Tc-lecture : le chevalier double, oluf, le fils brun et blond

 Par SALIM Mounir  (?)  [msg envoyés : 15le 09-02-14 à 10:53  Lu :29404 fois
     
  
 accueil


Prof: SALIM. Mounir

Public ciblé: tronc commun, science.

Activité: la lecture

Support: Le chevalier double. «Oluf, le fils brun et blond…Mais Oluf ne connait pas la terreur.»

L'intitulé: identifier les procédés du registre fantastique.

A: La phase pré-pédagogique:

La détermination des objectifs:

  • Pouvoir reconnaitre les procédés qui installent un univers fantastique dans un récit.

  • Pouvoir reconnaitre la pause commentaire dans un récit. {partie escamotée}

B: La phase pédagogique:

  • Identification du passage:

    Le genre littéraire

    L'auteur

    Type de l'extrait

    L'action

    La Nouvelle fantastique

    Théophile Gautier

    Narratif-descriptif

    Le narrateur parle de l'adresse d'Oluf à 20 ans, de son caractère double et inégale qui l'empêche d'avoir une relation non létale avec les femmes. Il décrit aussi son courage et comment Oluf vaincra les épreuves pour ne pas rater son rendez-vous.

  • La situation de passage:

A l'âge de vingt ans, Oluf décidera d'affronter sa dualité en ayant une relation réussie avec une femme, muni par son adresse et son courage, il ferra une traversée merveilleuse qui rappelle celle des héros du conte.

  • Les indicateurs du lieu:

« dans la campagne »

« le bois de sapins »

« bloc de glace »

« le chemin »

« surface »

« plaine et le bois de bouleaux »

  • L'annonce des axes:

  1. Comment la dualité d'Oluf l'empêche d'avoir une relation?

  • De quelle figure s'agit-il dans la phrase suivante? :«Oluf, […], a vingt ans aujourd'hui.» c'est une ellipse narrative. Quel est son rôle? Passer sous silence une période pour ne pas ennuyer le lecteur et assouplir le style. Quelles sont les forces qu'Oluf a eues à vingt ans? «Il tire l'arc, il refend la flèche qui vient de se planter, dompte les chevaux sans mors ni éperons.»: les mors pour diriger les chevaux et les éperons pour les stimuler, ces images de dompter rappel la culture américaine des cowboys dans l'élevage des chevaux.

  • Pourquoi Oluf n'arrive-t-il pas à avoir une relation avec les femmes? A cause de son caractère double. Relevez du texte le champ lexical du dédoublement: [l'inégalité de son caractère/ressent de la passion, éprouve de la haine/tantôt l'étoile verte l'emporte, tantôt l'étoile rouge/son coeur foulé par les pieds de deux lutteurs inconnus/

  • Est-ce que les femmes aimées par Oluf se plaignent de n'avoir pas gagné son coeur? Non. Pourquoi? Car elles savent l'inégalité fatale de son coeur. Quel est le sort/la fin de ces femmes? Elles sont mortes. Relevez le champ lexical de la mort: [le cimetière/terre lourde à vos seins à vos corps charmants/sous/ ombres plaintives/pauvres désolées/inégalité fatal…]

  1. Oluf est un personnage courageux qui affronte un univers fantastique qui fait peur.

  • Oluf veut traverses la compagne car il a un rendez-vous avec une jeune fille. Comment est cette campagne/la forêt? C'est un univers fantastique qui fait peur.

  • Le champ lexical de la peur: [le bois des sapins; pareils à des spectres/la noire terreur/les roches affectent des formes monstrueuse/chaque arbre semble couver à ses pieds un nid de dragons engourdis (qui ne bouge pas}/la terreur.]

  • Introduction des animaux fabuleux : [cheval à formes d'éléphant/ses deux chiens géants/ les deux chiens soufflent… de longs jets de fumée comme des animaux fabuleux/


  1. Figure de style : je relève trois comparaisons du texte et je remplis le tableau suivant :

  • « …les nageoires étendues, comme des pétrifications dans la pâte du marbre ;… »,

  • « Murg et Fenris, soufflent, de chaque côté de leur maître, par leurs naseaux sanglants, de longs jets de fumée comme des animaux fabuleux. »,

  • « Voici le bois de sapins ; pareils à des spectres,… »

le comparé

le comparant

l'outil de comparaison

l'élément de comparaison

« …les nageoires… »

« …des pétrifications… »

comme

effarement, étonnement

« Murg et Fenris…. »

« des animaux fabuleux »

comme

mythologie

« …le bois de sapins »

« … des spectres,… »

pareils à

la frayeur

  • La synthèse:

Le narrateur utilise un registre fantastique qui raconte des événements irrationnels et met en scène des personnages surnaturels. Parmi les procédés de ce registre: on a des champs lexicaux de la peur et la mort, un point de vue interne à la 1ière personne, des figures de style comme l'hyperbole, l'oxymore…

La mousse: Nom de plusieurs plantes cryptogames de l'ordre des Muscinées.



  



InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +