Trois mois

 Par Fatiha Kerzazi  (Prof)  [msg envoyés : 85le 30-08-15 à 02:49  Lu :688 fois
     
  
 accueil


Les vacances des TROIS mois. C'est ainsi qu'on appelait les vacances estivales. Actuellement, on se contente du mot vacances tout court. Pourquoi ?
Diverses questions traversent l'esprit. Comment a-t-on pu accepter une telle réalité ?
Au début, on quittait le lycée dès le début du mois de Juillet et on a accepté de rentrer à la mi-Septembre. Puis, on voyait se rétrécir, petit à petit, le mois de juillet du 4 Juillet au 15 juillet . Quant à la rentrée scolaire qui avait lieu le 15 puis le 11 Septembre, elle a été fixee au 2 du mois de Septembre.
Et nous , dans tout cela , avons-nous un mot à dire ?
Bref, je souhaite à tous les collègues une bonne rentrée scolaire avec les meilleurs tableaux de service :)

  




 Réponse N°1 35748

re
  Par   marocagreg  (Adminle 30-08-15 à 10:32



3 mois de vacances, c'est de l'antiquité comme un mois de festivité à la fête du trône !





 Réponse N°2 35758

re
  Par   elouichouany radouan  (Profle 03-09-15 à 12:00



Oui c est le realite pure et simple. seulement si vous posez la question aux gens quel est le metier le plus facile a faire ils vous diront que c est l enseignement en ajoutant vers la fin qu ils(les enseignants) ont bcp de vacances.





 Réponse N°3 35767

c'est comme les augmentations successives du paquet de cigarettes
  Par   AitBaaya Mohamed  (Profle 05-09-15 à 18:09



C'est la politique de tous les gouvernements, chaque fois qu'on veut toucher à une habitude devenue norme et référence, on s'évertue à le faire à petites retouches et avec des fleurs, en évoquant à chaque remake l'intérêt du consommateur pour le paquet de cigarettes, et l'intérêt de l'élève ou de ses parents pour "l'élagage pur et simples des grandes vacances".... le fumeur ne pourra jamais protester, parce que les non-fumeurs seront toujours là pour lui rappeler certaines leçons de religion, de morale, d'éthique, d'économie, de santé, j'en passe et des meilleures... Le professeur, non plus ne pourra jamais s'opposer à ces réformes arbitraires, parce que les mauvaises langues seraient là pour lui rappeler l'intérêt des enseignés, et que ce n'est pas logique de garder son salaire pendant ces 3 mois de vacances, alors qu'on se la coule douce à l'ombre d'un parasol, sur le sable fin de Taghazout..





InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +