Rencontres??!! texte intégral.

 Par El hwari salsabil  (?)  [msg envoyés : 8le 06-10-10 à 01:54  Lu :2824 fois
     
  
 accueil

Ils se sont rencontrés !!! Après tant d’années !!! Ils se sont rencontrés après tant d’années ! Sentiments confus ! Surprise ! Joie ! Peur ! Devaient-ils se rencontrer ? En avaient-ils le droit ! C’était leur destin ! Mais ne dit-on pas que le destin fait bien les choses ?! Pas dans ce cas !
Sa vie n’était plus la même ! Pourtant, elle croyait l’avoir oublié ? Elle n’a jamais cru et ne s’est jamais attendu à ce qu’il lui soit toujours fidèle ? Que dis-je ? Fidèle ?!!!Mais il s’est marié, a des enfants et mène une vie heureuse auprès d’une femme douce et aimante ! Oui ! Malgré tout ce bonheur ; lui, il ne l’a jamais oubliée ! C’était son secret sacré qu’il n’a jamais confié à personne, sauf à elle ! Son apparition dans sa vie l’a bouleversée ! Etait-elle toujours amoureuse de lui, elle, l’épouse, la mère…. Elle était perdue ! Elle ne savait plus ce qu’elle ressentait pour lui. L’essentiel, elle était ravie de le voir de nouveau dans sa vie. Peut-on parler d’adultère ??!! Ils ne se sont jamais vus encore mais ce sont contactés …Oui la nouvelle technologie fait bien les choses.
Cette attention de la part de ce jeune prince charmant de ses rêves d’autrefois a ravivé les plaies, faisant surgir, de nouveau, son grand amour d’autrefois. Ce n’était pas une histoire d’amour comme toutes les autres histoires…c’était une histoire qui a vu le jour dans un monde onirique, féérique. Là le destin a bien fait les choses. Mais …. Quel avenir pour une telle rencontre. Il est des rencontres fatales. Celle-ci en est une. Oui ! Comment peut-on aimer deux personnes à la fois. De qui parlé-je ? Des deux ! Tous les deux sont mariés. Tous les deux ont des enfants et tous les deux s’aiment encore ! Qu’attendent-ils d’une telle rencontre ? Ils se sont retrouvés et ne peuvent plus se séparer, « on redevient amis », « tu seras ma sœur chérie », « tu seras mon frère, mon confident » un leurre !!!
Devaient-ils se rencontrer ?!!!
Cette jeune femme perdue, appelons-la Yasmine, menait une vie heureuse au sein d’une famille prospère. Elle était encore au lycée lorsqu’elle fit la connaissance d’un jeune homme. Il était de famille modeste et s’était épris d’elle un jour, alors qu’ils étudiaient dans la même classe. Ce jour-là, elle s’était retournée et lui a souri. Depuis, son cœur n’a jamais cessé de battre pour elle. Yasmine, elle, ne s’est jamais rappelée lui avoir souri. C’était une jeune fille sympathique avec tout le monde, le sourire ne quittait jamais son visage oval, aux yeux noirs. Elle n’était pas belle. C’est du moins, l’idée qu’elle se faisait d’elle-même. De toutes ses sœurs, elle se trouvait la plus laide ou du moins la moins belle. Mais elle avait un cœur d’or et son seul souci dans la vie était ses études. Hakim, le jeune homme, dont les yeux croisèrent ce beau sourire, eut le coup de foudre pour elle et depuis, et malgré toutes ses nombreuses années passées, il adore son beau sourire. Jour après jour, les deux camarades se parlaient plus souvent, s’asseyaient ensemble, quittaient le lycée ensemble. Yasmine commença à s’attacher à ce jeune qui ne la quittait plus. Un jour, il lui déclara son amour. C’était réciproque. Les jours passèrent, les mois, puis 4 ans plus tard. Ils étaient mari et femme. Mon histoire pouvait finir par la belle phrase » vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants « .
C’était le grand amour. Le temps passait, leur grand amour grandissait et… ils furent obligés de se séparer. Son travail l’exigeait. Elle partit loin de lui, ils ne pouvaient se voir, ni se téléphoner. A l’époque, rares étaient les familles qui disposaient d’un téléphone, à la maison. Elle a souffert Yasmine, loin de son mari. Elle passait la nuit à pleurer leur séparation, elle avait même pensé quitter son travail pour ne pas se séparer de lui. Les jours passèrent, les mois…. Elle tomba malade et qui prit soin d’elle ? Un jeune homme. C’était son collègue. Il n’était pas marié. Elle ne souffrait plus de la nostalgie depuis que ce jeune homme apparut dans sa vie. Mais elle aimait toujours Hakim, son cher mari, le plus fidèles des maris.
