Utilisation de l'arabe dans la classe de français.

 Par amina ossoule  (?)  [msg envoyés : 120le 11-04-12 à 09:57  Lu :1156 fois
     
  
 accueil


Il est antipédagogique d'utiliser l'arabe en classe de français, c'est ce que j'ai toujours appris et répété au cours de ma première année du lycée.Avec le temps j'ai découvert qu'il est unitile d'enteter.Cette année surtout,je commence à introduire l'arabe en classe , lorsque je sens que le message ne passe pas, je fais ce que je peux pour le faire passer grâce à l'image, aux gestes, aux mimiques, aux grimaces parfois! Lorsque le mot est trop abstrait, je le propose dans des contextes et des phrases différentes.Et si je me rends compte qu'ils n'ont pas compris, je le glisse en arabe. Ils doivent comprendre, c'est mon souci...
Quand un de mes élèves me répond en arabe, et si ce qu'il dit est juste , je le félicite. D'abord d'avoir compris la question et d'avoir la bonne réponse , puis je lui demande d'essayer de me le redire en français(même "cassé", l'essentiel étant de faire l'effort et de ne pas recourir à l'arabe) . Souvent lorsqu'il y a blocage, les autres élèves l'aident à retrouver le mot ou la phrase correcte en français.Il est tenu ensuite de la répéter correctement.
C'est antipédagogique, j'y crois toujours, mais je ne peux rien autrement.
Et vous, chers collègues, faites-vous recours à l'arabe dans vos classes?
merci pour vos réponses.

  



Vous aimez cet article ?
Partagez-le sur
  C'est à méditer, aussi.
  J'en souffre
  Tous les messages de amina ossoule


 Réponse N°1 19723

Re
  Par   Warda Zhor  (CSle 11-04-12 à 11:06



Au début de ma carrière je n'utilisais pas un mot en arabe.Cela est antipédagogique ,j' en avais la conviction ms avec le temps j'ai commencé à traduire les mots qui entravent la compréhension d'un texte.J 'étais obligée de le faire sinon le message ne passerait jamais.Meme la projection d'Antigone à laquelle mes élèves ont assisté était sous-titrée.





 Réponse N°2 19727

Antipédagoque...
  Par   Idoubiya Rachid  (Profle 11-04-12 à 12:34



L'utilisation systématique de l'arabe est toujours antipédagogique. Cela est un fait. Mais cela n'empêche de faire appelle à une langue au service d'une autre langue, si le besoin se fait sentir. Personnellement, je consacre toujours une partie du tableau pour les régles de langue et les mots de volcabilaire qu'il m'arrive de traduire en arabe. Je demande aux élèves d'utiliser les nouveaux mots dans des phrases simples, et parfois cela fait partie de séances d'expression écrite qui ne dépassent pas 20 minutes chacune.





 Réponse N°3 19753

antipédagogique vous dites.?,,,
  Par   saddik dadi  (CSle 11-04-12 à 19:17



et si utiliser quelques mots en arabe est antipédagogique, que diriez vous d utiliser le français sans que les élèves vous comprennet?je pense que le recours abusif à l arabe est nuisible à l apprentissage du français,mais parfois c est une necessité.





InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +