Du coq à l'âne.


Atif Hassin (Prof) [4 msg envoyés ]
Publié le :2018-09-10 14:24:58 Lu :372 fois
Rubrique :Discussion générale  
  • stars
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5



La plupart des enseignants commencent leur année scolaire par ''diagnostiquer'' les connaissances de leurs élèves: faire appel aux pré-requis pour une planification rigoureuse prenant en considération leur niveau réel.... OUI, MAIS ils passent sous silence une condition nécessaire pour que leur agir soit conséquent: Selon Carol Ann Tomlinson dans son ouvrage ''Vivre la différentiation en classe'' briser la glace en créant des états affectifs, amener l'élève à se sentir en sécurité et lui donner l'impression qu'il est un élément essentiel dans le groupe sont les ingrédients d'un bon démarrage. D'ailleurs, Abraham Maslow a conçu une pyramide des besoins de l’être humain: la sécurité, le sentiment d'appartenance priment toute connaissance: un élève ne va rien apprendre s'il se sent dévalorisé. Repensons notre agir!
Cordialement



Vous aimez cet article ?
Partagez-le sur


Vous pouvez gagner des points en jouant à nos quiz


InfoIdentification nécessaire
Identifiant :
Passe :
Inscription
Connexion avec Facebook
Mot de passe oublié

confidentialite