Thème de l' enfance dans antigone

 Par zerwali mohamed  (?)  [msg envoyés : 15le 26-01-11 à 14:39  Lu :7275 fois
     
  
 accueil


le mot "petit"est un adjectif révélateur qui "revient comme un leitmotiv.Il est utilsé plus que 70 fois.Il accompagne prèsque toujours le nom d'Antigone."C'est la petite maigre,la nourrice l' appelle "ma petite",Ismène:"ma petite soeur",le garde la traite de petite hyène et la compare à une "petite bête..."Créon la considère comme une petite fille,"petit gibier pris","petite peste,petite idiote" et le choeur nous dit que "sans la petite Antigone,nous aurions tous été bien tranquilles".Antigone elle-même sent qu elle est encore un enfant et qu elle n est pas de taille à jouer son rôle.D'ailleurs la présence de la nourrice souligne bien la fragilité d'Antigone.Donc c est de ce contraste entre une personne et une mission qu 'Anouil va tirer ses éffets le plus pathétiques car il va s'agir pour la frêle jeune fille de se hisser à la hauteur de son entreprise,et de montrer de qui elle et capable.Il s'agit de mourir pour devenir soi : plus on est jeune ,plus on est faible, plus on aime la vie,plus le sacrifice sera dur.C'est au moment où Antigone va grandir pour qssumer sa mission qu 'elle découvre avec horreur le monde des adultes,un monde où l'on ne croit pas ce qu'on fait,où l'on ne fait pas ce que l'on dit,oùl'on ne croit pas ce que l'on pense:un monde absurde.C'est Créon qui le lui a révélé en lui montrant dans l exercice du pouvoir une routine aveugle.une mécanique sans âme.Que vivre,c'est accepter de vieillir,de voir s"effriter une à une ses illusions et ses raisons d"exister.Or ce que Antigone veut préserver coûte que coûte,c'est la magie de l"enfance,la possibilté de croire que les choses sont belles.bonnes et durables.Il lui faut l'absolu:"Je ne veux pas être modeste...et que cela soit aussi beau quand j"étais petite ou mourir".Elle n'a rien à faire d'une vie où tout s'use et se monnaye.Ainsi Antigone,frustrée d son enfance éternelle et chassée de son paradis,ira jusqu'à la mort.

  



Vous aimez cet article ?
Partagez-le sur


 Réponse N°1 8511

Bien vu ! bien pensé ! bien dit !
  Par   HARRADA Chafiq  (CSle 27-01-11 à 01:25



Pourtant, on s'y agrippe, à ce monde " plein de crimes, de bêtise, de misère"! "Il faut

pourtant qu'il y en ait qui disent oui." Et " pour que les brutes(...)comprennent, il faut que cela pue le cadavre de Polynice dans toute la ville, pendant un mois."





 Réponse N°2 8558

réponse a M.HARRADA chafiq
  Par   zerwali mohamed  (CSle 28-01-11 à 15:16



oui vous avez tout à fait raison .quant au problème du "oui",je vais bientot contribuer par un autre article dont le titre est "la dialectique du oui et du non dans la pièce d Antigone.merci





 Réponse N°3 8566

Qu'en disent les collègues ?
  Par   HARRADA Chafiq  (CSle 28-01-11 à 23:06



J'invite les collègues à prendre part à cette discussion afin de faire le tour de l'oeuvre d'Antigone !





 Réponse N°4 8567

Jouons "un jeu" !!!
  Par   HARRADA Chafiq  (CSle 28-01-11 à 23:14



Et si on débattait du sujet par des citations, rien que des citations tirées des répliques des personnages ?!





InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +