Rira bien qui rira le dernier

 Par OMARI Abdellatif  (Prof)  [msg envoyés : 176le 01-07-12 à 16:49  Lu :1042 fois
     
  
 accueil


Tout le monde connait ce vers d'un poème « Le temps d’apprendre à vivre, il est déjà trop tard ». Il signifie tout simplement que le temps où l’on découvre que nous avons raté notre vie (éthiquement) et qu’on comprend comment il a fallu vivre et penser véritablement, il n’est plus alors possible de corriger. On passe toute une vie à dire que nous savons tout en croyant bien savoir, mais il viendra impérativement le moment où nous apprendrons et nous comprendrons si effectivement nous savions ou nous n’étions que dans l’erreur. On peut penser que ce temps c’est le temps de la vieillesse, mais souvent ce n’est qu’au moment même de l’agonie qu’éclate cette vérité. Cependant, même lorsque nous sommes encore plus au moins jeunes et nous voyons, par exemple, nos enfants déjà dévoyés, il est trop tard de corriger. Mais lorsqu’il s’agit de prendre toute une position, d’opter pour tout un comportement, d’’adhérer à toute une conception ou à une vision, et que le jour du bilan, qui devait venir, bon gré mal gré, nous découvrirons que nous étions qu’aveuglement, et qu’il est trop tard de corriger, je me demande ce qui est vivre, quand il est encore temps de vivre, si ce n’est cette quête sincère et sérieuse de savoir comment il faut vivre, au lieu de rester absent et distrait se croyant être présent et vigilant. Le problème pour nous les musulmans, découvrir que nous avions raté notre vie ici-bas quand c’est trop tard pour corriger, c’est aussi découvrir l’état de conscience d’avoir raté systématiquement l’autre vie. Je crois que c’est à ce genre de personnes, combien nombreuses, que s’adresse le proverbe Rira bien qui rira le dernier.

  



Vous aimez cet article ?
Partagez-le sur
  A propos de la description réaliste
  Bac - examen régional de français-2012 -grand casablanca
  Tous les messages de OMARI Abdellatif


 Réponse N°1 24661

Oui, si Omari,
  Par   Jaafari Ahmed  (Profle 01-07-12 à 17:16









 Réponse N°2 24664

précisions!
  Par   Jaafari Ahmed  (Profle 01-07-12 à 17:40



Oui, Ok:!





 Réponse N°3 24667

Cependant...
  Par   OMARI Abdellatif  (Profle 01-07-12 à 18:06



Cependant, cher ami, pour la précision je serai obligé de répondre au second échange, celui de notre princesse sarah abdellaoui :

Rater sa vie, princesse, c’est voir soudain ses enfants dépravés, sa santé détériorée, sa conscience torturée, sa pauvre philosophie erronée. Comment pouvez-vous être sûre, qu’arrivée à la quarantaine ou à la cinquantaine vous découvrirez que votre vie n’a pas été ratée? Vous savez, chère, que 99% des êtres n’apprennent comment ils devaient vivre que quand c’est déjà trop tard,. Seriez-vous parmi ces 1% qui restent ?





 Réponse N°4 24673

La verra-t-on un jour?
  Par   Idoubiya Rachid  (Profle 01-07-12 à 18:59



Permettez moi, cher Omari, de préciser que nôtre chère princesse - le surnom lui va à merveille et elle le mérite bien- évoque l'âge de la quarantaine dans lequel l'être humain devrait commencer à se poser des questions et à se remettre en cause: c'est l'âge mûr. Hélas, comme vous le dites, énormément de gens ratent leur vie et oublient ce précieux inestimable don de Dieu, qui nous a donné la chance d'exister.

Mais chacun de Nous devrait avoir une philosophie de vie: exister! Personnellement, et pour lutter contre tous genres de stress, je vis le jour le jour, la minute la minute, et je savoure même les secondes: je n'ai pas d'ambitions! Si j'en est une: profiter de chaque moment de l'existence! J'ai fini par comprendre cette vérité aussi simple, tellement simple qu'on passe à côté d'elle sans parfois jamais la voir. La verra-t-on un jour?





 Réponse N°5 24684

Cher ami Idoubia, chère princesse
  Par   OMARI Abdellatif  (Profle 01-07-12 à 21:47



Heureux d'entendre votre voix, cher ami, après belle lurette, et d'entendre de cette voix une certaine sagesse. Je ne doute pas que vous êtes de ces 1% auxquels ne s'applique guère la maxime "Le temps d'apprendre à vivre il est déjà trop tard". Mais je suis très heureux aussi d'entendre de la voix de certains jeunes, comme celle de notre princesse, des propos qui reflètent un fond qui penche vers l'étoile verte parce qu'un jour un choix s'imposera définitivement, il n'y aura plus de juste milieu. Dans quelle mesure peut-on alors rester attaché à ses principes, refusant toute vie compromettante fondée sur des pauvretés humaines, lorsque cela n'est possible qu'au prix de notre fortune, voire de notre vie même?





 Réponse N°6 24689

Les valeurs!
  Par   Idoubiya Rachid  (Profle 01-07-12 à 23:09



Cher et sympathique ami, "rester attaché à ses principes, refusant toute vie compromettante" est la vie même! J'ai vraiment aimé le concours d'inspection cette année! On parle enfin de valeurs que l'école est sensée apprendre à nos élèves! J'ai fini par désespérer de ce côté là! Nos élèves apprennent des contenus prêts à porté, mais aucune valeur! Comme vous le dite cher Abdellatif, la sincérité et l'esprit honnête sont un très grand défi, mais c'est là où réside la grandeur de nôtre âme: rester authentique à soi-même et rester grand, même à ses propres yeux. L'essentiel est qu'on ait le courage de défendre ce dont on doit être fière: l'estime de soi!





InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +