Relations de travail

 Par fatih brahim  (Prof)  [msg envoyés : 288le 07-09-11 à 23:14  Lu :1229 fois
     
  
 accueil


Que faut-il faire pour asseoir de bonnes relations de travail entre collègues au sein d’un établissement scolaire ? Merci de nous le faire savoir. Nous = les nouvelles recrues

  



Vous aimez cet article ?
Partagez-le sur
  Johon steinbeck/des souris et des hommes /résumé
  Dino buzzati,pauvre petit garÇon-résumé
  Tous les messages de fatih brahim


 Réponse N°1 14103

Les nouvelles recrues !
  Par   Samira Yassine  (CSle 08-09-11 à 01:50

Je comprends maintenant le choix de vos sujets que j'appécie beaucoup. Bon courage dans l'accomplissement de votre tache nouvelles recrues, une tache des plus nobles.

La question que vous venez de poser M Fatih est des plus pertinentes seulement chacun y répondrait selon sa conception des relation humaines de façon générale et professionnelles, je veux dire entre collègues, de façon particulière.

Le choix à effectuer ne dépend pas uniquement de nous, cela dépend surtout de l'autre. La nature humaine est très complexe, alors il serait utopique de donner une conception et une seule. Par conséquent chacun de nous donnera sa façon de voir les choses sans que l'on se permette de discuter son point de vue parce que nous sommes différents l'un de l'autre, heureusement;sinon c'aurait été l'enfer de se voir dans l'autre qu'il y ait une conception unique partout, chez tout le monde. Que je suis bavarde! ça aussi ça fait partie de la nature humaine, de la nature de chacun de nous.

Passons au sujet;enfin !!!

Personnellement je ne vais pas théoriser ,mais me baser sur le vécu. Notre établissement est caractérisé par la bonne entente et la solidarité qui règnent entre les différents membres du lycée ,depuis le proviseur jusqu'au gardien du portail. Mais ce n'est pas le cas pour tout le monde à 100°/°.

La majorité des femmes sont des femmes très simples, modestes, par conséquent on n'a pas cette concurrence qu'on remarque des fois même au niveau vestimentaire. Par ailleurs , nous avons un comité social pour nous les femmes, concernant les différentes occasions heureuses aussi bien que tristes , nous partons ensemble chez la collègue pour partager sa joie ou sa tristesse. Nous constituons une famille unique. Ceci n'est pas facile, parce qu'il peut y avoir des quiproquo qui risquent de faire éclater ce noyau qui s'est formé , développé tout au long de plus d'une vongtaine d'années, alors les nouvelles recrues ne peuvent que suivre notre façon d'agir et apprécient beaucoup disant" on n'avait pas ça chez nous, c'était plutot chacun pour soi"

Dans notre établissement, il suffit qu'un membre du corps de plaigne pour que tous les autres membres lui viennent en aide.

Vous me direz "mais comment vous êtes arrivés à réussir d'aussi bonnes relations?"

Il faut être mûr, altruiste,cultivé au sens large du terme, un bon croyant pas seulement un musulman, il faut aimer le bien pour l'autre avant de le souhaiter pour soi, il faut tourner la langue sept fois dans la bouche avant de dire un mot qui risque d'être mal pris par certaines personnes susceptibles, paranoiaques, il faut savoir encaisser et ne pas réagir sur le champs. Sinon, si on n'arrive pas à faire tout cela, on a une autre solution, et elle est bonne aussi, si on est à l'aise en l'adoptant: éviter la compagnie des autres, par conséquent éviter la salle des professeurs et ne pas être très poli, ne pas saluer tout le monde, ainsi on pensera ce qu'on pensera de vous et on vous laissera tranquille, on ne vous adressera la parole que lorsqu'on est obligé de le faire.

NB: J'ai été longue et j'ai pas tout dit. Je vous ai déjà dit que j'étais trop bavarde:-)




InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +