évaluation : antigone - et le cadavre de son frère


ELHADDAD SAID (?) [2 msg envoyés ]
Publié le:27-09-20 Lu :2266 fois
Rubrique :Projets, lectures et évaluations  


Examen préparé par : Said Elhaddad

texte de base


Créon (à Antigone). – Où t'ont-ils arrêtée ?

Le garde. – Près du cadavre, chef.

Créon. – Qu'allais-tu faire près du cadavre de ton frère ? Tu savais que j'avais interdit de l'approcher.

Le garde. – Ce qu'elle faisait, chef ? C'est pour ça qu'on vous l'amène. Elle grattait la terre avec ses mains. Elle était en train de le recouvrir encore une fois.

Créon. – Sais-tu bien ce que tu es en train de dire, toi ?

Le garde. – Chef, vous pouvez demander aux autres. On avait dégagé le corps à mon retour ; mais avec le soleil qui chauffait, comme il commençait à sentir, on s'était mis sur une petite hauteur, pas loin, pour être dans le vent. On se disait qu'en plein jour on ne risquait rien. Pourtant on avait décidé, pour être plus sûrs, qu'il y en aurait toujours un de nous trois qui le regarderait. Mais à midi, en plein soleil, et puis avec l'odeur qui montait depuis que le vent était tombé, c'était comme un coup de massue. J'avais beau écarquiller les yeux, ça tremblait comme de la gélatine, je voyais plus. Je vais au camarade lui demander une chique pour passer ça... Le temps que je me la cale à la joue, chef, le temps que je lui dise merci, je me retourne : elle était là à gratter avec ses mains. En plein jour ! Elle devait bien penser qu'on ne pouvait pas ne pas la voir. Et quand elle a vu que je lui courais dessus, vous croyez qu'elle s'est arrêtée, qu'elle a essayé de se sauver peut-être ? Non. Elle a continué de toutes ses forces aussi vite qu'elle le pouvait, comme si elle ne me voyait pas arriver. Et quand je l'ai empoignée, elle se débattait comme une diablesse, elle voulait continuer encore, elle me criait de la laisser, que le corps n'était pas encore recouvert...

Créon (à Antigone). – C'est vrai ?

Antigone. – Oui, c'est vrai.

Le garde. – On a découvert le corps, comme de juste, et puis on a passé la relève, sans parler de rien, et on est venu vous l'amener, chef. Voilà.

Créon. – Et cette nuit, la première fois, c'était toi aussi ?

Antigone. – Oui. C'était moi. Avec la petite pelle de fer qui nous servait à faire des châteaux de sable sur la plage, pendant les vacances. C'était justement la pelle de Polynice. Il avait gravé son nom au couteau sur le manche. C'est pour cela que je l'ai laissée près de lui. Mais ils l'ont prise. Alors, la seconde fois, j'ai dû recommencer avec mes mains.

Le garde. – On aurait dit une petite bête qui grattait. Même qu'au premier coup d'œil, avec l'air chaud qui tremblait, le camarade dit : « Mais non, c'est une bête. » « Penses-tu, je lui dis, c'est trop fin pour une bête. C'est une fille. »

Créon. – C'est bien. On vous demandera peut-être un rapport tout à l'heure. Pour le moment, laissez-moi seul avec elle. [...]

Les gardes sont sortis [...]. Créon et Antigone sont seuls l'un en face de l'autre. [...] Un silence. Ils se regardent.

Créon. – Pourquoi as-tu tenté d'enterrer ton frère ?

Antigone. – Je le devais.

Créon. – Je l'avais interdit.

Antigone. – Je le devais tout de même. Ceux qu'on n'enterre pas errent éternellement sans jamais trouver de repos. Si mon frère vivant était rentré harassé d'une longue chasse, je lui aurais enlevé ses chaussures, je lui aurais fait à manger, je lui aurais préparé son lit... Polynice aujourd'hui a achevé sa chasse. Il rentre à la maison où mon père et ma mère, et Étéocle aussi l'attendent. Il a droit au repos. [...]

Créon. – Tu savais le sort qui était promis à celui, quel qu'il soit, qui oserait lui rendre les honneurs funèbres ?

Antigone. – Oui, je le savais.

  1. ÉTUDE DE TEXTE

  1. CONTEXTUALISATION

  1. Recopiez et complétez le tableau suivant

    Titre de l'œuvre

    Date de première présentation

    ..

    .

    ....

    ..

    Eurydice

    Antiquité grecque

    Le palais de Thèbes

  2. Remettez les évènements suivants en ordre chronologique

  1. Le souverain de Thèbes voulait épargner sa nièce

  2. L'héroïne décide de rendre les honneurs funèbres à son frère Polynice

  3. L'interpellation d'Antigone en flagrant délit

  4. La présentation de la fille d'
Fichier joint
Participez au forum pour accéder au fichier joint!


Tout sur Antigone

Sujets similaires
évaluation, antigone d'anouilh, et tu as ri...
évaluation : antigone (antigone et ismène)
évaluation : antigone(créon et antigone sont seuls l'un en face de l'autre)
évaluation, antigone d'anouilh, à chacun son rôle
évaluation - antigone (prologue) -qs78

Voir tout Voir des sujets similaires

Moteur de recherche

Derniers articles sur le forum

Les plus consultés dernièrement







confidentialite