tendance de la fuite des taients.

 Par ELMALEK HOUDA  (?)  [msg envoyés : 76le 15-04-12 à 01:28  Lu :822 fois
     
  
 accueil


Les champions marocains qui défendet les couleurs d'autres pays se font de plus en plus nombreux.
-Toutes les disciplines méme les moins médiatisées, sont concernées par le phénomène.
-Que faut-t-il faire pour retenir ces talents?

  



Vous aimez cet article ?
Partagez-le sur
  Deux conceptions de la vie.
  Langue- l'antithèse- antigone
  Tous les messages de ELMALEK HOUDA


 Réponse N°1 19893

re
  Par   marocagreg  (Adminle 15-04-12 à 05:02



leur couper les pieds !





 Réponse N°2 19900

ou la tête
  Par   Adi Lachgar  (CSle 15-04-12 à 11:53

J'aime bien le second degré de M. Marocagreg. Comment, en effet, empêcher une personne d'offrir ses talents au plus offrant, dans un monde où des valeurs comme la fidélité, la loyauté, la patrie, le devoir, ne sont plus l'apanage que des imbéciles et des impuissants? Nous faisons trop souvent montre de la plus grande naïveté en nous demandant, par exemple, comment un bourreau de Tazmamart peut fermer l'oeil la nuit, embrasser ses enfants et les aimer, faire la prière et s'adresser à Dieu, alors qu'il passe la journée à faire subir les pires sévices à des humains qui, de surcroît, sont ses concitoyens et ses coreligionnaires. Cela nous paraît tellement inconcevable, et pourtant, pour le bourreau, aucun problème de conscience, car, dans son esprit, il ne fait que son métier et quiconque dans sa situation aurait fait la même chose. C'est quoi l'idée? Que n'importe quel comportement humain, même le plus inhumain, dans certaines conditions, peut être érigé en morale normative.

C'est d'autant plus aisé pour les talents qui "fuient" qu'ils ne sont pas reconnus chez eux. Je met "fuient" entre guillemets parce qu'il ne s'agit pas de fuite. Pour parler de fuite, il faudrait d'abord que tout fût fait pour les retenir, qu'ils se sentissent valorisés, que les valeurs au nom desquelles nous prétendrions les garder eussent un sens et qu'elle fusent réellement partagées. Pourquoi voulez-vous, dirait un "talent", que je reste dans un pays qui ne croit pas en moi, qui m'exploite, qui me ment? Pourquoi voulez-vous que je mette mon talent au service de voleurs qui ne jurent que par les intérêts personnels alors qu'ils nous rebattent les oreilles, via leur télé et leur radio, de grandes valeurs? Pourquoi voulez-vous que je résiste à l'appel de la richesse: une maison et une brochette de bracelets pour ma mère, un voyage à la Mèque et à Médine pour mes vieux, de belles études pour mes frères et soeurs, une belle voiture pour ma pomme? Qu'y gagnerais-je? Et puis, voyez-vous, les Marocains, mon peuple, auront toujours le plaisir de dire fièrement, quand il me verront à la télé, "il est de chez nous, çui-là!"




 Réponse N°3 19908

Oui...mais
  Par   atif hassani  (Profle 15-04-12 à 18:39



Votre critique est juste. Le budget alloué à la recherche scientifique est dérisoire par rapport à d'autres pays comparable au Maroc. Les gouvernements qui se sont succédés n'ont pas placé leurs énergies dans la formation des cerveaux. Le gouvernement actuel demeure muet etc. Quant aux PME/PMI, je ne suis pas d'accord. La Chine, par exemple, a connu un développement rapide grâce à ces petites et moyennes structures. Donc, il ne faut pas les sous-estimer.

Si l'on adopte votre vision des choses, je pense qu'on n'aura jamais un début. Or, on doit le chercher pour assurer un décollage économique. Le début commence par ce qu'on a en dépit de sa médiocrité. Encourager les brillants de rester dans leur pays est, à mon sens, une étape indispensable pour passer à l'étape suivante. Les laisser ''fuir'' est une sottise flagrante car, enfin, l'Etat qui les a formés ne cueillent pas le fruit de ses dépenses.

