Accueil   études   Forum-études



Bachir Maalmi Compte rendu
Art du roman de Milan Kundera
L'Héritage décrié de Cervantes et Discours à Jérusalem
Avant de commencer à exposer la conception personnelle de Kundera du roman, du romancier et de la relation du roman avec la philosophie, il serait convenable d'approcher brièvement deux formules évoquées par l'auteur dans l'art du roman. Il s'agit de « l'oubli de l'être »et «les paradoxes terminaux ». L'oubli de l'être : est la réduction de l'homme à un simple objet d'exploration en faisant abstraction des multiples aspectsde son être et de son existence et de la dimension humaine dans sa profondeur .au début des temps modernes l'être de l'Homme fut oublié par la philosophie et la science. L'individu est conçu comme un modèle stéréotypé et sa vie est réduite à sa fonction sociale. La notion du paradoxe terminal comme il parait dans L'Héritage Décrié de Cervantes recouvre deux approches : La première est d'arriver, après une (Suite...)

Pour lire la suite de ce document,
veuillez vous identifier
Ce cours est accessible uniquement aux membres.


Pseudo :
Passe :


Inscription

Vous pouvez aussi vous inscrire et vous connecter avec :

©marocagreg   confidentialité 2017