Contrôle- dernier jour d'un condamné - la voiture noire me transporta


berbara abderrezak (?) [127 msg envoyés ]
Publié le:06-06-15 Lu :4919 fois
Rubrique :Projets, lectures et évaluations  
  • 4.0 stars
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
1 vote    4/5


Contrôle continu Niveau : 1ère A.bac SGC 1

Complexe scolaire Al Qalam II A.S : 2014/2105

Le 29/05/2015 N/P : ………………….


Texte :

La voiture noire me transporta ici, dans ce hideux Bicêtre. Vu de loin, cet édifice a quelque majesté. Il se déroule à l'horizon, au front d'une colline, et à distance garde quelque chose de son ancienne splendeur, un air de château de roi. Mais à mesure que vous approchez, le palais devient masure. Les pignons dégradés blessent l'œil. Je ne sais quoi de honteux et d'appauvri salit ces royales façades, on dirait que les murs ont une lèpre. Plus de vitres, plus de glaces aux fenêtres ; mais de massifs barreaux de fer entre-croisés, auxquels se colle ça et là quelque hâve figure d'un galérien ou d'un fou. C'est la vie vue de près.

À peine arrivé, des mains de fer s'emparèrent de moi. On multiplia les précautions ; point de couteau, point de fourchette pour mes repas, la camisole de force, une espèce de sac de toile à voilure, emprisonna mes bras ; on répondait de ma vie. Je m'étais pourvu en cassation. On pouvait avoir pour six ou sept semaines cette affaire onéreuse, et il importait de me conserver sain et sauf à la place de Grève. Les premiers jours on me traita avec une douceur qui m'était horrible. Les égards d'un guichetier sentent l'échafaud. Par bonheur au bout de peu de jours, l'habitude reprit le dessus ; ils me confondirent avec les autres prisonniers dans une commune brutalité, et n'eurent plus de ces distinctions inaccoutumées de politesse qui me remettaient sans cesse le bourreau sous les yeux. Ce ne fut pas la seule amélioration. Ma jeunesse, ma docilité, les soins de l'aumônier de la prison, et surtout quelques mots en latin que j'adressai au concierge, qui ne les comprit pas, m'ouvrirent la promenade une fois par semaine avec les autres détenus,…


Compréhension / Langue : 20 points


1-Complétez le tableau suivant : 2pts



Œuvre


Date de parution

Genre

Personnage principal







2-Complétez le paragraphe suivant : 2pts


Cette œuvre d'où est tiré ce passage constitue un combat contre…………………………………


Victor Hugo l'a écrite sous forme de………………pour défendre ………………………………… du monde entier.


C'est donc, une œuvre narrative à visée ……………………………


3-D'après ce passage, où se trouve le condamné ? D'où venait-il ? 2pts


....…………………


....………………..

4-Complétez le tableau suivant : 2pts



Figures de style

Effet recherché /Valeur


Métaphore






Antithèse





5-De quelle manière le condamné décrit-il Bicêtre ? Justifiez votre réponse par deux exemples du texte. 2pts


....………………………


....……………………


6-Relevez dans le texte deux mots qui reprennent le terme « Bicêtre ». 2pts

……………… ……………..


7-D'après ce passage, combien de temps le condamné va-t-il rester en prison ? 2pts


....……………….


8-Relevez dans le texte quatre mots ou expressions du champ lexical de la prison. 1pts

………………………………… ………….


9-Qu'est-ce qui montre dans cet extrait que le condamné est bien instruit ? 1pt

....………………..

10-« Je m'étais pourvu en cassation » 2pts

Quelle signification donnez-vous à cette phrase ?


....………………………


....…………………..


11Maltraiter les prisonnier est monnaie courante (comportement régulier) dans les prisons »

Êtes-vous avec ce comportement ? Justifiez votre réponse par deux arguments (4 lignes) 2pts



Tout sur Le dernier jour d'un condamné

Sujets similaires
Contrôle continu , le dernier jour d'uncondamné, hugo.v
Contrôle de lecture (le dernier jour d'un condamné)
Contrôle : le dernier jour d'un condamné (le quai fatal)
Contrôle : le dernier jour d'un condamné (une heure vient de sonner)
Contrôle de lecture (dernier jour d'un condamné)
Moteur de recherche

Derniers articles sur le forum
Achoura  Vu 237 fois
La boite a merveilles  Vu 335 fois

Les plus consultés dernièrement








Réponse N°1 35619

demande de correction
Par Bouanani Ali(CS)le 08-06-15



1- Œuvre : Le dernier jour d'un condamné Date de parution: 1829

Genre : Roman à thèse Personnage principal: Un condamné à mort

2- Cette œuvre d'où est tiré ce passage constitue un combat contre : La peine de mort

Victor Hugo l'a écrite sous forme de roman à thése pour défendre l'abolition de la peine de mort du monde entier. C'est donc, une œuvre narrative à visée argumentatif.

3-D'après ce passage,le condamné se trouve à Bicêtre.

4- Métaphore : des mains de fer : l'effet recherché est montrer la brutalité des gardes de la prison.

Antithèse: une douceur qui m'était horrible : l'effet recherché est montrer le degout du narrateur face au comportement des gardes à son égard.

5-le condamné décrit Bicêtre d'une maniére péjorative. Deux exemples qui le montrent:

- Mais à mesure que vous approchez, le palais devient masure.

-Je ne sais quoi de honteux et d'appauvri salit ces royales façades.

6- Deux mots qui reprennent le terme « Bicêtre »: cet édifice- le palais .

7-D'après ce passage,le narrateur va rester en prison six ou sept semaines .

8-Quatre mots ou expressions du champ lexical de la prison : barreaux de fer entre-croisés-galérien-guichetier- l'échafaud.

9-Ce qui montre dans cet extrait que le condamné est bien instruit est:

l'énoncé:"quelques mots en latin que j'adressai au concierge".

10-Cette phrase signifie que le narrateur avait demander le pourvoi en cassation qui pourra atténuer sa peine.

11- Je suis totalement contre ce comportement car les condamnés souffre déjà de leur condamnation et sont puni de leur crimes par l'emprisonnement de leur liberté de vivre et les maltraiter ne fera qu'empirer leur cas et leur volera le peu de droits qui leur reste. La maltraitance des prisonniers est donc un mauvais comportement qui doit être résolu le plus tôt possible vu sa réguliarité.




confidentialite