Contrôle : il était une fois "au village, une petite minoterie commença de fonctionner"


LOUATI OMAR (Prof) [5 msg envoyés ]
Publié le:2022-11-20 19:59:07 Lu :179 fois
Rubrique :Projets, lectures et évaluations  

2ème BAC SC H


Contrôle continu n°3 Semestre 2


Professeur :M. LOUATI OMAR


Année scolaire :2017 – 2018

Au village, une petite minoterie commença de fonctionner. Les femmes qui jusque-là moulaient l'orge chez elles ne tardèrent pas à prendre l'habitude d'y aller. Seule la vieille épouse de Bouchaïb continuait de moudre ses céréales à la maison. Elle trouvait, disait-elle, plus de goût à la farine qu'elle produisait elle-même. - Mais tu te fatigues, objectait le Vieux.- Oh non ! Ça me maintient en forme, au contraire. Regarde donc les autres : elles vieillissent plus vite que moi parce qu'elles ont de moins en moins à faire. Et quand elles s'installent chez leur mari en ville, elles restent enfermées, grossissent à force d'inactivité et de mangeaille graisseuse, et elles tombent malades. Je plains ces époux qui se ruinent à payer des médecins et des médicaments. Que ne les ont-ils donc pas laissées tranquilles ici !

- Chacun a son point de vue. Le tien n'est pas dénué de sens. Mais ces femmes se vantent de vivre mieux en ville qu'ici. Là-bas, elles portent de l'or. N'as-tu pas vu qu'elles ressemblent à des bijouteries ambulantes ? Si un voleur les dépouillait, ce serait un homme riche.

- Tout ça, c'est du tape-à-l'œil, dit la vieille.- Du tape-à-l'œil ? Hé ! C'est de l'or sonnant et trébuchant. Je te répète que ces parvenues portent sur elles de vraies fortunes. As-tu, toi, un seul bijou en or ?- Non.- Eh bien ! Tu vois la différence.- Non, je ne vois pas. Je suis mieux ainsi. Pourquoi m'exhiber comme une moins-que-rien ? C'est de la vanité, de l'ostentation, que sais-je ? Je n'ai jamais eu que des bijoux en argent pur. C'est noble et c'est berbère. D'ailleurs, j'ai des pièces rares qui valent plus cher qu'un bijou en or tout neuf. Mes parures ont une histoire tandis que ce que portent ces parvenues, comme tu dis, n'en a aucune. Est-ce vrai ?- Certes. Comme je l'ai toujours dit, nous sommes les garants de la tradition. Mais veille bien sur ces pièces d'argent. Il y a des trafiquants d'objets rares partout.

QUESTIONS DE COMPREHENSION ET DE LANGUE

1- Complétez le tableau : 2pts

Titre de l'œuvre

Auteur

Genre

Date de parution

2- Quels sont les personnages de ce texte ? 2pts

3- complétez le tableau à partir du texte : 3pts

Thème

Aspects cités dans le texte

La modernité

… ;;

….

Ces parvenues – mieux en ville qu'ici

La culture berbère

.

4- Pourquoi la vieille préfère-t-elle moudre ses céréales à la maison ? 1pt

5- Relevez du texte une comparaison utilisée par Bouchaib pour décrire les femmes qui porte de l'or. 2pts

6. a- Quel registre de langue est utilisé par l'épouse dans sa réponse « c'est du tape-à-l'œil » ? 2pts

- Familier - courant - soutenu

b- la vieille porte-t-elle sur ces femmes un jugement négatif ou positif ?

7- « l'or sonnant et trébuchant » 2pts

a- Identifiez la fonction des adjectifs soulignés.

b- S'agit-il d'une description valorisante ou dévalorisante ?

8. a- Quel est le métal des bijoux portés par la vieille ? 2pts

b- Relevez deux adjectifs traduisant le jugement de la vieille vis-à-vis ses propres bijoux.

9-Mes parures ont une histoire tandis que ce que portent ces parvenues, comme tu dis, n'en a aucune.

a- Quel est le rapport logique exprimé dans cette phrase ? Opposition, condition ou concession. 1pt

b- Pourquoi la vielle attache-t-elle beaucoup d'importance à ses parures ? 1pt

10- Pensez-vous que la modernité est l'ennemi de la tradition ? Exprimez votre avis en argumentant.2pts

Moteur de recherche

Derniers articles sur le forum
Dictée à fautes (1) 12  réponses |  Vu 3140 fois
La ficelle (lecture)  Vu 333 fois
Que signifie pour vous les .... 6  réponses |  Vu 2674 fois
Sincèrement merci , M Marocagreg ! 1  réponse |  Vu 494 fois


confidentialite