Accueil   études   Forum-études


 


Université Cadi Ayyad

Faculté des lettres et des Sciences Humaines

MARRAKECH

MASTER: LES METIERS DE LA CULURE

MIMI ABDELAAZIZ

Sora10(at)live.fr

Commentaire composé d'un texte extrait du livre «Acteurs-Spectateurs ou le théâtre comme art interactif » d'Alain Simon

Par: MIMI Aziz

Année universitaire:

2013-2014

Commentaire du texte

Introduction

La seconde moitié du 20ème siècle était très intéressante du point de vue artistique en général et surtout de celui du théâtre en particulier. Le théâtre a connut plusieurs mutations et changements, de nouveaux courants artistiques et de nouvelles formes d'écriture virent le jour (engagement, absurde, etc.). La critique et l'écriture sur le théâtre a, elle aussi, connait un grand essor. L'ouvrage d'Alain Simon «Acteurs spectateurs ou le théâtre comme art interactif», sorti en 1989, fait partie de ces écritures sur le théâtre. Cet ouvrage dont ce texte est extrait a pour thème la formation de l'acteur.

Le thème du texte est indiqué premièrement par son titre: il s'agit du spectacle vivant, ses caractéristiques mais le lecteur comprendra par la suite qu'Alain Simon a consacré une partie du texte pour parler du théâtre comme spectacle vivant lui aussi.

Développement

  1. Le spectacle vivant

  1. Définition

Alain Simon décrit le spectacle vivant d'être donné en «direct» avec la participation effective des acteurs (ceux qui se donnent à être vu et/ou entendu) et les spectateurs (ceux qui voient le spectacle et l'entendent).

  1. Caractéristiques du spectacle vivant

Alain Simon déduit de sa définition du spectacle vivant un ensemble de caractéristiques propres au spectacle vivant et qui le rendent différent des autres arts de spectacle qui peuvent créer une confusion chez le spectateur non averti puisqu'ils donnent eux aussi des spectacles destinés à être vus et entendus par le public (cinéma, télévision).

La première spécificité du spectacle vivant est la notion du partage: le partage des mêmes «conditions physiques et chimiques» par les acteurs et les spectateurs. Alain Simon entend par partage, le partage du même «air» et de la même «pression atmosphérique» ainsi que de la même odeur qui les mouvements corporels des spectateurs et des acteurs créent dans la salle du spectacle. C'est pour cette raison là qu'Alain Simon écarte le cinéma et la télévision de sa définition du spectacle vivant, car au cinéma, «rien ne sent».

Ensuite, Alain Simon nous donne une autre caractéristique du spectacle vivant à savoir «les signaux tactiles»: la scène est un espace physique et c'est normal que le déroulement du spectacle, les mouvements des acteurs et la présence des spectateurs engendrent des sensations affectant l'ouïe et le toucher. Le développement qu'à connait le monde dans le domaine des technologies du divertissement a donné que des domaines artistiques tels (les jeux vidéos) engendrent, eux aussi, des signaux tactiles semblables à celles crées lors d'un spectacle vivant. Pour éviter toute confusion, Alain Simon propose de garantir que les acteurs sont de vrais acteurs en «chair» et en «os» par un certain «contrat conventionnel» entre l'acteur et le spectateur.

  1. La clé du vivant

En fait, Alain Simon exploite cette deuxième caractéristique du spectacle vivant pour conclure avec idée fort intéressante: la clé du vivant se trouve dans le partage du même «temps» du spectateur et de l'acteur. Ce partage créera par la suite ce qu'Alain Simon a appelé: la «réalité-vérité-fiction».

  1. Le théâtre, classique ou contemporain, c'est un spectacle vivant

  1. Logique du théâtre classique

Alain Simon mentionne que la représentation du texte dramatique dans le théâtre classique prend en considération tous les éléments qui sont en relation avec ce texte: rien n'est omis et tout est régi par une certaine rigidité. Le spectateur comprend le sens de la pièce théâtrale au moment où les acteurs cessent de jouer.

  1. Logique du théâtre contemporain

Le théâtre contemporain apparait comme une forme de spectacle en écart avec les règles anciennes du théâtre classique; un théâtre où le «chaos» et «l'arbitraire» sont les nouveaux règles. Cependant, Alain Simon pense que la liberté apparente des acteurs dans leurs façons de représenter le texte dramatique n'est pas gratuite mais cache, derrière elle, une cohérence recherchée. Cohérence qui passe par le respect du texte dramatique, c'est-à-dire «l'incorruptibilité du texte».

  1. Du théâtre classique au théâtre contemporain, la logique reste la même

Si dans le théâtre classique, les acteurs respectent le texte à la lettre (c'est normal, le texte est poétique et il n'y a pas d'autres moyens); et si dans le théâtre contemporain, on assiste à une certaine liberté. Dans les deux théâtres, le spectateur arrive à élucider le sens final car suivant n'importe quelle logique, il y a un texte de départ. Le théâtre est donc en général une lecture d'un texte, une oeuvre d'art crée à partir d'une autre originale. Cela veut dire que dans les deux genres de théâtre, nous sommes dans une perspective d'intertextualité.

Alain Simon affirme à la fin que la bonne mise en scène du texte dramatique sera garantie par une intertextualité «assumée», c'est-à-dire, celle qui respecte la «forme» du texte et détourne le «fond» pour en faire un objet d'art.

Conclusion

Alain Simon exprime ainsi sa vision personnelle des choses et veut la transmettre et l'imposer indirectement au lecteur en donnant des exemples et des explications et des situations de sa vie courante.

Alain Simon met plusieurs genres des arts de spectacle en opposition: cinéma, Tv, Théâtre et jeu Vidéo pour définir qu'est ce qu'un spectacle vivant. En 2ème lieu, il oppose la logique du théâtre classique et la logique du théâtre contemporain pour affirmer que le respect du texte est la garantie pour la réussite de la pièce. Le grand metteur en scène est celui don qui respecte la forme te détourne le fond comme bon lui semble. Alain Simon exprime ainsi sa vision personnelle des choses et veut la transmettre et l'imposer indirectement au lecteur en donnant des exemples et des explications et des situations de sa vie courante.



Pour citer cet article :
Auteur : mimi aziz -   - Titre : commentaire - le spectacle vivant,
Url :[https://www.marocagreg.com/doss/monographies/commentaire-spectacle-vivant-1f4g-mimi-aziz.php]
publié : 0000-00-00

©marocagreg   confidentialité 2017