Accueil   Cours cpge   Forum cpge



Partager sur
Vous résumerez ce texte de Pierre-Joseph Proudhon, extrait du tome 1 de De la justice dans la Révolution et dans l'Église (1858) en 200 mots (plus ou moins 10 %). Vous indiquerez par un signe (/) les groupes de 50 mots et indiquerez le total en fin de votre résumé.
La conception de la Justice, en tant que subordination de l'égoïsme à l'intérêt collectif, n'est nullement, comme quelques uns l'ont prétendu, un préjugé d'éducation, une fiction du fanatisme ou de l'autorité. Elle est inhérente à la condition sociale et résulte de la nature même des choses. L'homme est un animal sociable, le plus sociable de tous les animaux. Il ne peut se développer et vivre autrement qu'en société. On ne dispute plus aujourd'hui de ce fait de nature, qu'il plut un jour à la rhétorique de Rousseau de nier. De la sociabilité de l'homme se déduit, comme conséquence nécessaire, la subordination de l'individu au groupe, soit la Justice. De même que le tout est plus grand que la (Suite...)

Pour lire la suite de ce cours,
veuillez vous identifier
Ce cours est accessible uniquement aux membres.


Pseudo :
Passe :


Inscription

Vous pouvez aussi vous inscrire et vous connecter avec :

Pour citer ce cours :
Auteur :   -  Titre : .
Url :[https://www.marocagreg.com/doss/cpge/cpge-justice-resume-benaissa-justice-proudhon-xki3.php]
Publié : 1970/01/01 00:00:00

©marocagreg   confidentialité 2017