Réponse à la question épineuse de m adib

 Par brahim el harfi  (Prof)  [msg envoyés : 234le 14-05-10 à 12:13  Lu :1864 fois
     
  
 accueil

salut cher collègue
Cet exécrable bourreau ! il s'est approché du juge pour lui dire que l'exécution devait être faite à une certaine heure, que cette heure approchait, qu'il était responsable, que d'ailleurs il pleut, et que cela risque de se rouiller2.
votre remarque est pertinente, quant à la suit du discours indirect "que d'ailleurs il pleut, et que cela risque de se rouiller2." où les verbes sont censés êtres conjugués à l'imparfait
imaginez que ce texte était adapté au cinéma: le bourreau ! il s'est approché du juge pour lui dire que l'exécution devait être faite à une certaine heure, que cette heure approchait, qu'il était responsable" et soudain la pluie commence à tomber la suite du propos du bourreau doit rendre compte de l'événementiel la "pluie" dans l'immédiat d'où le glissement vers le présent"il pleut," on imagine mal l'inscription de l'énoncé dans le passé "il pleuvait"
ce discours constitue est une rupture dans la construction syntaxique, on s'approche de la figure de style l'anacoluthe"rupture de construction laisse attendre un développement syntaxique qui n'apparaît pas et auquel s'en substitue un autre. " c'est voulu par HUGO pour créer un effet de surprise
voila un autre exemple de Voltaire dans le chapitre 5,que certains peuvent considérer comme une faute
La moitié des passagers, affaiblis, EXPIRANTS de ces angoisses inconcevables que le roulis d'un vaisseau porte dans les nerfs et dans toutes les humeurs du corps agitées en sens contraire, n'avait pas même la force de s'inquiéter du danger. "
l'accord du participe présent "expirants"
cordialement

  




 Réponse N°1 4084

correction
  Par   Mortada Abmjid  (CSle 14-05-10 à 13:08

merci M Brahim pour l'effort mais quelques fautes d'inattention à corriger comme(verves=verbes)




 Réponse N°2 4099

RE
  Par   brahim el harfi  (Profle 14-05-10 à 19:55

merci M Mortada Abmjid pour la remarque, je ne sais pas si la verve inépuisable de M Adib est à l'origine de cette inadvertance!!




 Réponse N°3 4107

Peut-être Cher Brahim
  Par   jamal adib  (CSle 15-05-10 à 00:31

Salut Cher Brahim. Si on demande aux élèves le jour de l'examen de transposer cet énoncé au discours direct, comment doivent-ils répondre ?

Voilà l'énoncé:

"Cet exécrable bourreau ! il s'est approché du juge pour lui dire que l'exécution devait être faite à une certaine heure, que cette heure approchait, qu'il était responsable, que d'ailleurs il pleut, et que cela risque de se rouiller."




 Réponse N°4 4108

discours direct
  Par   brahim el harfi  (Profle 15-05-10 à 01:10

salut cher adib

les paroles rapportées au style direct présentent une série de formes spécifiques qui se définissent par relation avec le locuteur et qui concerne"le temps, la personne, le lieu, l'interrogation est directe

cet exécrable bourreau s'est approché du juge pour lui dire:"l'exécution doit être faite à une certaine heure, cette heure approche, je suis responsable, d'ailleurs il pleut, cela risque de se rouiller."

mais il faut éviter ce genre de question qui pourrait constituer une pierre d'achoppement pour les élèves, on le traite entre collègue

je vous propose de le transposer au discours indirect libre ou au psycho-récit,





InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +