Colloque : driss chraÏbi : lectures et relectures


marocagreg  (Admin) [2283 msg envoyés ]
Publié le :2016-11-18 19:21:36   Lu :1234 fois
Rubrique :Crmef,ENS,Université  
  • stars
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5



DRISS CHRAÏBI : LECTURES ET RELECTURES


Colloque international organisé sous l'égide de l'Université Hassan II de Casablanca (Facultés de Lettres et Sciences Humaines Ben M'sik et Ecole Normale Supérieure), du 3 au 6 avril 2017, à Casablanca (Maroc)


Date limite: 15 janvier 2017


Responsable : Kacem BASFAO (Université Hassan II de Casablanca)


Bientôt dix ans que Driss Chraïbi (1926-2007) nous a quittés. Cela justifie pleinement de prendre le temps, ensemble, d'un regard rétrospectif sur l'œuvre et l'homme. C'est pourquoi, pour marquer cette commémoration, un colloque international se tiendra du 3 au 6 avril 2017 à Casablanca, ville où l'écrivain a passé son adolescence et où il a localisé l'histoire narrée dans Le Passé simple.

Ce colloque est organisé dans le but de susciter à la fois un état des lieux et le lancement de nouvelles pistes de recherches sur l'œuvre de Driss Chraïbi. Cette préoccupation permettra la mise en relief de l'historicité de la réception critique des productions chraïbiennes et de leurs lectures, ainsi que l'ouverture de la voie à des relectures qui soient un renouvellement des approches, du sens et de la fécondité d'une littérature dont l'importance marquante ne s'éprouve et ne se prouve que par l'expérience de son actualité renouvelée.


Ayant porté le particulier marocain à l'horizon universel, Driss Chraïbi est un écrivain à part dans les littératures du Maghreb. Caractéristique des plus grands écrivains, il a été un devancier et un précurseur sans complexe qui n'a cessé d'innover en matière de thèmes et de genres. Il est de ceux dont la durée, loin d'éroder son impact, fait apprécier à sa juste valeur leur œuvre. Elle résiste aux changements de contexte qui révèlent sa pertinence visionnaire et les générations successives de lecteurs y trouvent chacune de la matière pour aborder son passé et son présent, penser ses questionnements, retrouver les échos de son vécu, sonder ses attentes, rêver le monde, se confronter à la vérité de l'être, se connaître et reconnaître l'essentiel qui fonde la vie et lui donne sens, au-delà des avoirs et des signes extérieurs de respectabilité sociale qui leurrent et divertissent. L'héritage de Driss Chraïbi est assurément des plus rémanents.


Le travail de la postérité est déjà à l'œuvre : la réédition ces dernières années de la plupart de ses romans en collection de poche compose la seconde vie de sa production littéraire auprès d'un large public et continue de susciter, à la fois, la découverte de facettes méconnues de son œuvre romanesque (ceux qui n'ont eu que peu d'échos au Maghreb lors de leur parution, du fait du sujet traité : ainsi de L'Âne, La Foule, Un ami viendra vous voir, Mort au Canada) et le retour et la redécouverte de textes devenus des usuels scolaires ou universitaires (notamment : La Civilisation, ma Mère !.., Les Boucs, La Mère du printemps, Le Passé simple).


Ce colloque sera l'occasion de revisiter les textes de l'auteur, et même ceux qui semblent les plus connus : de rappeler les lectures/interprétations qui en ont été faites, et de les mettre en perspective en les contextualisant, mais aussi de les discuter et de les enrichir par des relectures d'aujourd'hui.


A partir du Passé simple (1954), l'auteur a fait bouger les lignes et ouvert les intellectuels maghrébins à une nouvelle vision de leur monde, d'eux-mêmes et du monde. Chraïbi a inauguré avec ce chef-d'œuvre la littérature maghrébine moderne. Il y défie la pression sociale des traditions, des autoritarismes établis, des conformismes et autres hypocrisies qui étouffent l'expression des individus et la met sous le joug de la respectabilité et du consensus de vitrine. Il y a ébranlé bien des certitudes et les a passées au bistouri de l'analyse clinique.


Contrairement à ce qu'il peut sembler, Chraïbi est un écrivain dont de nombreuses dimensions de l'œuvre sont encore largement méconnues et sur lesquelles la recherche commence tout juste à se pencher ; et tout particulièrement la très importante production de l'homme de radio : celle du producteur d'émissions de médiation culturelle et de vulgarisation de la culture arabo-musulmane, mais aussi et surtout celle de l'adaptateur de fictions (les siennes et celles d'auteurs, célèbres ou beaucoup moins connus, provenant de tous les horizons : Afrique, Amérique, Angleterre, Europe de l'est, Moyen-Orient, etc.). Les « romans policiers » et les textes de littérature jeunesse de Driss Chraïbi ont aussi été à peine effleurés par la recherche. Ne parlons pas du chroniqueur et du mémorialiste.


Cette commémoration sera donc l'occasion de prendre la mesure d'un champ de recherche auctorial peu à peu constitué par les études effectuées par des chercheurs venus de tous les horizons, et de l'instituer en tant que tel pour cumuler ses apports et l'ouvrir à d'autres questionnements :


AXE 1 LECTURES DE DRISS CHRAÏBI : Etat des lieux de la recherche.


Les travaux de recherche sur l'œuvre ne se comptent plus (articles, mémoires, thèses), il est temps de faire un état des lieux de la réception critique et des principaux acquis de la recherche chraïbienne (seront concernés par cet axe, essentiellement, les chercheurs lui ayant consacré leur thèse de doctorat).


AXE 2 RELECTURES DE DRISS CHRAÏBI : Actualité de l'œuvre.


Nouvelles pistes de recherche et nouvelles approches (chercheurs confirmés, jeunes chercheurs et doctorants sont invités à nous adresser leur proposition).


AXE 3 TRADUIRE/INTERPRETER LES TEXTES CHRAÏBIENS : Quels défis ?


Il sera demandé à quelques traducteurs de l'écrivain de communiquer et d'échanger entre eux et avec les participants sur leur expérience de traduction.


AXE 4 DRISS CHRAÏBI LU, VU ET ENTENDU PAR LES CREATEURS.

Des écrivains, peintres, cinéastes et comédiens marocains, concernés par l'œuvre ou l'homme, seront invités à enrichir le colloque par leur témoignage de créateurs (expérience de lecture, apport à ou accompagnement de leur travail, adaptations effectuées ou en projet, etc.).


Pour laisser, notamment aux intervenants des deuxième, troisième et quatrième axes, toute liberté de choix thématique pour innover et nous étonner en ouvrant de nouvelles pistes de travail ou de nouveaux biais de lecture de l'œuvre chraïbienne, nous ne déclinons pas l'argumentaire du colloque en sous axes qui iraient à l'encontre du but visé par son organisation.


Les propositions de communication doivent impérativement nous parvenir par courriel avant le 15 janvier 2017. Elles seront composées d'un titre, d'une présentation succincte du contenu, de l'ordre d'une ½ page (± 1700 – 2000 caractères, espaces compris), et d'une notice biobibliographique d'une dizaine à une quinzaine de lignes (± 850 – 1250 caractères, espaces compris). Le tout est à adresser par email, sous format Word, au responsable du colloque, Kacem BASFAO, à l'adresse suivante : colloquechraibi@gmail.com


Le comité scientifique répondra aux contributeurs fin janvier 2017.


Les actes du colloque seront publiés. Dernier délai prévu pour la remise des communications en vue de la publication des Actes du Colloque : 15 août 2017.


Comité d'organisation (Université Hassan II de Casablanca) : Abdelkader GONEGAÏ (Doyen FLSH-BM) ; Houssine AZEDDOUG (Directeur ENS) ; Rachid EL-HADARI (Vice-Doyen FLSH-BM) ; LAHCEN OUASMI (Directeur laboratoire LLC, FLSH-BM) ; Kacem BASFAO (Responsable du colloque, FLSH-AC).


Comité scientifique international en cours de composition.


Parallèlement au colloque, plusieurs événements culturels consacrés à Driss Chraïbi sont prévus ainsi que la mise en place avec les participants d'une association internationale des Lecteurs et Critiques de Driss Chraïbi (LCDC) et d'une revue d'études chraïbiennes.




Vous aimez cet article ? Partagez-le sur


InfoIdentification nécessaire
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié

confidentialite Google +