Si vous aviez à changer les programmes du bac, que proposeriez-vous ?

 Par Elmzouri mostafa  (Autre)  [msg envoyés : 145le 11-02-14 à 17:21  Lu :1126 fois
     
  
 accueil

C’est parce que les programmes du bac ne peuvent pas durer éternellement ; je vous suggère de proposer les textes ou les œuvres de littérature françaises et mondiales pouvant représenter les ouvrages à étudier. Je commencerai le premier si vous permettez :
Pour les troncs communs :
Jules Verne : Le Tour du monde en quatre-vingts jours. (Roman d’aventure)
Edgar Allen Poe : La Chute de la maison Usher. (Nouvelle fantastique)
Poésie : La Fontaine : Le Loup et le Chien. (17ème)
Baudelaire : A une passante. (19ème)
Paul Eluard : Liberté. (20ème)
Pour les premières bac :
Amin Maalouf : les identités meurtrières. (Roman autobiographique)
Beaumarchais : Le Barbier de Séville ou la Précaution inutile. (Comédie)
Camara Laye : L'Enfant noir. (La littérature africaine)
Pour les deuxièmes bac :
Tahar ben Jelloun : La nuit sacrée. (La condition féminine)
Diderot : Jacques le fataliste et son maître. (Conte philosophique)
Albert Camus : La peste. (Roman engagé)

  




 Réponse N°1 33568

Ma modeste proposition
  Par   Hassoun Oumaima  (Profle 11-02-14 à 22:25

Pour les premières bac: Dostoievski: L'Idiot

Corneille: Le Cid (une tragédie) (un classique qui devrait être lu au moins une fois au lycée)

Hervé Bazin: Vipère au poing (roman de famille)

Pour les deuxièmes bac:

Camus: L'Etranger (roman philosophique)

La Rochefoucauld: Les Maximes

Abellatif Laâbi: Le fond de la jarre (autobiographie)

N.B: Les Identités meurtrières n'est pas un roman autobiographique, c'est plutôt un essai.

Merci de la suggestion, j'aimerai tellement que ce changement s'effectue, et chaque année s'il le faut! Cela poussera les professeurs à travailler plus et les élèves à chercher encore et encore!





 Réponse N°2 33572

re
  Par   Elmzouri mostafa  (Autrele 12-02-14 à 08:43



Merci pour votre contribution, il parait qu’elle est bien meilleure. Merci pour l’ erratum.

Certains professeurs pensent qu’il faut programmer deux œuvres par année ; une pour le premier semestre et une pour le second, je crois qu’ils ont raison…vu le niveau médiocre de nos élèves.





 Réponse N°3 33573

Proposition X
  Par   alaoui abdellaoui saidi mohammed  (CSle 12-02-14 à 11:13



Pour les troncs communs, je propose:

- "Colomba " de Prosper Mérimée

-"La Cafetière" de Théophile Gautier.

- "Le Tartuffe" de Molière.

- deux poèmes (lyrique ou romantique) extraits de "Les Contemplations" de Victor Hugo.

Pour la première année baccalauréat:

- "L’île des esclaves" de Marivaux

- "Un cœur simple" in les trois contes de Flaubert.

- quatre poèmes extraits de" Les Fleurs du Mal" de Baudelaire.

Pour la deuxième année baccalauréat:

- "La civilisation , ma mère " de Driss Chraibi

- "Lorenzaccio" d'Alfred de Musset

- un groupement de textes poétiques autour du thème "la poèsie engagée"





 Réponse N°4 33579

objets d'étude
  Par   abdeslam slimani  (Profle 12-02-14 à 17:46



Belle initiative Monsieur El Mzouri, seulement chacun proposera la liste de ses romans préférés ou ceux qu'il a lui même étudié, tant mieux, car on ne travaille avec plaisir que sur ce qu'on aime et qu'on veut faire découvrir aux autres. Ce qui serait judicieux de la part des décideurs, c'est de proposer des "objets d'étude": roman ( historique, d'aventures, maghrébin, du 19ème s....) nouvelle (réaliste, fantastique...), épistolaire, théâtre(comédie, tragédie,farce...) poésie engagée, lyrique.. ) et laisser le choix au professeur qui proposera l'oeuvre qu'il connaît ou qu'il maîtrise et sur laquelle il travaillera avec plaisir .





 Réponse N°5 33580

Bonsoir !
  Par   Jaafari Ahmed  (Profle 12-02-14 à 21:19



Pour ma part: j'aurais aimé qu'on revienne aux manuels "Lagarde et Michard" ou autres, conçus par nos pédagogues marocains, et puis de petites oeuvres, en lecture suivie...





 Réponse N°6 33618

Salut
  Par   azhar asmaa  (CSle 22-02-14 à 16:47



pensons aussi au niveau des élèves et aux textes qui peuvent leur être le plus utiles. en plus des œuvres intégrales (que de préférences relèveront aussi bien de la culture française que de la culture marocaine, quand un roman traite de la société marocaine l'élève arrive à s'identifier et donc à être plus motivé) . vous parlez de changer le programme et pourquoi pas des œuvres qu'on garderait comme "le dernier jour d'un condamné/ il était une fois un vieux couple heureux". j'ajouterai encore des extraits de documents scientifiques par exemple des extraits de revus selon les thèmes: politique, bien-etre, economie... . concernant les textes poétiques, la poésie en vers libre semble bien appréciée par les élèves, on peut les mener à en produire aussi.

merci





 Réponse N°7 33620

re
  Par   marocagreg  (Adminle 22-02-14 à 18:23



garder une oeuvre qu'on a enseignée depuis 15 ans !!! même une chaussure de la peau la plus coriace s'use après une utilisation aussi intense !





 Réponse N°8 33622

opinion
  Par   elasfouri azeddine  (Profle 23-02-14 à 10:53



Pour moi,je vois que le changement est une formation non pas seulement pour les élèves mais aussi pour les profs ,mais il faut des livres avec des valeurs convenables à notre société.





 Réponse N°9 33623

re
  Par   marocagreg  (Adminle 23-02-14 à 18:53

La meilleure façon d'enseigner nos valeurs , c'est justement de les confronter aux valeurs d'autrui. sachant qu'il y a dans la littérature un fond universel humain qui appartient à tout le monde. Je crois que les responsables du MEN au Maroc ont inféodé l'enseignement de la littérature à des considérations purement financières : une même famille (du grand-père aux neveu) peut ainsi étudier dans la même œuvre (la boite à merveilles qui à force d'être enseignée n'a plus de merveille que le titre, tout comme Candide, Antigone, aux champs, etc.). Un manuel à l'ancienne est encore plus profitable que ces oeuvres éternelles usées à force d'en abuser.




 Réponse N°10 33626

bonjour
  Par   aftais said  (Profle 25-02-14 à 12:37



c'est vrai, il est temps de changer les programmes! mais que pensez-vous de ce qui se prépare en silence? le bac international!!! on propose déjà de généraliser le français pour les matières scientifiques ( à la française svp!!!). A mon avis, même les programmes, on les prépare dans les coulisses. Je vous rappelle l'année 2006: au cours de l'année, des réunions, des ateliers, des propositions par ci, par là ...... en fin de compte, on nous a imposé le programme "actuel" sans prendre en considération aucune proposition de qui que ce soit.

A monsieur mostafa, je loue carrément votre initiative! si seulement, on écoute les plaintes, les propositions de nos autres " ouvriers du chantier" !!!!!





InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +