Contrôle, tc -kks8 - un jeune homme nommé « tourgueneff »


Assouli AZAD  (Prof) [4 msg envoyés ]
Publié le :2016-10-31 12:40:36   Lu :1286 fois
Rubrique :Lycée et Entraide scolaire  
  • stars
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5



G/S : AL WIAME

Année scolaire : 2015-2016

Professeur : EL AASSAL



Durée : 2h

Matière : Français

Niveau : Tronc Commun


Contrôle N°I


Dans une forêt de Russie, un jeune homme nommé « Tourgueneff » chassait joyeusement. Il avait marché tout le jour. Il arriva, vers la fin de l'après-midi, sur le bord d'une calme rivière. Elle coulait sous les arbres. Cette rivière était pleine d'herbes flottantes, profondes, froides et claires. Un besoin urgent saisit le chasseur de se jeter dans cette eau transparente. Il retira ses vêtements et se jeta dans le courant. C'était un très grand et très fort garçon, un fort et courageux nageur. Il se laissait flotter doucement, l'âme tranquille, touché par les herbes et les racines, heureux de sentir contre sa chair le glissement léger des lianes.


Tout à coup, une main se posa sur son épaule. Il se retourna et aperçut un être effroyable qui le regardait passionnément ! Cela ressemblait à une femme ou à une guenon. Elle avait une figure énorme, plissée, grimaçante et qui riait. Des cheveux démesurés, mêlés, roussis par le soleil, entouraient son visage et flottaient sur son dos.


« Tourgueneff » se sentit traverser par la peur hideuse, la peur glaciale des choses surnaturelles. Sans réfléchir, sans comprendre, il se mit à nager violement vers la rive. Mais le monstre nageait plus vite encore et il lui touchait le cou, le dos, les jambes, avec de petites moqueries de joie. Le jeune homme, fou d'épouvante, toucha le rivage, enfin, et s'élança de toute sa vitesse à travers la forêt, sans même penser à retrouver ses habits et son fusil.


Le monstre effroyable le suivit, courant aussi vite que lui et criant toujours. Le fuyard Tourgueneff, à bout de forces et paralysé par la terreur, allait tomber, quand un enfant berger qui gardait des chèvres accourut, armé d'un fouet; il se mit à frapper l'affreuse bête humaine, qui se sauva en poussant des cris de douleur. Et Tourgueneff la vit disparaître dans le feuillage, pareille à une femelle de gorille. C'était une folle femme, qui vivait depuis plus de trente ans dans cette forêt, de la charité et de la bonté des bergers, et qui passait la moitié de ses jours à nager dans la rivière.


Explication:


  • Effroyable : terrifiant, qui fait peur.

  • Guenon: femelle de singe.

  • Hideuse: horrible, laide.

  • Epouvante : terreur, grande peur.

  • Fouet : bâton.


Compréhension et Langue :


  1. Quel est le type de ce texte : Narratif ? Descriptif ? ou les deux à la fois? (1,5pt)

  1. Qui sont les personnages principaux du texte? (3pts)

  2. Où se trouvent-t-ils? (1pt)

  3. Relevez, du deuxième paragraphe, le portrait physique du personnage décrit. (1pt)

  4. Pourquoi Tourgueneff avait-il peur ? (1pt)

  5. Qu'avait-il découvert à la fin de l'histoire ? (1pt)

  6. Relevez deux termes appartenant au champ lexical de « la peur ». (2pts)

  7. Complétez le tableau suivant: (2,5pts)


Situation initiale


Perturbation


Péripéties


Résolution


Situation finale



  1. Précisez les temps utilisés dans les phrases suivantes puis dites leur valeur: (2pts)

  1. Un besoin impérieux avait saisi le chasseur.

  2. Il chassait dans une forêt de Russie.

  3. Il se dévêtit et s'élança dans le courant.

  4. Sans réfléchir, sans songer, il se met à nager vers la rive.

  1. Précisez le type des phrases suivantes : (2pts)

  • Est-ce que le jeune Tourgueneff était un excellent nageur ?

  • Ne me touchez pas, horrible créature !

11- Relevez et identifiez du texte trois procédés de caractérisation différents selon le tableau ci- dessous : ( 3pts)

Les phrases tirées du texte

Les procédés de caractérisation








Fiche de contrôle continu 1

  • Niveau : Tronc commun National

  • Partie de la progression concernée : Séquence 1 et 2

  • Compétences : évaluer les requis des apprenants durant la 1ère et la 2ème séquence

  • Séquence : 1 et 2

  • Type de test : écrit

  • Domine à évaluer : compréhension de texte et langue

  • Niveau taxonomique : connaissance et compréhension, application et analyse

  • Savoirs requis : texte narratif et descriptif, temps de récit, procédés de caractérisation.

  • Objectifs évalués : l'apprenant doit être capable de mobiliser ses ressources afin d'analyser un passage littéraire

  • Support : extrait littéraire

  • Source : Anonyme

  • Professeur : EL AASSAL

Corrigé et barème

Compréhension et Langue :

  1. Il s'agit d'un texte descriptif à dominance narrative (1,5 pt)

  2. Les personnages principaux sont : Tourgueneff , le monstre et l'enfant berger (3pts)

  3. Ils se trouvent dans une forêt en Russie. (1pt)

  4. La séquence descriptive du 2ème paragraphe « …. Cela ressemblait à une femme ou à une guenon. Elle avait une figure énorme, plissée, grimaçante et qui riait. Des cheveux démesurés, mêlés, roussis par le soleil, entouraient son visage et flottaient sur son dos. » ( 1pt)

  5. Tourgueneff avait peur car il se retrouva face à une créature effroyable qui ressemblait à un monstre hideux. (1pt)

  6. Le jeune découvre à la fin que c'était une folle femme, qui vivait depuis plus de trente ans dans cette forêt, de la charité et de la bonté des bergers, et qui passait la moitié de ses jours à nager dans la rivière. (1pt)

  7. Champ lexical de la peur : peur glaciale ; fuyard ; ( 2pts)

  8. ( 2,5 pts)


Situation initiale

Tourgueneff le jeune chasseur entrain de nager calmement dans le courant

Perturbation

Apparition d'un monstre qui surgit derrière lui

Péripéties

La fuite peureuse de Tourgueneff

Résolution

L'intervention de l'enfant berger pour sauver Tourgueneff de cette créature qui le poursuivait

Situation finale

La réalité du monstre qui n'était qu'une femme folle qui vivai dans cette foret et se baignait dans la même rivière.


  1. ( 2pts)

Phrases

Temps

Valeurs

a

P.Q.P

Action antérieure par rapport à une autre

b

Imparfait

Imparfait d'habitude

C

P.S

Deux actions successives et achevées

d

Présent

Le présent de narration et d'actualisation


  1. Est-ce que le jeune Tourgueneff était un excellent nageur ? phrase interrogative(1pt)

Ne me touchez pas, horrible créature ! Ph. Exclamative (1pt)

  1. ( 3pts)

Les phrases tirées du texte

Les procédés de caractérisation

1- d'herbes flottantes, profondes, froides

Adj.Qualifi. épithète

2- Il se laissait flotter doucement, l'âme tranquille, touché par les herbes et les racines

Apposition

3- un être effroyable qui le regardait passionnément

Proposition subordonnée relative




Vous aimez cet article ? Partagez-le sur


InfoIdentification nécessaire
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié

confidentialite Google +