Accueil   études   Forum-études



Emploi
du terme «paix» dans Quatrevingt-treize1 de Victor Hugo


Abdellah BAIDA




Le roman de Victor Hugo,
Quatrevingt-treize, est d'abord singulier par son titre ; un titre
pluriel, un nombre, deux chiffres, Quatrevingt-treize, graphiquement
composé de neuf (9) et de trois (3)... c'est-à-dire des multiples
de trois. Hugo tente de figer ce nombre et lui donner une autre
dimension, alors il recommande d'écrire « quatrevingt » en un seul
mot, attaché. C'est là une façon de mettre en valeur cette année
avant de l'évoquer dans le roman même en disant : « 93 est une
année intense2. » Les chiffres et leur symbolique
comptent beaucoup pour Hugo. Le chiffre « trois » intervient
également dans la composition du roman puisqu'il est structuré en
trois parties : trois, chiffre hautement symbolique. C'est un roman
qui pourrait donc être fondé sur une logique comptable. (Suite...)


Pour lire la suite de ce document,
veuillez vous identifier
Ce cours est accessible uniquement aux membres.


Pseudo :
Passe :


Inscription

Vous pouvez aussi vous inscrire et vous connecter avec :

©marocagreg   confidentialité 2017