Nabil, le jeune collègue qui ne la quittait plus la sachant malade, l’accompagnait dans toutes ses sorties. C’était un pays lointain, aux gens cultivés, qui n’épiaient pas leurs déplacements. Ces gens qui savent respecter l’autre ; d’ailleurs personne ne les connaissait dans ce bled si lointain et bien développé. Vous imaginez la suite. Le jeune homme, passait tout son temps avec cette jeune femme très attachante, au grand sens de l’humour. Cette femme avec qui il partageait beaucoup de loisirs. Ils aimaient écouter les mêmes chansons, regarder les mêmes films. Ils se promenaient ensemble, discutaient de tout et de rien. Avec le temps yasmine découvrit que le jeune homme s’attachait de plus en plus à elle.
Elle ne savait plus quoi faire, elle, qui n’aimait que son mari et ne le tromperait pour rien au monde.
Les deux collègues passaient de plus en plus de temps ensemble. Tout en lui affichait ces nobles sentiments cachés au fin fond de lui-même par respect à cette jeune femme mariée. Elle était altruiste Yasmine, trop altruiste !! Elle ne pouvait supporter de le voir souffrir silencieusement. Elle décida de l’affronter. Quel était son but, impulsive qu’elle était ? A quoi s’attendait-elle ? A ce qu’elle lui explique que c’était un amour d’un seul côté ? Qu’il était un amour impossible puisqu’elle était mariée ? Qu’il vaudrait mieux garder leur relation amicale voir fraternelle ? La pauvre, elle a fait un pas d’où le retour était impossible. Elle posa mille et une question au jeune homme qui évitant l’inévitable, fit semblant de ne pas comprendre de quoi lui parlait-elle ! Elle insiste ! Elle finit par avoir son aveu qui n’en était pas un. Le brave homme lui avoua son amour en ces quelques mots « tu es mariée yasmine ! » Il était triste, souffrait, ne comptait jamais lui avouer ses sentiments qu’il ne devait avoir pour une femme déjà mariée. Étant devant le fait accompli, Yasmine tenta de le consoler ; Elle jouait du feu ; ne valait-il pas mieux faire semblant de ne rien remarquer et laisser le temps au temps, lui seul guérira ses blessures indélébiles. Non ! Son altruisme, sa bonté, ses nobles sentiments, sa reconnaissance pour le soutien de ce jeune homme tout au long de leur séjour ensemble, l’avaient, tous, poussée à agir de la sorte, à venir au secours de ce jeune malheureux, Nabil.
Yasmine, la fleur, considérée, autrefois, en orient, comme le symbole de la beauté et de la tentation féminine, se métamorphosa en fleur fanée ! Elle ne pouvait supporter tout cet amour de la part d’un jeune symbole du dévouement qui l’évita afin que leur relation ne s’ébranle pas. Trop tard ….. Enfin, elle put retrouver son mari. Elle avait un seul espoir. Ce n’était pas lui,Nabil, qu’elle aimait mais son mari. Si elle avait succombé à son amour c’était juste parce que son mari lui manquait. Mais hélas ! La vérité était toute autre. C’était bien de lui qu’elle était amoureuse. Est-ce possible ?! Des fois on se demande si l’amour n’est pas tout simplement cette habitude de rester trop longtemps avec une personne et finir par croire l’aimer.
Ysmine, n’était pas comme les autres femmes. Elle avoua son adultère à son mari. Il ne pouvait se séparer d’elle. Leur relation s’en est affectée sans pour autant qu’ils ne se séparent. Les années passèrent et Ils retrouvèrent leurs sentiments d’autrefois, de l’adolescence, puisqu’ils étaient encore des lycéens lorsqu’ils se sont aimés. Ils eurent beaucoup d’enfants. Un jour, un quart de siècle plus tard, elle fut contactée par Nabil « salut yasmine, ramadane karim » Sidérée, elle supprima le message. Elle se demandait juste après ,si c’était bien son nom à lui. Elle n’en croyait pas ses yeux. C’était bien lui. Il ne l’avait pas oubliée.
Fin.

  



Vous aimez cet article ?
Partagez-le sur


 Réponse N°1 6729

Interrogations??!!
  Par   Samira Yassine  (CSle 06-10-10 à 13:41

Je vous remercie Salsabil pour votre récit. J'ai aimé l'histoire. Celà m'a rappelé certains personnages féminins de la littérature française du XIX siècle, du genre de Mme Bovary, Mme de Rénal et la liste est longue. Cependant, je n'arrive pas à comprendre le comportement de votre personnage, Yasmine. Il ne s'agit nullement d'une jeune fille mariée de force à un homme du genre de personnage que décrit, si bien, M Elomari dans ses nouvelles.

C'est une belle histoire d'amour qu'elle a vécue avec son mari! Comment peut-on tomber amoureux d'un autre?

Votre histoire , bien que fictive, soulève bon nombre de questions au sujet du lien sacré du mariage, de la conception de l'amour, de la sensibilté maladive de certaines personnes combien nombreuses dont notre sonciété et qui ne savent pas que leur comportement mérite une visite chez un psychologue qui les aiderait à déterminer les raisons de leur comportement , de leur sensibilité maladive.

Bonne continuité.




 Réponse N°2 6733

l'adultère tu ne commetras point
  Par   marocagreg  (Adminle 06-10-10 à 14:14

C'est là exactement la question de notre programme de comparée cette année en agrégation de français : la destinée féminine et la question de l'adultère ou du sexe dans une société conservatrice qui condamne avec virulence tout écart de conduite, toute atteinte à la vertu lorsqu'il s'agit de femmes et qui se montre, en revanche, plus tolérante avec les écarts de conduite des hommes.




 Réponse N°3 6735

oui
  Par   marocagreg  (Adminle 06-10-10 à 15:41

On ne peut pas ménager le chou et la chèvre, avoir le mari et l'amant ou l'épouse et la maîtresse.

d'un point de vue religieux, le seul châtiment pour un tel crime, surtout quand on est marié, est la lapidation en place publique.




 Réponse N°4 6740

Tout à fait d'accord!
  Par   El hwari salsabil  (CSle 06-10-10 à 21:37

Je tiens à remercier vivement tous ceux qui ont contribué par leurs commentaires dans l'enrichissement de ce sujet.

Je partage votre avis. Nous sommes des musulmans, nous avons des valeurs éthiques que nous devons respecter quel qu'en soient les conséquences. L'adultère ne doit pas avoir sa place dans notre société. Cela ne veut aucunement dire que tous les maris sont fidèles à leurs femmes et vice versa. Seulement, chez nous, ça se passe dans le noir. On n'a pas peur de notre créateur mais on a peur des gens. C'est ça notre malheur! Dans certaines sociétés , on le fait et on n'a pas peur de le dire. Peut être parce que dieu dit " و ان اصبتم بالزلة فاستتروا" Alors là, on obéit à dieu, on commet les pires actes et on se cache.

Merci




 Réponse N°5 6741

L'adultère
  Par   Idoubiya Rachid  (Profle 06-10-10 à 22:32

L'adultère est un phénomène qui touche de plein fouet tous les pays du monde! C'est un fléau social à très grande échelle!

C'est un sujet de recherche très important! D'ailleurs, des psychologues parlent de chatte psychologie...

Il suffit de voir la pire réalité des gens dans la chatte, à travers leur comportement "anonyme"! Des gens pervers, des gens qui disent les choses les plus obscènes! Des gens qui entrent sous le nom d'une femme! Ce qui leur vaut les commentaires les plus immorales. Un grand nombre d'individus sont des schizophrènes...

Pour l'adultère, ce n'est qu'une page du livre de la tromperie dont souffre l'homme "moderne" aujourd'hui!




 Réponse N°6 6746

Oui!
  Par   El hwari salsabil  (CSle 07-10-10 à 00:10

Je remercie Rachid Idoubiya pour sa contribution. Je partage totalement ce que tu viens de dire sur l'adultère et le monde de l'internet.

Pour Mustafa Elomari, je te remercie de me corriger une idée que j'ai toujours crue se trouvant dans le coran. Mais je ne sais pas encore qui, de nous deux,a raison , je vais faire mes recherches et je te répondrai.

Merci à tous.




 Réponse N°7 6748

Le progrès technique!!!
  Par   Samira Yassine  (CSle 07-10-10 à 00:23

Salut tout le monde,

je partage totalement le point de vue de mes collègues.

M Idoubiya, vous avez tout à fait raison concernant les relations virtuelles qui ont battu les records ces derniers années causant des malheurs dans de nombreuses familles.En fait ce n'est pas la faute du progrès technique mais de l'usage que nous en faisons, nous les gens du tiers monde .

Pour Vous M Elomari, ça se voit que vous ne savez pas seulement lire le coran mais vous en connaissez même le contenu.

cordialement/




 Réponse N°8 6752

Merci M Elomri
  Par   El hwari salsabil  (CSle 07-10-10 à 14:15

Je tiens à te remercier Mustafa. En effet, j'ai vérifié auprès de certaines personnes plus qualifiées que moi et ils m'ont affirmé que la phrase déjà citée n'existe ni dans le coran ni dans le hadith. Il ya cependant un autre hadith du même sens mais dont le termes sont différents.

Je te remercie collègue et que dieu ait ton père en sa grande miséricorde.

Merci.




 Réponse N°9 7659

le destin fait bien les choses!!!
  Par   Samira Yassine  (CSle 28-12-10 à 12:47

Pas toujours chère Salsabil. L'être humain est confronté au cours de son passage dans ce monde à différentes situations. S'il se comporte avec une certaine légèreté, viendra le jour où il paiera, et bien cher, ses actes. Dieu a été bien clair concernant ce genre de péchés. Si votre histoire est vrai, alors il faudra se repentir et déclarer devant dieu que vous ne vous exposerez plus jamais à de telles aventures. Sachez ma chère que le type qui vous a "aimé" autrefois ne se rappelle plus avoir rencontré un jour une pauvre naive femme comme vous. Excusez ma franchise, mais c'est malheureusement la pure vérité. Alors arrêtez de rêver et oubliez le passé avec ses beaux et mauvais moments.

Sincèrement/




 Réponse N°10 7663

Juger autrui c'est facile
  Par   dariran warda  (CSle 28-12-10 à 18:46

Je vous trouve un peu sévère dans votre jugement Mme Samira. D'ailleurs de quel droit se permettre de juger les autres? Sommes-nous parfaits, nous? Ma devise, à moi, a toujours été, ""et si c'était moi". Alors ,avant de juger les autres, mettons-nous à leur place.

Cordialement/




 Réponse N°11 7682

Peut être!
  Par   Samira Yassine  (CSle 29-12-10 à 23:23

Oui ma chère, peut être que tu as raison. Personne n'est parfait. merci de me le rappeler.

Cordialement/




InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +