Accueil   études   Forum-études



Don Juan, la mesure de la démesure

Par Aziz BOUACHMA (C.P.G.E de Meknès)


Introduction
Dom Juan ou le festin de Pierre a un peu moins scandalisé que le Tartuffe, mais l'extrême démesure qui a rendu probablement la pièce très « gênante » l'a écartée de la scène pendant tout le XVIIIe et la première moitié XIXe. Il faudra attendre, en fait, la mise en scène de Jean Vilar en 1953, pour que le procès de l'idéologie morale, religieuse et politique soit enfin représentée. Cette censure frappant la pièce est due probablement à ce procès démesuré parcourant la pièce à l'image du lieu où se situe les événements : la Sicile, terre volcanique, espagnole en 1665, posée sur la mer, asséchée par le soleil, une lave, un mélange de terre et de feu. Cette terre volcanique ressemble à la force volcanique du personnage éponyme, habité par une chaleur intérieure violente, tumultueuse, irritante, contre nature, c'est-à-dire contre (Suite...)

Pour lire la suite de ce document,
veuillez vous identifier
Ce cours est accessible uniquement aux membres.


Pseudo :
Passe :


Inscription

Vous pouvez aussi vous inscrire et vous connecter avec :

©marocagreg   confidentialité 2017