Répondez-moi sincèrement svp

 Par Samira Yassine  (?)  [msg envoyés : 2089le 31-10-11 à 11:50  Lu :1251 fois
     
  
 accueil


Cher(e)s collègues,
on parle tout le temps de projet pédagogique. Etant dans une ville ignorée et ognorante du nouveau , nous avons appris , il y a deux ans l'existence de ces projets, plutôt l'obligation de travailler avec. Notre inspecteur a été choqué du manque d'information, dont nous souffrons et avait promis de revenir , dans un bref délai qui ne dépasserait pas un mois pour voir avec nous cette carence en matière pédagogique. On ne l'a jamais vu depuis vu qu'il s'occupe de plusieurs villes de notre académie étant le sul inspecteur de la région.
depuis sa visite, il y a deux ans, nous avons préparé des projets la semaine même de sa première et dernière visite pas pour les opérationnaliser mais pour les lui montrer lors de sa visite prévue qui n'a toujours pas vu le jour. toutefois on reste en contact avec lui sur le net.
maintenant j'aimerais savoir une chose et je demande de me répondre franchement svp. est ce que vous suivez votre projet pédagogique à la lettre. les imprévus n'introduiront pas de changements dans votre projet.
Pourquoi je vous pose la question , parce que personnellement, j'aimerais bien suivre les étapes tracées dans mon projet, oui j'en ai un , on sait jamais :-) . Mais on n'est pas des robots, on est des êtres humains et on a affaires à des êtres humains parfois de niveau médiocre. Comment faire pour pratiquer à la lettre la réalisation dans la réalité d'écrits sur papier.
J'aimerais bien le faire mais je ne pourrai jamais le réussir. Notre travail est soumis, à un tas de circonstance, il suffit d'une petite manifestation des élèves pour une raison ou une autre pour qu'une séance est partie où la mettre alors. Il suffit que le professeur s'absente une heure pour ne pas dire plus, pour que le déroulement soit perturbé.
Bref, répondez moi svp sincèrement est ce que vous réussissez à mettre à jour votre projet pédagogique , quelle que soit votre réponse, expliquez-en les causes. je vous serais très reconnaissante de vous voir me répondre.

  




 Réponse N°1 14904

re
  Par   Massmoudi Azeddine  (CSle 31-10-11 à 12:49

Chère collègue,

le projet pédagogique est une sorte de feuille de route pour le prof; ainsi, ce dernier est appelé à faire un projet annuel pendant les grandes vacances comme c'est le cas en France ou au début de l'année scolaire au Maroc (repos oblige) avec un crayon: le prof peut suivre à la lettre le projet si aucun problème ne survint c-à-d que les élèves assimilent parfaitement les leçons prévues chose qui est très rare; alors pour remédier aux lacunes de ses élèves, le prof peut procéder à des changements en fonction des besoins réels des apprenants( voir les OG2006 /OG 2007). Selon ces OG, le projet est un outil pour cibler des apprentissages précis que le prof juge nécessaires pour ses élèves.

Donc,pour les raisons citées ci-haut, le projet pédagogique demeure sujet à des changements continus tout au long de l'année scolaire.




 Réponse N°2 14905

Re
  Par   Samira Yassine  (CSle 31-10-11 à 13:05



Je vous remercie cher collègue d'avoir répondu si clairement à ma question.

Je suis plus rassurée parce que je croyais qu'une fois ce projet établi, plus question de le changer c'est à dire que si on remarque qu'une leçon n'est pas dans la séquence prévue , le projet n'est pas respecté, et par conséquent rejeté.

Mes remerciements M Massmoudi pour votre réponse.





 Réponse N°3 14911

le projet, le présent et l'avenir.
  Par   kasbaoui abdelaziz  (Autrele 31-10-11 à 21:40

1. le projet est une planification de démarches, de contenus, ...dans le FUTUR.

2. Le projet s'appuie sur l’évaluation diagnostique (i.e. les besoins des élèves RECONNUS ici et maintenant ) et sur le profil de sortie (i.e le profil des élèves SUPPOSE en fin d'année ou en fin de cycle).

3. Le projet est une démarche prévisionnelle qui se veut FEUILLE DE ROUTE. Qui dit prévision dit incertitude, tâtonnement, essai-erreur, ...

A partir de ces principes, chaque projet DOIT être revu au fur et à mesure de son exécution en fonction justement des IMPRÉVUS et des changements non pris en considération. Autrement, ce n'est pas un projet, c'est un moule rébarbatif et inhibant.

Votre question est donc légitime. Un projet est en perpétuel construction. C'est pourquoi, la tenue d'un CAHIER JOURNAL (carnet de bord) est essentielle pour y consigner les changements qui s'imposent, les modifications incontournables, ...

Bonne chance




 Réponse N°4 14913

courage !!!
  Par   ALHIANE BOUJEMAA  (CSle 31-10-11 à 22:04



salut tout le monde

je crois qu'il est toujours nécessaire d'avoir un projet et de le suivre le maximum possible; et ceci dans tous les domaines. Mais réalité oblige, on est loin du niveau escompté et on ne peut que trébucher sinon....

bonne chance





 Réponse N°5 14914

re
  Par   Samira Yassine  (CSle 31-10-11 à 22:55



J'y vois plus clare encore une fois grace à vous M Kasbaoui. En effet , vous m'avez déjà expliqué l'utilité d'un cahier journal et en voici une autre utilité mais j'ai consacré un cahier pour cette tâche mais j'arrive pas à commencer parce que franchement je ne sais pas comment m'y prendre, j'en ai jamais ni eu ni vu.

Est ce que je le prends pour un cahier journal où je note d'avance ce que je compte faire et puis je fais mes remarques et le degrés d'atteinte des objectifs, les limites et le remède?

Mes remerciements mes chers collègues.





 Réponse N°6 14915

Un seul cahier...
  Par   kasbaoui abdelaziz  (Autrele 31-10-11 à 23:09



Oui. Vous pouvez garder le même cahier pour le projet.

Après une évaluation diagnostique(incontournable dès les premières séances) qui informe sur les prérequis non maitrisés à partir desquels on élabore un projet de lecture, les œuvres au programme à l'appui, on élabore une EBAUCHE de projet qu'on peut porter sur un cahier journal, revue, affinée, modifiée au fur et à mesure qu'il y a des imprévus, des idées nouvelles à appliquer, des enjeux naissants, etc.

cordialement





 Réponse N°7 14917

re:
  Par   Samira Yassine  (CSle 31-10-11 à 23:56



Je vous remercie encore une fois cher collègue pour votre réponse et pour les explications détaillées, j'en tiendrai compte.

Mes respects.





 Réponse N°8 14956

ma conception du projet
  Par   charaoui brahim  (Profle 04-11-11 à 07:19



le projet pédagogique est un projet commun dont le professeur, les élèves et tout le corps éducatif sont des contribuateurs. Il n 'a de sens que lorsqu'il prend en considération l'environnement dans lequel évolue les élèves ( sujets sociaux qui naissent d'un besoin réel et qui suscitent leur intérèt et leur attente) et le niveau des élèves . Il s'articule autour des oeuvres littéraires pour les lycéens et émane d'une négociation entre le prof et ses apprenants. Dans le projet figurent de manière claire l'évaluation diagnostique au début de l'année, la période de motivation et de négaciation, les modules et les séquences pédagogiques présentant les activités, leur contenu, le volume horaire, les compétences et capacités ciblées...etc. Ce qui compte c'est de pouvoir animer ces activités en travaillant par groupe et en animant des ateliers. Des périodes de réagustement et de remédiation doivent avoir lieu pour réguler son projet. Un échéancier doit ètre pris en considération pour maitriser le déroulement du projet. Mais la projet est réellement réussi s'il a une valeur sociale càd il doit ètre ( les productions des élèves) médiatiser ou communiquer aux parents ou aux autes élèves.

Termes clefs du projet : négociation, motivation, atelier, travail de groupe, collaboration de tous le corps enseignant, collaboration entre les professeur de la mème discipline et mème interdisciplinaire, modules, séquences, référentiel de compétences, réajustement, remédiation, intégration, diagnostic, échéancier, organigrammes, approches pédagogiques différenciées et adaptées, apprentissages centrés sur l'apprenant, costruire son savoir c'est agir positivement pour le bien de sa société. Merci





 Réponse N°9 15599

re
  Par   youssef bouhamidi  (CSle 13-12-11 à 00:08



A travers l’idée de pédagogie vous avez la façon d’enseigner et vous avez l’idée d’objectifs à courts termes et longs termes. Il faut donc développer les priorités tout en sachant ce que l’on veut obtenir plus tard. Le programme est au service de la pédagogie et permet à l’élève de prendre le temps de maîtriser ses acquis. Celui de la méthode COLIN a déjà la qualité de rassurer grâce à la conception des morceaux. Tout d’abord, ils sont courts au départ et ceci durant les six premiers mois. Ensuite, l’idée est de progresser sur des techniques précises sans qu’elles soient gênées par d’autres difficultés. C’est pour cela que c’est très différent d’évoluer avec des morceaux prévus pour la pédagogie par rapport au fait de choisir des morceaux connus et d’essayer d’estimer un ordre chronologique.Quand on progresse essentiellement sur des morceaux connus, le professeur doit faire des concessions soit en ralentissant la progression au niveau nouvelles informations techniques soit en prenant le risque d’avoir plus de difficultés que prévues dans un même morceau. Et ce qui me gêne surtout c’est d’aborder des nouveautés au mauvais moment parce qu’on n’aura pas trouvé le bon morceau. Enfin, toujours dans ce deuxième cas on peut faire beaucoup de « trous dans le gruyère » comme on dit et se rendre compte trop tard qu’il y a des techniques qui auraient dû être vues avant.

Par contre, il y a toujours la solution d’équilibrer par des exercices à part mais qui risquent d’être rébarbatifs et c’est ce que je veux éviter le plus possible. En général un programme doit tout d’abord apporter le plaisir musical. Et, comme il est au service de la pédagogie, il doit en même temps faire évoluer l’élève. Quand un professeur donne son cours, il peut prévoir son programme, improviser sur le moment, le changer suivant les personnes, parfois c’est intéressant mais cela peut l’amener également à supprimer des chapitres ou des techniques dans le but de faire plaisir à l’élève et dans ce cas les objectifs pédagogiques sont moins respectés même si l’élève est content. Mais dommage le vide enseigne le vide...





InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +