Ramadan entre religion et traditions

 Par Samira Yassine  (?)  [msg envoyés : 2089le 20-08-11 à 20:30  Lu :1350 fois
     
  
 accueil


Nous sommes presque à la fin de ce sacré mois de Ramadan, que nous n'avons malheureusement la chance d'avoir qu'un mois sur 12. c'est un mois unique.
Chacun de nous le vit à sa manière. Chacun de nous a des priorités bien précises. certains adoptent des habitudes qui sont plutot du domanie de la tradition plus que de la religion.
Comment concevez-vous ce mois? Etes-vous satisfaits de vos activités durant ce mois? le respectez-vous vraiment dans le sens du terme et à tous les niveaux?
je souhaite avoir le maximum d'interventions afin de comparer nos traditions et nos conceptions de ce mois sacré.

  




 Réponse N°1 13892

A moi, de commencer....
  Par   Samira Yassine  (CSle 21-08-11 à 07:03



Le Ramadan est le 9ème mois de l'année de l'hégire. dieu nous a demandé de jeûner dans un premier but de vivre la situation du pauvre qui ne trouve rien à manger. Pourtant, pour nous, c'est en ce mois qu'on consomme le plus de nourriture. Telle une femme enceinte les hommes ont eux aussi, les envies et garre à l'épouse qui ne réussit pas un plat en ce mois de jeûne. Au moment de la rupture du jeûne la table est garnie des mets les plus séculents: du sucré aussi bien que du salé. je me demande si on pense vraiment aux pauvres en ce mois de ramadan.

Pour ce qui est du côté religieux , c'est le mois où on est sensé s'approcher le plue de Dieu, non seulement par le jeûne, mais aussi par les prières , par notre patience à supporter l'autre, à ne pas se mettre en colère quelqu'en soient les circonstances. cependant, c'est le mois où nous sommes le plus nerveux. c'est également le mois où on dort le plus seulement pas la nuit mais le jour on se réveille à quelques trois ou quatre heures de l'appel du muezzin. On jeûne oui mais est-ce celà jeûner pour vous?





 Réponse N°2 13894

re
  Par   marocagreg  (Adminle 21-08-11 à 12:06

Le jeûne du ramadan est un pilier de l'islam, et un rite qui a été imposé à toutes les autres religions qui ont précédé. Le jeûne apprend l'endurance face aux privations, mais il ne s'agit pas seulement de se priver d'eau, de nourriture et de coït pendant le jour, mais surtout d'éviter toutes mauvaises actions, car sinon le jeûne n'aura aucun sens. En plus de sa dimension rituelle qui éprouve la foi de chacun, le Jeûne est donc aussi un entraînement intensif tant pour le corps que pour l'âme qui permet de résister aux envies, de mettre un mors aux désirs, d'apprivoiser le corps et l'âme.

Maintenant, l'envie de certains plats n'est pas vraiment condamnable, car notre corps en demande surtout en temps de privation. ce qui n'est pas acceptable c'est de tomber dans l'excès. Si Ramadan devient une occasion pour la goinfrerie au lieu d'être une occasion pour maîtriser son corps et ses désirs, c'est que l'esprit de ramadan n'a pas été saisi.




 Réponse N°3 13897

Il faut ramer spirituellement pendant le Ramadan
  Par   hani abdeljalil  (Etudiant(e)le 21-08-11 à 15:03

Le mois sacré veut qu'on se limite à l'essentiel et appelle à davantage de piété. or c'est le contraire qui se produit: on nage affreusement dans des éxcès en ce qui concerne les superfluités (nourriture, veille...), quant au but du jeûne, on ne s'en tient que très peu. Toutefois, je pense que ce mois est tout à fait particulier et c'est un privilège qu'il soit ainsi, car on se remet en question et on change de notre ordinaire qui dure 11 mois. Ce mois nous donne espoir qu'on peut changer et la notion du temps prend un autre sens! L'important est de voir les choses de manière positive. Le Ramadan interpelle en nous notre humanité, on doit s'étudier, se focaliser surtout sur notre for intérieur pour mieux comprendre l'autre, voir ce qui lui fait plaisir, ce qui l'attriste, car le bonheur de l'autre, minime soit-il, est aussi notre bonheur.




InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +