Récit très court

 Par Adi Lachgar  (?)  [msg envoyés : 341le 03-06-12 à 08:34  Lu :2134 fois
     
  
 accueil


  Son épouse eut toute la peine du monde à le convaincre : non, il ne pouvait laisser partir sa fille unique. Il ne faisait aucune confiance aux conducteurs des bus scolaires; ils conduisent comme des dingues, et puis les enfants sont fourrés dans ces boîtes à salades jaunes comme des poulets de batterie. Elle lui dit que ce n’était jamais que 25 km, que leur fille avait trop peu d’occasions de s’amuser, étant fille unique, qu’elle serait malheureuse. Elle répéta cette litanie une semaine durant, ajoutant chaque jour un nouvel argument, si bien qu’il finit par se trouver ridicule et qu’il accepta, enfin, de laisser partir en sortie de classe sa petite fille. Il alla lui-même payer le voyage et, par la même occasion, vérifia les pneus des bus scolaires.
  Le jour du départ arriva. Il alla déposer sa petite fille à l’école. D’habitude, il allait à son travail ou rentrait tout de suite après. Ce jour-là, il ne put s’y résoudre. Quand  le bus démarra, enfin, bondé d’une marmaille joyeuse, il se retrouva à le suivre. Il se convainquit que ce serait un belle surprise pour sa fille. Les petits qui reconnurent sa voiture appelèrent sa petite fille. Il vit bientôt son joli minois s’encadrer dans la vitre arrière du bus. Elle avait un sourire épanoui et lui envoyait des bisous de la main. Il en eut les larmes aux yeux : c’était sa fille, son ange, sa raison de vivre, son amour. Et dire qu’il faillit la priver de ce petit bonheur ! Il se sentait attiré vers le petit visage. C’était comme s’il voulait entendre les mots qu’elle semblait lui crier.
Soudain le bus pila. Le père était trop près. Il vit le visage de sa fille soudain trop proche. Il freina à mort.
Bilan : un mort.

  



Vous aimez cet article ?
Partagez-le sur
  La rhétorique : une affaire de menuiserie
  Moralité!
  Tous les messages de Adi Lachgar


 Réponse N°1 22549

pardon
  Par   Adi Lachgar  (CSle 03-06-12 à 08:47



Je viens de me rendre compte que c'est un peu trop tôt pour ce genre de récit. Je l'ai écrit en attendant que tout soit près pour me rendre à la plage, en famille.

Pardon et Sbah Alkhir incha'Allah.





 Réponse N°2 22550

C'est tragiquement beau!
  Par   Jeafari Ahmed  (CSle 03-06-12 à 09:00



Cher frère!

tu m'as fait peur...

Bonne journée , amusez-vous bien !





 Réponse N°3 22551

Ii Adi,Une quête!
  Par   Jeafari Ahmed  (CSle 03-06-12 à 09:04



Cher frère, peux-tu me refiler un indice, j'aurais envie de te voir, des fois que je je serais dans tes parages!





 Réponse N°4 22557

Sbah Mabrouk
  Par   LOUMATINE Abderrahim  (Profle 03-06-12 à 12:44



Je sors plus aujourd'hui!!!





 Réponse N°5 22563

Re
  Par   LOUMATINE Abderrahim  (Profle 03-06-12 à 13:39



Eh oui! la mère poule! C'est ce que nous sommes devenus malheureusement. Je ne peux laisser mon fils sortir seul. A vouloir le protéger, je finirai par lui nuir! M. Adi le souligne si bien dans son récit.Je me souviens que j'ai fait mon premier voyage seul en train à 12 ans(Casa- Marrakech). Mon père ne souciait-il pas de ma sécurité?Je ne pense pas; il était plus sage, plus clairvoyant! je le sais , pourtant je ne peux me résoudre à faire comme lui!





 Réponse N°6 22582

re
  Par   Warda Zhor  (CSle 03-06-12 à 18:41



Vous avez raison ,on veut assurer leur sécurité,leur confort en faisant tout à leur place et en leur épargnant toutes les situations difficiles;quand ils sont en retard de dix minutes,on élabore un scénario des plus tragiques avec une rapidité fulgurante.Mais il faut qu'on fasse attention ,on risque de couper les ailes à notre progéniture,de l'inciter à etre passive.Merci M Adi d'avoir soulevé ,à travers votre beau récit ,un tel sujrt.





InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +