Accueil   études   Forum-études




Subjectivité et humour dans Le Temps retrouvé de Marcel Proust
Mohamed OURASSE -
Faculté des lettres et sciences humaines,Université Moulay Ismail - Meknès
Langue, texte et Subjectivité, in Revue OUALILi - ENS de Meknès, N°11, Mai 2006
Nous sommes au début du Temps retrouvé, le dernier volume de la Recherche de Proust. Après une longue réclusion dans une maison de santé, au cours de laquelle il a eu tout le loisir de méditer sur ce qui lui semblait être la faillite irrémédiable de ses rêves littéraires, le narrateur décide de rentrer à Paris. Au cours de son voyage, au moment d'un arrêt du train à la campagne, il éprouve de nouveau le sentiment, avec une netteté encore plus douloureuse, de l'impossibilité qu'un jour il puisse accéder à l'univers enchanteur de l'art.Aussi prend-t-il la résolution, une fois à Paris, de ne plus éconduire ceux de ses amis qui s'émeuvent de ses longues absences et décide de renouer avec les (Suite...)

Pour lire la suite de ce document,
veuillez vous identifier
Ce cours est accessible uniquement aux membres.


Pseudo :
Passe :


Inscription

Vous pouvez aussi vous inscrire et vous connecter avec :

©marocagreg   confidentialité 2017