Contrôle : la boite à merveilles - j'entendis mon père monter l'escalier


elmghazli hind (Prof) [5 msg envoyés ]
Publié le:2022-01-24 09:31:42 Lu :1355 fois
Rubrique :Projets, lectures et évaluations  


Niveau : 1ère année bac

Contrôle N°I

Le soir, tout abruti de sommeil, j'entendis mon père monter l'escalier. Il entra selon son habitude, se dirigea vers son matelas posé à même le sol. Ma mère prépara le souper, posa la table ronde, le plat de ragoût et le pain. On sentait qu'elle boudait. Mon père se mit à manger sans poser de questions. Puis elle éleva brusquement la voix et dit :

- Cela ne te fait rien à toi, qu'on nous traîne dans boue, qu'on nous insulte, qu'on insulte nos nobles origines, nos ancêtres qui faisaient trembler les tribus ! Oui, tout cela ne te fait rien. Que ta femme subisse tous les affronts, ton appétit n'en est pas affecté et tu manges comme à l'ordinaire.

Toujours silencieux, mon père continuait à manger. Ma mère, se cachant le visage dans ses deux mains, se mit à pleurer à chaudes larmes. Elle gémissait, se donnait de grandes claques sur les cuisses, chantait sur un air triste tous les malheurs qui l'avaient frappée. Elle énumérait les insultes qu'elle avait reçues, recommençait l'éloge de ses ancêtres qui, se trouvaient offensés. Mon père, rassasié, but une gorgée d'eau, s'essuya la bouche, tira à lui un coussin pour s'accouder et demanda :

- Avec qui t'es-tu encore disputée ?

La phrase eut sur ma mère un effet magique. Elle cessa de pleurer, releva la tête et, avec une explosion de fureur, s'adressa à mon père :

- Mais avec la gueuse du premier étage, la femme du fabricant de charrues ! Cette dégoûtante créature a souillé mon linge propre avec ses guenilles qui sentent l'étable. Elle ne se lave jamais d'ordinaire, elle garde ses vêtements trois mois, mais pour provoquer une querelle, elle choisit le lundi, mon jour de lessive, pour sortir ses haillons. Il a fallu cette pouilleuse ... La voix de Rahma troua la nuit.

- Pouilleuse ! Moi ! Entendez-vous, peuple des Musulmans ? La journée ne lui a pas suffi, les hommes sont maintenant dans la maison et pourront témoigner devant Dieu qui de nous deux a dépassé les limites des convenances.

Ce qui se passa après ne peut être décrit par des mots. Ce furent d'abord des cris aigus et prolongés, des sons sans suite et sans signification. Chacune des antagonistes, penchée hors de sa fenêtre, gesticulait dans le vide, crachait des injures que personne ne comprenait, s'arrachait les cheveux. Voisins et voisines sortirent de leurs chambres et mêlèrent leurs cris aux cris des furies. Les hommes, de leurs voix graves, les insistaient pour qu'elles maudissent Satan, mais ces sages conseils les excitaient davantage. Le bruit devint intolérable. C'était une tempête, un tremblement de terre, le déchaînement des forces obscures, l'écroulement du monde.

Je n'en pouvais plus. Mes oreilles étaient au supplice, mon cœur dans ma poitrine heurtait avec force les parois de sa cage. Les sanglots m'étouffèrent et j'écroulai aux pieds de ma mère, sans connaissance.

Ahmed Sefrioui, La boite à merveilles

  1. Compréhension et Langue : (20 points)

  1. Complétez le tableau suivant : (2pts)

Nom de l'auteur

Date d'écriture

Genre de l'œuvre

Autre roman de l'auteur

.

.

....

...


  1. Où et quand se déroule l'histoire ? (1pt)

....

  1. Qui sont les personnages principaux de ce texte ? (2pts)

  1. Quelle est la position du narrateur dans le texte ? pourquoi ? (1pt)

  1. Pour situer le texte dans l'œuvre, répondez aux questions suivantes : (1pt)

  1. Quel métier fait le père du narrateur ? .

  2. Quel lieu le narrateur enfant fréquente-t-il quotidiennement ? ....

  1. Que reproche la mère du narrateur à son mari ? (1pt)



  1. Avec qui la mère du narrateur s'est-t-elle disputée ? pourquoi ? (1pt)

  1. Dans le 2ème para, que fait la mère du narrateur pour convaincre son mari qu'elle est victime de cette dispute ? (1pt)

  1. La mère du narrateur brosse un portrait moral négatif de Rahma. Relevez, du texte, deux indices qui le montrent (2pts)

  1. Le narrateur, dans le 3ème paragraphe, décrit l'horreur de la dispute. Relevez deux phrases qui le montrent. (2pts)

.

  1. Par quel événement malheureux se termine la dispute ? (1pt)

  1. Identifiez le type de l'énonciation dans la phrase suivante : (2pts)

Enoncé

Type

Deux Indices

Cela ne te fait rien à toi, qu'on nous traîne dans boue, qu'on nous insulte. Oui, tout cela ne te fait rien. Que ta femme subisse tous les affronts, ton appétit n'en est pas affecté et tu manges comme à l'ordinaire.


....

..


  1. Indiquez le temps du récit puis sa valeur, utilisé dans les phrases suivantes : (2pts)

  1. Ma mère prépara le souper, posa la table ronde, le plat de ragoût et le pain.

Les formes verbales : ....

Le temps :

La valeur : .

  1. Elle gémissait, se donnait de grandes claques sur les cuisses.

Les formes verbales : .... Le temps :

La valeur : .

  1. Transformez au discours indirect : - « Avec qui t'es-tu encore disputée ? » demandait Si Abdeslam. (1pt)



Tout sur La Boite à merveilles

Sujets similaires
Contrôle : boite à merveilles : je vais peut-être mourir
Contrôle : la boite à emrveilles
Contrôle continu pour 1ère a.x exp, extrait de la boite à merveilles
Contrôle continu: la boite à merveilles, sefrioui
Contrôle continu : la boite à merveilles

Voir tout Voir des sujets similaires

Moteur de recherche

Derniers articles sur le forum
pathétique ou tragique ???? 8  réponses |  Vu 10852 fois
Pathétique ou tragique ? 5  réponses |  Vu 564 fois


confidentialite