Cauchemar


fatih brahim (Prof) [271 msg envoyés ]
Publié le:2012-04-15 18:55:39 Lu :666 fois
Rubrique :Productions littéraires  

Après tout ce voyage, je suis enfin arrivé à cette tristement célèbre prison qui a marqué les corps et les esprits de toute une génération de mes concitoyens. Journaliste débutant, mon rédacteur en chef m'a chargé de prendre des photos de ce sinistre lieu pour illustrer une enquête sur ses anciens détenus. J'en suis fier. Ce sera le coup d'envoi d'une brillante carrière.
De l'extérieur le btiment semble narguer le paysage désolant qui l'entoure. A l'intérieur, l'endroit est désert. Un silence de mort enveloppe le couloir vide et ses portes sombres tels des courants mauvais aspirant au fond d'un gouffre. Le temps semble suspendu. J'essaie de regarder ma montre. Il est dix-huit heures. Je ressens un certain vertige. Je peine à tenir mon appareil photo pour immortaliser cet instant et cet espace qui échappent aux mots, ou même à la mémoire.
A un moment, il me semble voir les silhouettes des prisonniers, entendre leurs voix, leurs gémissements. Puis, je me décide d'avancer pour mieux explorer cet univers carcéral. Je crois distinguer des gardes qui surveillent les lieux avec des yeux perçants. Tels des radars, Ils scrutent le moindre mouvement. Mes pieds commencent à ne plus me supporter ; j'ai failli m'évanouir. Je frotte mes des deux yeux pour mieux voir. L'un des gardes se serrant d'une ceinture noire qui apparait sur son ventre et qui contraste bien avec son uniforme bleu foncé se dirige vers moi en m'enjoignant :
-Et toi là bas ! Barre-toi.
Je pousse un grand cri en m'agitant convulsivement. Et puis, je me réveille ; je déteste les cauchemars.
Sujets similaires
Petit à petit l'oiseau fait ... le changemet
Bon courage
Bonne idée!
Re
Re

Voir tout Voir des sujets similaires

Moteur de recherche

Derniers articles sur le forum
LE PERE GORIOT  Vu 1357 fois
Anarchie  Vu 740 fois


confidentialite