Victor hugo : discours sur la peine de mort

 Par Samira Yassine  (?)  [msg envoyés : 2089le 28-12-09 à 14:35  Lu :9966 fois
     
  
 accueil

(15 septembre 1848)
« Je regrette que cette question, la première de toutes peut-être, arrive au milieu de vos délibérations presque à l'improviste, et surprenne les orateurs non préparés.
   Quant à moi, je dirai peu de mots, mais ils partiront du sentiment d'une conviction profonde et ancienne.
   Vous venez de consacrer l'inviolabilité du domicile, nous vous demandons de consacrer une inviolabilité plus haute et plus sainte encore, l'inviolabilité de la vie humaine.
   Messieurs, une constitution, et surtout une constitution faite par la France et pour la France, est nécessairement un pas dans la civilisation. Si elle n'est point un pas dans la civilisation, elle n'est rien.
   (Très bien ! très bien !)
   Eh bien, songez-y, qu'est-ce que la peine de mort ? La peine de mort est le signe spécial et éternel de la barbarie. (mouvement). Partout où la peine de mort est prodiguée, la barbarie domine ; partout où la peine de mort est rare la civilisation règne. (Sensation)
   Messieurs, ce sont là des faits incontestables. L'adoucissement de la pénalité est un grand et sérieux progrès. Le XVIIIème siècle, c'est là une partie de sa gloire, a aboli la torture ; le XIXème siècle abolira la peine de mort. (Vive adhésion. Oui, oui !)
   Vous ne l'abolirez pas peut-être aujourd'hui ; mais n'en doutez pas, demain vous l'abolirez, ou vos successeurs l'aboliront. (Nous l'abolirons ! Agitation !)
   Vous écrivez en tête du préambule de votre constitution : « En présence de Dieu », et vous commenceriez par lui dérober à ce Dieu, ce droit qui n'appartient qu'à lui, le droit de vie et de mort. (Très bien ! très bien !)
   Messieurs, il y a trois choses qui sont à Dieu et qui n'appartiennent pas à l'homme : l'irrévocable, l'irréparable, l'indissoluble. Malheur à l'homme s'il les introduit dans ses lois. (Mouvement !) Tôt ou tard elles font plier la société sous leurs poids, elles dérangent l'équilibre nécessaire des lois et des mœurs, elles ôtent à la justice humaine ses proportions ; et alors il arrive ceci, réfléchissez-y, messieurs, que la loi épouvante la conscience. (Sensation)
   Je suis monté à cette tribune pour vous dire un seul mot, un mot décisif, selon moi ; ce mot, le voici.
   (Écoutez ! Écoutez ! )
   Après Février, le peuple eut une grande pensée : le lendemain du jour où il avait brûlé le trône, il voulut brûler l'échafaud. (Très bien ! - D'autres voix : Très mal !)
   Ceux qui agissaient sur son esprit alors ne furent pas, je le regrette profondément à la hauteur de son grand cœur. (A gauche : Très bien !) On l'empêcha d'exécuter cette idée sublime.
   Eh bien, dans le premier article de la constitution que vous votez, vous venez de consacrer la première pensée du peuple, vous avez renversé le trône. Maintenant consacrez l'autre, renversez l'échafaud. (Applaudissements à gauche. Protestations à droite.)
   Je vote pour l'abolition pure, simple et définitive de la peine de mort. »
Actes et Paroles I, « Avant l'exil »,
Discours devant l'Assemblée constituante, 15 septembre 1848.

  




 Réponse N°1 3141

BEAU DISCOUS
  Par   kholti RACHID  (CSle 16-03-10 à 17:53

Depuis l aube de l humanité la peine de mort était présente afin de réguler la vie des hommes et des sociétés.Est ce qu elle participe à la diminution de la criminalité ?peut être pour moi là n est pas . moi je pense toujours à cette famille ou ces proches d une victime qui sont privés d un fils père frère ou autre. Moi j aimerai bien voir l un de ces orateurs dans la situation des proches des victimes et voir comment réagira t il devant un méfait pareil. De plus en tant que musulman la peine de mort est une loi divine alors je conseille à quiconque voudra parler de ce sujet qu il pense à deux fois avant de le faire




 Réponse N°2 3146

La loi du talion
  Par   Samira Yassine  (CSle 17-03-10 à 09:13

_Bien avant l’Islam, la Loi du talion, une des plus anciennes lois existantes, consiste en la juste réciprocité du crime et de la peine. Cette loi est souvent symbolisée par l’expression Œil pour œil, dent pour dent.

Les premiers signes de la loi du talion sont trouvés dans le Code d’Hammourabi, en 1730 avant Jésus Christ, dans le royaume de Babylone. Cette loi permet ainsi d’éviter que les personnes ne se fassent justice elles-mêmes et introduit un début d’ordre dans la société en ce qui concerne le traitement des crimes.

_Pour Victor Hugo, ce qui est remarquable chez ce grand homme c’est qu’il avait des principes pour lesquels il a préféré l’exil de nombreuses années .Il était député à la constituante. Mais au bout d’un mois, incapable de faire entendre sa voix devant une assemblée conservatrice, il démissionne. Il a lutté pour l’abolition de la peine de mort, son rêve s’est réalisé un siècle après sa mort , mais il s’est réalisé tout de même.

_Vous avez parlé, M.Kholti de la souffrance de la famille de la victime, je suis tout à fait d’accord, mais qu’en est-il de la famille de l’exécuté. Quel est son crime, doit elle payer pour un crime qu’elle n’a pas commis ? Les points de vue concernant la peine de mort divergent ; autant d’arguments pour que d’arguments contre. Il est même difficile de trancher quant à la peine à infliger à un meurtrier.





 Réponse N°3 3413

La faille
  Par   Maftah El kheir Moulay Youssef  (CSle 06-04-10 à 23:07

L'argumentation de Hugo contre la peine de mort : la perpétuité suffit, la vengeance et la punition ne sont pas de l'ordre de la société, et la théorie de l'exemple est absurde car l'exécution ne se fait pas en public...c'est convaincant..enfin, pas tout à fait. En effet, la suffisance de la perpétuité est relative, des personnes la trouveront claimente d'autre, elle même excessive. La punition, que Hugo dit que c'est un droit divin, est octroyée à l'homme par Dieu dans bcp de religions ( l'islam notamment) pour garantir l'ordre. Enfin, la théorie de l'exemple tient, car même dans l'absence de spectateurs, tous les individus savent que tel crime est sanctionné par tel punition et l'évitent.




 Réponse N°4 3417

Bravo
  Par   Tijani Nour El Houda  (CSle 07-04-10 à 00:24

Vraiment ! Je vous remercie infiniment car comme complément d'information c'est pertinent!

Nora




InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +