évaluation antigone : oublie-là hémon


Zine Madih (Prof) [1 msg envoyés ]
Publié le :2018-12-21 11:35:19 Lu :2896 fois
Rubrique :Projets, lectures et évaluations  
  • 3.0 stars
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5


Évaluation

Texte Support :


Hémon, court en criant.

Père !

Créon, court à lui, l'embrasse.

Oublie-la, Hémon ; oublie-la, mon petit.

Hémon

Tu es fou, père. Lâche-moi.

Créon, le tient plus fort.

J'ai tout essayé pour la sauver, Hémon. J'ai tout essayé, je te le jure. Elle ne t'aime pas. Elle aurait pu vivre. Elle a préféré sa folie et la mort.

Hémon, crie, tentant de s'arracher à son étreinte.

Mais, père, tu vois bien qu'ils l'emmènent ! Père, ne laisse pas ces hommes l'emmener !

Créon

Elle a parlé maintenant. Tout Thèbes sait ce qu'elle a fait. Je suis obligé de la faire mourir.

Hémon, s'arrache de ses bras.

Lâche-moi !

Un silence. Ils sont l'un en face de l'autre. Ils se regardent. […]

Hémon

Père, je suis ton fils, tu ne peux pas me la laisser prendre.

Créon

Si, Hémon. Si, mon petit. Du courage. Antigone ne peut plus vivre. Antigone nous a déjà quittés tous.

Hémon

Crois-tu que je pourrai vivre, moi, sans elle ? Crois-tu que j'accepterai, votre vie ? Et tous les jours, depuis le matin jusqu'au soir, sans elle…

Créon

Il faudra bien que tu acceptes, Hémon. Chacun de nous a un jour, plus ou moins triste, plus ou moins lointain, où il doit enfin accepter d'être un homme. Pour toi c'est aujourd'hui…Et te voilà devant moi avec ces larmes au bord de tes yeux et ton cœur qui te fait mal…

Hémon, recule un peu et dit doucement

C'est déjà fini.

Créon

Ne me juge pas, Hémon. Ne me juge pas, toi aussi.

Hémon, le regarde et dit soudain.

Cette grande force et ce courage, ce dieu géant qui m'enlevait dans ses bras et me sauvait des monstres et des ombres, c'était toi ?...

Créon, humblement.

Oui, Hémon.

Hémon

Tous ses soins, tout cet orgueil, tous ces livres pleins de héros, c'était donc pour en arriver là ? Etre un homme comme tu dis, et trop heureux de vivre ?

Créon

Oui, hémon.

Hémon, crie soudain comme un enfant se jetant dans ses bras.

Père, ce n'est pas vrai ! Ce n'est pas toi, ce n'est pas aujourd'hui ! Nous ne sommes pas tous les deux au pied de ce mur où il faut seulement dire oui. Tu es encore puissant, toi, comme lorsque j'était petit. Ah ! Je t'en supplie, père, que je t'admire, que je t'admire encore ! Je suis trop seul et le monde est trop nu si je ne peux plus t'admirer.

Créon, le détache de lui.

On est tout seul, Hémon. Le monde est nu. Et tu m'as admiré longtemps. Regarde-moi, c'est cela devenir un homme.

Hémon, le regarde, puis recule en criant.

Antigone ! Antigone ! Au secours !








Compréhension et Langue : 10Pts

  1. Complétez le tableau suivant : 1Pt

    Genre de l'œuvre

    Dramaturge

    Personnage principal

    Siècle





  2. Citez deux autres œuvres du même auteur : 1Pt

-.

-

  1. Comment appelle-t-on les phrases écrites en Italique ? quelle est leur fonction ? 1Pt

  1. Quel lien unit les deux personnages principaux de ce passage ? 1Pt

  1. Quelle est la raison du conflit entre eux ? 1Pt

….

  1. Répondez par vrai ou faux. 1Pt

Enoncé

Vrai

Faux

Créon est un père tendre



Hémon veut se séparer d'Antigone



Créon est déterminé



Créon est un personnage tragique



  1. Comment est l'attitude de Créon face aux supplications de Hémon ? 1Pt

…..

  1. Comment trouvez-vous Créon dans cette scène ? 1Pt

.

  1. « Il diront que ce n'est pas vrai ». 1Pt

  1. De quel type de phrase complexe s'agit-il ?

  1. Quelle est la fonction du pronom relatif ?

  1. Relevez une subordonnée circonstancielle de temps dans le passage. 1Pt




Tout sur Antigone

Sujets similaires
évaluation, antigone d'anouilh, comprendre...
1bac- antigone : tu aimes hémon?
évaluation, antigone d'anouilh, à chacun son rôle
évaluation : antigone-oublie-la mon petit -s6sq
évaluation : antigone "ceux qu’on n’enterre pas errent éternellement"

Voir tout Voir des sujets similaires



InfoIdentifiez-vous pour participer au forum
Identifiant :
Passe :
Inscription


confidentialite