Etude de texte, l'incipit de la boîte à merveilles


Chiadni Chaimae (Prof) [4 msg envoyés ]
Publié le:03-07-20 Lu :6053 fois
Rubrique :Lycée et Entraide scolaire  
  • 3.0 stars
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
2 vote    3/5


Activité : Etude de texte
Compétence : Etudier l’ouverture du roman autobiographique
Objectifs : Reconnaître la fonction de l’incipit autobiographique
Support : du début à ‘’Je voulais connaître ‘’
I. Identification de texte
- D’où est extrait le texte ? de La Boîte à Merveilles de l’auteur Ahmed Sefrioui
- Qui parle ? "je" le narrateur principal - le narrateur adulte.
- A qui ? Au lecteur.
- De quoi ? De sa solitude éternelle de sa souffrance.
- Quand ? Le soir.
- Où ? Dar Chouafa
- Comment ? De façon pathétique.
- Pourquoi ? Pour émouvoir le lecteur
II. Hypothèses de lecture : Le cadre spatio-temporel/ La solitude du narrateur / Le registre fantastique
III. Etudes des axes de lecture
1) Le cadre spatio-temporel
a. L'espace :
Quel est le lieu principal de l’histoire ? Dar Chouafa
Comment ce lieu est-il décrit ? Elle est présentée comme une maison très ancienne (dont les carreaux avaient perdu leurs émaux et leur éclat) - description dévalorisante.
Y a-t-il d’autres lieux mentionnés dans le texte ? Le Msid
b. Le temps :
Quand se passe l’action ? Le soir.
Quels sont les temps verbaux dominants dans le texte ?
- Le présent : le narrateur utilise le présent de narration pour :
- Actualiser les évènements passés ;
- Rendre ces évènements vivants ;
- Rapprocher le lecteur de ces évènements (donner l'impression du direct).
-Le passé : -L'imparfait pour la description -Le passé simple pour la narration. Le passé simple et l'imparfait pour la narration des souvenirs d'enfance.
2) La solitude du narrateur
- Comment l’enfant se sent -il ? Le narrateur exprime sa solitude dans son espace d'enfance "Dar Chouafa". Ce sentiment l'a marqué jusqu'à l'âge adulte (enfant unique sans amis, excepté Zineb).
- Citez les phrases qui le montre. « Je songe à ma solitude- j'étais seul- plus seul que jamais- ma solitude ne date pas d'hier- j'étais malheureux- triste- je sentais le poids- le cœur gros- les yeux rougis... »
3) Le registre fantastique
-Citez les mots qui relèvent du champ lexical du fantastique, du monde surnaturel.
Les démons- les diables les jnouns- les puissances invisibles...
- Citez ceux qui sont en relation avec la sorcellerie. Chouafa la voyante- la sorcière- les gnaouas- les nuages de benjoin- l'encens- les guimbris- la fumée- les démons noirs- les jnouns- les talismans- les mots magiques- dévoiler l'avenir....
IV. Synthèse
L'incipit de La Boîte à Merveilles plante le lecteur dans le cadre spatio-temporel de l’histoire et lui donne une idée sur la personnalité du personnage et sur la tonalité de l'œuvre, puisqu'on cherche à faire partager avec le lecteur, les sensations de solitude et de souffrance.
Il dépeint minutieusement la maison où la famille du narrateur habitait et le rituel de la maison de la voyante pour : raconter un souvenir d'enfance, émouvoir le lecteur et décrire une souche sociale qui croit et pratique la sorcellerie.


Tout sur La Boite à merveilles

Sujets similaires
Etude de texte
Etude du champ lexical dans un texte
Etude de texte
Etude de texte/ ma méthode à moi.
Moteur de recherche

Derniers articles sur le forum
Achoura  Vu 235 fois
La boite a merveilles  Vu 330 fois

Les plus consultés dernièrement







confidentialite