Candide-chapitre6-analyse


ABDERRAHMANI Elhachmi (Prof) [9 msg envoyés ]
Publié le:2020-11-03 10:24:17 Lu :8302 fois
Rubrique :Projets, lectures et évaluations  
  • 0 stars
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
0 vote    /5


LECTURE. "Après le tremblement de terre.un fracas épouvantable."
1-Situation.
Suite au tremblement de terre qui a détruit la capitale portugaise Lisbonne, l'Inquisition organise un bel autodafé et condamne Candide et son maître Pangloss.
2-Structure du passage.
-les sages du pays décident de faire un autodafé.
-Arrestation des coupables.
-Déroulement de la cérémonie religieuse.
-Exécution des victimes.
3-Axes de lecture.
A-Récit de la cérémonie religieuse.
-Un rythme accéléré: faire relever par les élèves des exemples de phrases juxtaposées et l'ellipse narrative "huit jours après..". les événements s'enchaînent avec rapidité et le récit est accéléré.
-faire remarquer aussi comment en accélérant le récit, le narrateur s'attarde sur la description de la cérémonie. voir champ lexical des habits et motifs( san-benito, mitre, flammes renversées...).
champ lexical du spectacle et de la religion: sermon, procession, faux bourdon...
autodafé présenté comme un carnaval, un spectacle de cirque.
Ne cherche-t-on pas donc à divertir le peuple pour le détourner des vrais problèmes?
B-critique de la superstition.
Pour dénoncer les pratiques superstitieuses de l'Eglise et des inquisiteurs, l'auteur met en relief l'aspect absurde de l' autodafé. en effet, l'organisation de la cérémonie ne s'appuie pas sur des éléments rationnels: personnes brûlées" à petit feu", rappelle des recettes de cuisine, faire remarquer aussi l'écart existant entre les moyens utilisés et le but recherché ( brûler des personnes pour empêcher la terre de trembler.) quelle logique? Voltaire dénonce alors celle-ci parce qu'elle est illogique et absurde.
La méthode employée par le tribunal judiciaire s'avère futile, inacceptable et fausse.et la dernière phrase " la terre trembla de nouveau..." vient démentir cette méthode.
Conclusion.
Dans ce chapitre Voltaire dénonce le pouvoir arbitraire de l'inquisition, le non-sens de ses actes et l'absurdité de sa philosophie.
Proposé par ABDERRAHMANI El Hachmi.


Tout sur Candide

Moteur de recherche

Derniers articles sur le forum
Programme du CPA 1  réponse |  Vu 9 fois
Bribes de pensées  Vu 69 fois


confidentialite