Accueil   études   Forum-études



Du jeu de comédie au regard sur le monde : le statut de la ruse dans la comédie de Corneille à Molière

Par Véronique Sternberg (professeur, université de Reims)


Du jeu de comédie au regard sur le monde
Le statut de la ruse dans la comédie de Corneille à Molière
Véronique STERNBERG (Professeur, Université de Reims)
Corneille écrit dans l'épître dédicatoire de La Suivante : «Les tourbes
et les ruses sont principalement du jeu de la comédie, les passions
n'y entrent que par accident». La tradition antique, la farce puis
l'ensemble de la comédie dite classique confirment le lien essentiel entre
le genre «bas» et les multiples avantages dramatiques des tromperies et
stratagèmes les plus divers. Mais il y a loin de la farce à la comédie
moliéresque, de l'aimable «réalisme» cornélien à la truculence burlesque
de Scarron, en passant par les multiples déclinaisons d'un genre
protéiforme que nous offrent Boisrobert, (Suite...)

Pour lire la suite de ce document,
veuillez vous identifier
Ce cours est accessible uniquement aux membres.


Pseudo :
Passe :


Inscription

Vous pouvez aussi vous inscrire et vous connecter avec :

©marocagreg   confidentialité 2017