Textes à traduire (arabe-français)

 Par ElAlami Amine  (Prof)  [msg envoyés : 8le 22-09-11 à 11:37  Lu :5900 fois
     
  
 accueil


CPGE - Cours de Traduction
1ère année BCPST & MPSI
Professeur : A. EL ALAMI

1.تعريب :


Les sept procédés stylistiques de la traduction


1. L'emprunt :

C'est le procédé le plus simple, consistant à ne pas traduire et à laisser tel quel un mot ou une expression de la langue de départ dans la langue d'arrivée, pour des raisons d'usage ou d'absence d'équivalent ou pour créer un effet rhétorique (couleur local, humour, etc).

2. Le calque :

Le calque traduit littéralement le mot ou l'expression de la langue de départ. C'est une copie de l'original, un emprunt qui a été traduit.

3. La traduction littérale :

C'est un procédé consistant à traduire la langue source mot à mot, sans effectuer de changement dans l'ordre des mots ou au niveau des structures grammaticales et tout en restant correct et idiomatique.

4. La transposition :

Il s'agit là d'un procédé qui entraîne un changement de catégorie d'un mot en passant d'une langue à une autre. La transposition doit être utilisée lorsque la traduction littérale n'a aucun sens, entraîne une erreur de traduction, ou est incompréhensible (problème de structure). Si la traduction n'est ni authentique ou idiomatique, on doit avoir recours à la transposition.

5. La modulation :

Procédé impliquant un changement de point de vue afin d'éviter l'emploi d'un mot ou d'une expression qui passe mal dans la langue d'arrivée. Il permet aussi de tenir compte des différences d'expression entre les deux langues : passage de l'abstrait au concret, de la partie au tout, de l'affirmation à la négation.

6. L'équivalence :

Procédé consistant à traduire un message dans sa globalité (surtout utilisé pour les exclamations, les expressions figées ou les expressions idiomatiques). Le traducteur doit comprendre la situation dans la langue de départ et doit trouver l'expression équivalente appropriée et qui s'utilise dans la même situation dans la langue d'arrivée. C'est une rédaction du message entièrement différente d'une langue à l'autre.

7. Les collocations :

Les mots se marient et forment des couples indissociables, l'un entraînant automatiquement l'autre. Le moindre changement risque de provoquer une gêne à la lecture d'un texte traduit, qui manque alors de naturel et d'authenticité. Il faut au contraire profiter de cette dynamique qui relie les mots d'une langue selon des relations privilégiées toujours identiques.

3. تعجيم :



إن مصير أعظم الترجمات و أكثرها اتقانا هو الزوال. بهذا المعنى، فالمترجم مبدع في لغة أ أخرى، أو على الأصح مبدع في اللغة. و من أجل ذلك، فلا يكون عليه أن ينقل النص الأصلي و ينسخه، و لا أن يهتم بتبليغ معناه الأصلي، إذ "لا علاقة للترجمة بالتبليغ و الإخبار". مهمة المترجم هي أن يسمح للنص بأن ينقل من ثقافة إلى أخرى، و أن يمكنه من أن يبقى و يدوم، و لا معنى للنقل إن لم يكن انتقالا، و لاللبقاء إن لم يكن تحولا و تجددا ، و لا للتجدد إن لم يكن نموا و تكاثرا.

الا أننا لا ينبغي أن نفهم التحويل هنا في اتجاه واحد. الترجمة لا تحول النص المترجم فحسب، فهي عندما تحوله تحول في الوقت ذاته اللغة المترجمة. و يمكن أن نتذكر هنا ما حدث للكتابة باللغة الفرنسية عندما تفتحت على الأدب الأمريكي و أخذت تترجمه. بل إن ما نلاحظه اليوم في اللغة العربية حيث أصبحنا نشتم في نصوصها رائحة اللغات الفرنسية و الانجليزية و الاسبانية. فليست الترجمة إذن، هي ما يضمن حياة النص المترجم و نموه و تكاثره فحسب، و إنما هي ما يضمن أيضا حياة اللغة و الفكر و نموها و تكاثرهما. و ربما لهذا السبب، فان أزهى عصور الفكر غالبا ما تقترن بازدهار حركة الترجمة. بهذا المعنى تكون الترجمة، لا علامة على تبعية و نقل و تجمد و موت، و إنما على انفتاح و غليان و تلاقح و حيا ة .


عبد السلام بنعبد العالي، الترجمة و المثاقفة


  



Vous aimez cet article ?
Partagez-le sur


InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +