien.

Fenris et Murg s'arrêtent subitement : leurs naseaux mobiles hument l'air avec inquiétude ; ils subodorent la présence d'un ennemi. — Ce n'est point un loup ni un renard ; un loup et un renard ne seraient qu'une bouchée pour ces braves chiens.

Un bruit de pas se fait entendre, et bientôt paraît au détour du chemin un chevalier monté sur un cheval de grande taille et suivi de deux chiens énormes.

Vous l'auriez pris pour Oluf. Il était armé exactement de même, avec un surcot historié du même blason ; seulement il portait sur son casque une plume rouge au lieu d'une verte. La route était si étroite qu'il fallait que l'un des deux chevaliers reculât.

« Seigneur Oluf, reculez-vous pour que je passe, dit le chevalier à la visière baissée. Le voyage que je fais est un long voyage ; on m'attend, il faut que j'arrive.

— Par la moustache de mon père, c'est vous qui reculerez. Je vais à un rendez-vous d'amour, et les amoureux sont pressés, » répondit Oluf en portant la main sur la garde de son épée.


Matière : Langue française Année scolaire : 2015-2016

Nom et prénom : Etablissement :

Date : /04/2016 Durée : 1h

Classe : TC... N° :... Note : .../20

Contrôle continu n° 3

2ème semestre














Questions de compréhension et de langue :

Lisez le texte et répondez aux questions suivantes :




  1. Complétez le tableau suivant. (2 pts)

    Titre de l'œuvre

    Nom de l'auteur

    Date de décès de l'auteur

    Une autre œuvre de l'auteur


    .


    ...



    .


    ...


    .


    ...


    .


    ...

  2. Situez l'extrait par rapport à ce qui précède. (2 pts)

..

..

..

..

  1. Relevez les éléments de l'énonciation contenus dans le discours d'Oluf et de la châtelaine. (2 pts)

Qui parle ? .....

À qui ?

De quoi ?..

Où ?.

  1. Mettez une croix (x) devant la réponse qui convient. (2 pts)

Enoncé

vrai

faux

La jeune châtelaine reproche à Oluf d'être venu au rendez-vous d'amour un jour de tempête.



Les chiens d'Oluf s'appellent Mopse et Fenris.



Brenda est la jeune châtelaine dont Oluf est amoureux.



D'après Brenda, c'est le chanteur bohémien qui a accompagné Oluf pour son rendez-vous d'amour.




  1. Que demande Brenda à Oluf de faire pour continuer à écouter ses propos d'amour ? Citez le texte. (2 pts)

..

..

  1. Dans l'énoncé ci-dessous, s'agit-il d'une séquence narrative ou descriptive ? Justifiez votre réponse. (2 pts)

« La tempête était des plus violentes ; la neige tourbillonnait et permettait à peine de distinguer la terre du ciel. Une spirale de corbeaux, malgré les abois de Fenris et de Murg, qui sautaient en l'air pour les saisir, tournoyait sinistrement au-dessus du panache d'Oluf. À leur tête était le corbeau luisant comme le jais qui battait la mesure sur l'épaule du chanteur bohémien ».

..

..

  1. Relevez deux termes appartenant au champ lexical de la peur. (2 pts)

1-...2-..

  1. Complétez le tableau suivant par l'élément qui manque. (2 pts)

Enoncés

Mots de liaison

Propositions subordonnées

Fonctions des subordonnées

«... il fallait que l'un des deux chevaliers reculât. »


que


....



....



....



....


« Le voyage que je fais est un long voyage. »

que


....



....



....



....



  1. Quelle est la portée symbolique de la nouvelle fantastique : Le chevalier double ? (2 pts)

  1. Qu'est-ce qu'un récit fantastique ? (2 pts)



Tout sur Le Chevalier double

Sujets similaires
Le chevalier double - évaluation -5sf4
évaluation - le chevalier double -shjq
évaluation: le chevalier double - (366s)
évaluation-chevalier double-la pauvre edwige a le cœur percé des sept glaives
évaluation : le chevalier double - qui rend donc la blonde edwige si triste ?

Voir tout Voir des sujets similaires

Moteur de recherche

Derniers articles sur le forum
pathétique ou tragique ???? 8  réponses |  Vu 10852 fois
Pathétique ou tragique ? 5  réponses |  Vu 564 fois


confidentialite