Bien à vous





 Réponse N°4 19933

Brain drain...
  Par   Idoubiya Rachid  (Profle 15-04-12 à 22:37



1- Problématique: La question soulevée au départ visait la fuite des talents. Or, le mot talent est un terme générique. Il regroupe autant les artistes, les littéraires, les scientifiques que les sportifs...On peut spécifier le sujet et le limiter à l'immigration des cerveaux...

2- Définition: Un cerveau est tout individu possédant des qualités distinctives, dans un domaine très sollicité. Tous les gens diplômés ayant un statut scientifique reconnus: personnes qui ont fait des études universitaires ou des écoles d'ingénieurs, ou des personnes formées aux nouvelles technologies de l'information, etc. La fuite des cerveaux indique que des personnes hautement qualifiées, dans différents domaines, quittent leur pays d'origine pour faire profiter les pays d'accueil de leurs compétences.

3- Le fait: La fuite des cerveaux est un phénomène qui a toujours existé, et concerne tous les pays développés ou sous développés!

Exemples:

" En économie, en 1998, 40 % des économistes français « de premier rang », c'est-à-dire se classant parmi les 1 000 premiers chercheurs mondiaux, en fonction de leur nombre de publications scientifiques, sont expatriés aux États-Unis." Wikipédia

" Près de 1,4 million de Chinois sont allés étudier et enseigner dans les universités à l'étranger, et seulement un quart d'entre eux sont rentrés une fois diplômés. En effet, suite à un rapport de l'académie chinoise des sciences sociales, la Chine est aujourd'hui en manque de spécialistes dans tous les domaines de son économie." Wikipédia

4- Les causes: Les causes de ce phénomènes sont évidentes! La médiocrité des salaires, le statut précaire des chercheurs, les problèmes politiques sont autant des raisons qui poussent certaines têtes bien faites à quitter leur pays en laissant certaine têtes mal faites! Un pays qui ne s'intéresse aucunement au domaine de la recherche et se contente de suivre - s'il arrive - les différentes mutations qui s'opèrent dans le domaine scientifique!

5- Les conséquences: Les impacts de cette immigration sont autant plus désastreuses qu'ils s'élèvent à des milliards! L’exode des médecins africains représente une perte sèche de plusieurs milliards de dollars pour le continent. Cela provoque donc une réduction du stock de capital humain disponible pour chaque pays atteints par ce phénomène! "Pour l'ensemble de l'Afrique anglophone, dans le seul domaine médical, le coût de formation des étudiants qui émigrent s'élève à 1.5 milliard d'euros, alors que le gain pour les pays d'accueil qui n'ont pas à former ces compétences, se chiffre en milliards d'euros: 2 milliards d'euros pour le seul Royaume Uni..." Wikipédia

6- Les solutions suggérées pour le cas Maroc: Le Maroc doit prospérer économiquement s'il veut au moins freiner cette fuite des cerveaux. La stabilité économique est importante, mais aussi politique et sociale...L'immigration des cerveaux n'est pas toujours un choix! Elle est dans la plupart des cas une contrainte, voire la fuite d'une situation déplorable! Cette situation doit laisser à réfléchir les responsables en les mettant face à leur responsabilité!

7- Ouverture: L'investissement dans l'enseignement est un point capital pour toute société! Qui va rehausser le niveau économique, intellectuel, politique, social sinon la classe moyenne? Une société se construit par la qualité de sa classe moyenne et proportionnellement par ses contributions dans la vie sociale. Le changement demande une évolution dans les mentalités, de l'altruisme, de l'abnégation et du don de soi pour servir les gens qui ont le plus besoin de Nous tous!





 Réponse N°5 19936

ils ont besoin d’être encourager
  Par   ESSTOUBI Chaimae  (CSle 16-04-12 à 00:24



il faut les encourager leur donner ce qu'ils trouvent dans les autres pays. créer des conditions favorables pour qu'ils puissent donner d'avantage.





InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +