Réécriture de lettre d'un émigré à son père

 Par marocagreg  (Admin)  [msg envoyés : 2213le 01-07-10 à 10:41  Lu :1769 fois
     
  
 accueil

Cher père
J'ai reçu ta lettre et depuis j'ai perdu le sommeil et j'ai eu beaucoup de peine pour toi. Je conjure Dieu pour qu'il t'aide à te rétablir et pour qu'il t'accorde une bonne santé. Je t'ai envoyé un peu d'argent pour que tu puisses assurer tes besoins. Paie le loyer et les factures qu'on te doit. Et sache que tu peux compter sur moi.
Tu m'as dis que mon frère Hamid s'est écarté du droit chemin. Dis-lui qu'il doit s'assagir et qu'il doit penser à faire un commerce qui lui soit profitable. Aujourd'hui, chacun doit s'occuper de ses affaires. Il doit écouter nos conseils ou bien qu'il se débrouille tout seul.
Quant à ma soeur Mina, dis-lui qu'elle soit patiente et qu'elle ne se dépêche pas de se marier.
En ce qui me concerne, le mois passé, j'étais malade. J'étais obligé de rester au lit pendant 15 jours. Les médecins m'ont examiné et m'ont fait des prises de sang. Ils m'ont informé que je ne souffre ni de diabète ni d'hypertension artérielle (excès de sel dans l'organisme). J'avais juste attrapé froid, mais, maintenant, je me porte mieux grâce à Dieu.
Ici, en France, la vie est difficile. Même si nous gagnons de l'argent, la situation n'est pas très favorable. Tout le monde travaille sans relâche, et celui qui néglige ses affaires le regrette très vite. Mais voilà, je travaille dans une société d'élevage des volailles. Mes supérieurs ont augmenté mon salaire et m'ont inscrit à la caisse d'assurance sociale. Celui qui travaille bien est vite récompensé.
Je viendrai au Maroc avant la fête de la naissance du prophète. Soyez prêts pour que je vous emmène faire un tour à Marrakech et visiter Jame'a el Fna, les sept patrons de la ville, et pleins d'autres merveilles.
Quant à ma cousine Errabha, dis-lui de ne pas s'inquiéter : dès que je rentre au mois de juillet, on contractera le mariage. Il faut dire à ma tante El kbira de cesser ses médisances à mon propos car je suis parfaitement capable de tenir mes engagements, sinon, je délaisse sa fille pour aller chercher une épouse qui soit meilleure que Errabha. Et, comme on dit, celui qui t'oublie, oublie-le sans regret !
Signé: Shams Eddine

  




 Réponse N°1 5435

Merci pour la traduction
  Par   Samira Yassine  (CSle 02-07-10 à 15:21

Salut M marocagreg, je vous remercie tout d'abord pour la traduction. J'aimrais juste rectifier le nom de l'expéditeur c'est Noureddine. Si c'était shem eddine, le nom serait soleil de la religion. hhhh




InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +