(collège) langue: subordonnée de concession


laabiyad meryem  (Prof) [1 msg envoyés ]
Publié le :2017-09-22 20:03:34   Lu :681 fois
Rubrique :Espace collège  
  • stars
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5


Phase pré pédagogique

NIVEAU : 3ème A C S C

PERIODE : 6 Etude d'une œuvre « L'île au trésor » R.L.STEVENSON

SEQUENCE : 5

ACTIVITE : Langue et communication.

TITRE : LA SUBORDONNée CIRCONSTANCIELLE DE CONCESSION.

SUPPORT : Passerelle Français 3ème A.C.S.C

TECHNIQUE D'ANIMATION : Groupe classe

DUREE : 1 heure .

OJECTIFS :

  • Identifier la subordonnée circonstancielle de concession en repérant les conjonctions et les locutions conjonctives qui l'introduisent.

  • Distinguer les subordonnants qui entraînent le subjonctif de ceux qui entraînent l'indicatif dans la subordonnée de concession.

  • Dégager et comprendre la fonction de la subordonnée de concession.

  • Utiliser convenablement les moyens exprimant la concession à l'oral et à l'écrit.

.

Phase pédagogique


Activités des apprenants – formes de travail /rôles interventions du professeur .

Rappel de la subordonnée circonstancielle de comparaison.

  • Qu'exprime la subordonnée circonstancielle de comparaison ?

  • Quelle est sa fonction ?

  • Quelle sont les moyens qui l'introduise ?

  • Quels sont les modes utilisés ?

COMMUNICATION DE L'OBJECTIF

OBSERVATION DU SUPPORT. Un homme dans son bureau

  • Qu'est ce que vous observez ?

  • JE VOIS UN JEUNE HOMME

  • QUE FAIT-IL ?

  • IL EST DANS SON BUREAU.

  • COMMENT -EST-IL ?

  • IL EST FATGUE

Ecrire les phrases au tableau .

  1. Il est très fatigué.

  2. Il continue à travailler.

Lecture magistrale du professeur deux fois.

Questions pour repérer le fait de langue

  • Quelle est la relation qui existe entre la phrase (1) et(2)

  • Elles sont opposées

  • Dans la phrase 1 et la phrase 2 quels sont les éléments opposés ?

  1. Etre fatigué.

  2. Continuer à travailler.

CONCEPTUALISATION

  • Demander aux élèves de lier les deux phrases à l'aide des locutions conjonctives pour obtenir une seule phrase.

  1. Malgré sa fatigue, il continue à travailler.

  2. Il continue à travailler en dépit de sa fatigue.

  3. Bien qu'il paraisse très fatigué, il continue à travailler.

  4. Il continue à travailler quoi qu'il paraisse très fatigué.

  5. Même s'il paraît très fatigué, il continue à travailler

La concession ou l'opposition concessive exprime plutôt un événement qui n'a pas eu lieu comme la logique l'exigeait. C'est l'expression de la logique contraire ou de la cause inverse.

Ex : Bien qu'il pleuve, je n'ai pas pris mon parapluie (la logique exige que je prenne mon parapluie lorsqu'il pleut).

Exercices

I. Complétez les phrases avec l'expression marquant l'opposition ou la concession qui convient.

  1. Il ............ faire froid la vieille dame faisait une promenade.

  2. ............ l'interdiction du médecin, il est sorti.

  3. Elle déteste son père ............ tout ce qu'il a fait pour elle.

  4. ............ elle aille, on la reconnaîtra.

  5. ............ soit le médecin que vous voyiez, n'oubliez pas de lui parler de vos douleurs.

  6. Promène-toi un peu ............ rester enfermé dans ta chambre.

  7. Elle a travaillé toute la journée ............ elle soit malade.

  8. Il refuse toujours de payer sa part au café ............ il a beaucoup d'argent.

  9. Je garderai toujours l'espoir ............ la situation s'aggrave.

  10. Cet étudiant, ............ très intelligent, a complètement raté son examen oral.

Établissez un rapport de concession ou d'opposition entre les deux phrases syntaxiques.

a) Cet enfant reste chétif. Il mange suffisamment.

b) Louise est expansive. Son frère est réservé.

c) Il fait froid. Il promène son chien dans le parc.

d) Ce grand-père ne sort presque jamais. Il a une belle voiture.

e) Ces ouvriers se sont mis rapidement au travail. Il sont très fatigués.

f) Ces voyageurs doivent attendre des heures à l'aéroport et ils sont impatients.

EXERCICE N° 1 ET 2 PAGE 141

TRACE ECRITE

La subordonnée circonstancielle de concession existe lorsque la relation logique entre deux faits ne se réalise pas :

EXP :

Bien qu'il soit couvert de la tête au pied, il s'est mouillé en traversant la rue.

Elle est introduite par des locutions conjonctives ou par des conjonctions de subordination.

Elle occupe la fonction de complément circonstancielle de concession du verbe de la principale :

Bien que, bien que SUBJONCTIF

Alors que, même si INDICATIF

Malgré, en dépit de GROUPE NOMINAL Haut du formulaire



Vous aimez cet article ? Partagez-le sur


InfoIdentification nécessaire
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié

confidentialite Google +