Accueil   études   Forum-études



Leçon: Le personnage de Ghita

Le fond de la jarre d'Abdellatif LAABI

par: Oumaima Hassoun

«La littérature maghrébine a été un puissant moyen de la domination de la femme par l'homme et par la permanence d'une idéologie conservatrice.» pense Abdelkebir KHATIBI dans son essai intitulé Le roman maghrébin (p.59). En revanche, et à la différence de ce type de représentation de la femme bafouée, contrainte à la claustration et même au silence, le personnage de Ghita, la mère de Namouss, dans Le fond de la jarre bénéficie, elle, d'une part, d'une grande liberté d'expression en se prononçant ouvertement sur tous les sujets d'une manière le plus souvent impudique et franche et d'autre part d'une liberté de mouvement et de déplacement sans pour autant déroger à la tradition. Si donc le narrateur lui accorde ce privilège d'émancipation à la fois langagière et gestuelle, ce n'est certainement pas pour faire (Suite...)


Pour lire la suite de ce document,
veuillez vous identifier
Ce cours est accessible uniquement aux membres.


Pseudo :
Passe :


Inscription

Vous pouvez aussi vous inscrire et vous connecter avec :

©marocagreg   confidentialité 2017