Sujet polémique.

 Par amina ossoule  (?)  [msg envoyés : 120le 19-04-12 à 07:57  Lu :976 fois
     
  
 accueil


Une professeur de français d'un collège de Lavelanet, dans l'Ariège, a été mise à pied par le rectorat pour avoir donné à des élèves de troisième un sujet de dissertation polémique sur la mort de Mohamed Merah, a-t-on appris vendredi auprès de l'Académie de Toulouse.
Le sujet proposé aux élèves du collège Pasteur disait selon le rectorat: "Est-ce une bonne chose d'avoir tué M. Merah. 1. Je résume l'affaire. 2. Pour qui?"
Mohamed Merah, un Français d'origine algérienne, surnommé "le tueur au scooter", a semé l'effroi en France, tuant sept personnes dont des enfants, à Toulouse et Montauban entre le 11 et le 19 mars.
Ce qui a fait bondir le recteur de l'Académie de Toulouse Olivier Dugrip, c'est "l'intitulé qui suppose que le fait de tuer quelqu'un pourrait être une bonne chose".
"J'ai aussitôt décidé de la suspendre à titre conservatoire", a-t-il dit à l'AFP. La professeur de français a été suspendue début avril.
L'enseignante encourt une sanction administrative, qui pourrait être un blâme ou un avertissement, a précisé le recteur, qui se prononcera à la rentrée des vacances de Pâques. La suspension n'implique pas de perte de salaire.
La suspension à titre conservatoire est une "mesure classique dès qu'il y a engagement d'une procédure disciplinaire, le temps de clarifier les éléments du dossier", a ajouté M. Dugrip.
C'est le seul incident lié à l'affaire Merah répertorié par l'Académie de Toulouse.
A Rouen, une professeur d'anglais du lycée Gustave-Flaubert avait été suspendue après avoir appelé ses élèves à observer une minute de silence à la mémoire de Mohamed Merah. La majorité d'entre eux s'était levée et avait quitté la classe.
Le 20 mars, le lendemain de l'attaque du collège-lycée juif Ozar Hatorah de Toulouse, le chef de l'Etat Nicolas Sarkozy avait demandé que soit observée une minute de silence dans les établissements scolaires en hommage aux victimes de Mohamed Merah.
Yahoo.fr 14-04-2012
ressources internet.

  



Vous aimez cet article ?
Partagez-le sur
  C'est à méditer, aussi.
  J'en souffre
  Tous les messages de amina ossoule


 Réponse N°1 20060

...construire une idée juste et claire...
  Par   Idoubiya Rachid  (Profle 19-04-12 à 18:12



Il faut condamner tout acte de violence quel que soit sa nature ou sa source! Impliquer les élèves dans des sujets sensibles est un acte non réfléchi! En tout cas, il est tout à fait "raisonnable" d'avoir une certaine distance par rapport à certains événements pour construire une idée juste et claire...





 Réponse N°2 20061

C'EST BIEN DIT
  Par   Dounia Azouz  (Autrele 19-04-12 à 18:42



A mon avis, cela s'appelle de la provocation. Il ne faut pas faire d'amalgame. Lorsque Sarkozy s'est rendu à de Toulouse c'est pour exprimer son soutien à la communauté juive victime ce jour-là de fanatisme. C'est son devoir de président. Maintenant traiter des sujets pareils, j'estime que le moment est mal choisie: dans une France en crise, "frileuse", encore "blessée", cela ne ferait que grandir l'islamophobie. Il est vrai que ce Mohammed Merah est , victime d'une société qui marginalise ces enfants issus de l'immigration, victime également d'un fondamentalisme. Mais cela ne cautionne nullement ses actes.





 Réponse N°3 20071

re
  Par   amina ossoule  (CSle 19-04-12 à 23:01



suis tout à fait d'accord avec vous, chers collègues, car il est nécessaire de faire la différence entre politique et éducation.Surtout quand il s'agit d'un sujet choquant, voir, trés sensible comme celui là.





InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +