Sans embarras !

 Par Samira Yassine  (?)  [msg envoyés : 2089le 24-10-14 à 00:01  Lu :744 fois
     
  
 accueil

C'est la traduction du titre de l’émission réussie "BIDOUNI HARAJ"
Elle a bien mérité son nom , pour ne parler que la dernière émission.
Oui, aborder un sujet tabou tel que les sites pornographiques et leur impact sur la santé de nos enfants et de nos élèves en particulier, m'a beaucoup intéressée.
J'en étais ravie ! Pourquoi?
Je suis le genre de professeur à croire en le professeur en tant qu'éducateur, tout d'abord, puis enseignant.
A chaque occasion de la journée internationale de la lutte contre le  SIDA, le 1er Décembre de chaque année, j'aborde avec mes élèves le sujet des relations sexuelles et j'attire leur intention sur leurs visites fréquentes aux sites pornographiques. Certes, ils n'avouent pas le fait, mais ne le nient pas et le confirment par leurs sourires cachés parfois et transformés en éclats de rire , d'autres fois, sachant que je suis loin d'être pudique en de telles circonstances. Ils le confirment aussi par leurs sincères remerciements en quittant la salle.
Regardez l'émission et on en discutera après.
A suivre ...

  




 Réponse N°1 34471

Si vous voulez voir l'émission
  Par   Samira Yassine  (CSle 24-10-14 à 17:30

Voici le lien à consulter

bidouni haraj addiction et dépendance aux sites porno

Croyez moi, l'émission mérite d'être vue.




 Réponse N°2 34474

C'est gênant de ....
  Par   Samira Yassine  (CSle 25-10-14 à 00:13

Dire un mot là dessus !

C'est pour cette raison que j'ai trouvé vraiment audacieux d'aborder un tel sujet . Laquelle raison m'a laissée bouche bée devant la réponse de l'une de mes élèves.

C'est une jeune fille qui porte le voile . Avant d'entamer ma leçon de morale sur le sujet, j'ai posé la question

- --qui a vu l'émission Bidoun haraj de cette semaine?

Voyant certains chuchoter à l'oreille des autres, je poursuis

- je vois que certains d'entre vous ont vu l'émission.

- oui , madame , mais on n' a pas pu la finir.

- Moi, madame, j'ai vu toute l'émission depuis le début jusqu'à la fin.

- Toute seule ou avec tes parents.

-En famille. Mes parents et mes soeurs.

- Y a un frère dans la famille.

- Non, que des filles.

- Vous étiez gênées vu la présence de vos parents et particulièrement le père ?

- No

- Que fait ton père.

- Un fonctionnaire.

- En avez-vous parlé à la fin de l'émission de cette addiction aux sites porno.

-Oui, madame . Papa nous a donné beaucoup de conseils. Faites attention à vous etc...

- Chapeau , ma fille. Tu peux être fière de ton père.

Voici un exemple de père qui peut se respecter d'être un père ouvert et conscient de l'importance du dialogue. 
Parfois, malheureusement , les parents sont ouverts à ce genre de dialogue alors que les enfants se cachent sous prétexte d'être timide. 
C'est ce que m'a raconté un autre élève dans une autre.
- madame, j'ai regardé l'émission avec mes parents mais au bout d' une demi-heure  je les ai quittés. Trop gênant! 




 Réponse N°3 34521

un autre avis
  Par   Samira Yassine  (CSle 29-10-14 à 14:40

Je continue ma mission d'éclairer, mes chers élèves, sur ce sujet qui quoi que tabout les a beaucoup intéressés.

En parlant, je visais surtout les garçons, leur expliquant qu'ils étaient plus concernés que les filles.

Un élève qui n'a jamais parlé , chez moi, est intervenu ( en arabe bien sûr)

- les filles s' intéressent tout autant que les garçons. Un jour une fille m'a demandé de réparer son pc, j'ai fouillé dans l'historique, que des sites porno.

Un autre élève confirme:

-Oui. Un jour une prof m'a demandé de réparer son pc, il y avait plein de sites de ce genre dans l'historique.

Je lui réponds - peut être que c'était passé comme ça , malgré elle.

-nooooon. Il s' agissait de vidéos qu'elle avait enregistrées.  Alors, essayons de sauver nos enfants. Parlons-en. Ça n'a rien d'indécent





InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +