Que feriez_vous ?

 Par Samira Yassine  (?)  [msg envoyés : 2089le 24-04-12 à 15:39  Lu :827 fois
     
  
 accueil


Arrivé en classe, tous vos élèves sont là. Il sont présents mais corps sans âme . Pourquoi? Ils ont une évaluation dans l` heure qui suit , votre cours nìntéresse personne même le meilleur élève de la classe.
Que feriez_vous ? Faire le cours quand même ou les autoriser, exceptionnellement à prendre leurs cahiers eg réviser les cours de l` évaluation?

  




 Réponse N°1 20291

la compréhension!
  Par   Idoubiya Rachid  (Profle 24-04-12 à 18:09



Cela m'est arrivé cette année! Mais au lieu d'attendre la séance qui suit, ils viennent après une évaluation qui leur a pris toute leur énergie!

Dès le départ, j'ai compris qu'il y'a quelque chose d'anormal dans leurs réactions. Je leur ai posé, comme d'habitude, des questions sur la raison de leurs agissements et leurs comportements inhabituels. Après qu'ils m'aient expliqué la situation, j'ai vite essayé de calmer certaines protestations venant de certains élèves qui n'ont pas apprécié la fameuse évaluation qui les avaient "suffoqué"...

Pas question de la leçon - au départ -. On a entamé une discussion autour des modalités de passations des contrôles continues et du climat idéal pour bien travailler. Cela m'a pris 20 minutes... Il me restait la moitié de la séance que j'ai utilisé pour une sorte de régulation...

Les élèves ont fini par accepter le service que je leur ai proposé: la compréhension!





 Réponse N°2 20301

re
  Par   amina ossoule  (CSle 24-04-12 à 20:14



dans le cas de madame Samira, je les écoute certes mais je leur explique que je dois faire mon cours et que s'ils sont attentifs je leur donne les trente dernière minutes pour la révision, avec la modalité qu 'ils veulent:en groupe ou collectivement, avec meme la possibilté d'utiliser le tableau...

Mais, s'ils arrivent démoralisés , je leur propose des exercices de concontration, pas de cours.





 Réponse N°3 20319

Re
  Par   Warda Zhor  (CSle 25-04-12 à 12:11



Je crois que ce n'est pas du tout raisonnable d'autoriser aux élèves de réviser une autre matière au cours de notre séance.Si j'étais à ta place ,je ferais la leçon et je leur dirais qu elle ferait l'objet d' un controle.





 Réponse N°4 20322

Contrat
  Par   Adi Lachgar  (CSle 25-04-12 à 14:37

On ne rend pas service à nos élèves, ni à nos enfants, en les "comprenant" toujours et en essayant chaque fois de les suivre dans leurs désirs les plus fous. Le cas que vous évoquez, chère amie, m'a obligé, il y a deux ans à ajouter un article au contrat de classe qui stipule l'interdiction des révisions pour les contrôles en classe de français. Ils n'ont qu'à mieux s'organiser. Il y a un mot que j'écris, chaque année, au moins trois fois, en grand, au tableau: ASSUMER!

S'il est de mon devoir de rendre ma classe aussi attrayante que possible, notamment en diversifiant les techniques et les moyens d'enseignement et d'apprentissage, il est du devoir de l'élève de s'impliquer, quitte à se forcer. Si on donne à l'élève l'habitude d'adapter nos cours à sa disponibilité physique et moral, on le trompe car il finira par croire que le monde est fait pour lui et à sa convenance.

Il y a quelques années, j'avais un élève dont le père était médecin et qui n'avait donc aucun problème à se faire faire des certificats médicaux en veux-tu en voilà. Pour lui rendre la tâche un peu dure, je ne donne jamais la date précise des devoirs: c'est toujours une fourchette de quinze jours. Il m'arrivait d'ailleurs, le quinzième jour, d'annoncer que le devoir était reporté à la semaine d'après. L'élève m'a avoué, à la fin de l'année que je l'avais bien fatigué.

Je pense que pour éviter ce genre de dilemme, il vaut mieux procéder par contrat. les élèves doivent savoir ce qu'est un élève, ce que leur présence en classe implique, ce qui leur est permis et ce qui leur interdit.

Je ne sais pas si j'ai déjà publié ce contrat de classe sur ce forum, mais je le fais en attirant votre attention sur l'article 18 de la partie élève.J'ai ajouté cet article suite à un flagrant délit de révision aggravé puisque l'élève cachait son petit cahier à l'intérieur d'un fascicule de groupements de textes.

C O N T r a t d e c l a s s e

Le présent contrat ne remplace pas le règlement intérieur de l’établissement. Son unique ambition est de clarifier la relation entre le professeur et les élèves en l’asseyant sur des bases saines, claires pour tout le monde, afin que tous connaissent leurs droits et leurs devoirs au sein de la classe .Le contrat est remis à l’élève. Il est lu, explicité et discuté en classe. Les élèves peuvent toujours présenter des amendements et faire connaître leurs réserves. Une fois signé, nul ne peut y contrevenir.

PARTIE PREMIERE

L’ELEVE

Article1

L’élève est considéré comme une fonction impliquant droits, devoirs et contraintes. L’élève qui n’admet pas les contraintes et ne remplit pas les devoirs de la fonction ne peut prétendre à aucun droit, hormis le respect dû à la personne humaine.

Article2

L’élève bénéficie, au début de chaque semestre d’un crédit-profil de 20/20. Il lui appartient de gérer ce crédit au mieux de ses intérêts en évitant les pénalités.

Article3

Comportements favorisant le maintien du crédit : la ponctualité, l’assiduité, la participation, la réalisation satisfaisante des devoirs, le respect de l’espace classe, l’esprit d’initiative…

Article3

Comportement entraînant une pénalité sur le crédit profil : les absences, les retards, les incivilités, le téléphone portable en classe,le chahut, le chewing-gum, certaines tenues, les tags, la détérioration du matériel…

Article4

Les pénalités vont de (-1) pour un premier retard par exemple à (-10) pour un portable qui sonne et à (-20) pour un élève qui se moque de son camarade.

Article5

L’élève reste digne et correct. Il est franc et juste. Il se refuse à tout comportement pouvant le mettre en situation d’infériorité ou de culpabilité.

Article6

L’élève accepte de présenter des excuses à toute la classe quand il est convaincu d’un comportement indigne.

Article7

L’élève arrive en classe 5minutes au moins avant le début du cours, pour les séances qui commencent à 8h,10h,14hou16h. Pour les autres séances, l’arrivée du premier élève fait foi et référence (sauf connivence).

Article8

Etre à l’heure, c’est venir avant l’heure. L’élève ne peut évoquer la sonnerie.

Article9

Un élève est un individu qui n’oublie jamais. Oublier un livre, un cahier, son matériel, ou de faire ses devoirs fait perdre à l’élève sa qualité d’élève.

Article10

Le devoir fait « pour le prof », à la dernière minute, est sanctionné de -2.

Article11

Le copiage entraîne la note nulle de 0 pour la source et la cible. Le professeur et l’élève sont deux intelligences qui ne peuvent s’insulter. L’élève doit savoir se protéger et protéger son travail en prévenant l’autorité de surveillance.

Article12

Tout comportement « bizarre » (coiffure, vêtement, accessoires) ne peut être toléré que si son auteur nous convainc de l’accepter en nous l’expliquant. Rien de provocant ne sera admis en classe.

Article13

L’élève est propre. Ses livres et ses cahiers sont soignés. Ses fournitures ne sont ni sales ni cassées. Aucun outil ne peut être remplacé par un autre (le stylo n’est pas une règle, ni la carte à puce…)

Article14

L’élève a tout son matériel. Rien n’est prêté en classe.

Article15

Tout matériel défectueux (stylo « mangé » ou sans capuche, demi crayon, demi règle…) est péremptoirement jeté à la poubelle et peut entraîner une pénalité.

Article16

L’élève accepte d’effacer le tableau quand le professeur le lui demande.

Article17

L’élève ne réagit pas à la sonnerie. Il ne ramasse ses affaires que si le professeur l’y invite expressément. De même, il ne quitte la classe qu’avec la permission expresse du professeur.

Article18

La présence en classe de français implique la participation active à son déroulement. Aucune activité autre n’est admise. Un élève convaincu de « révision » pour un contrôle continu perd tout son crédit profil.

Article19

Les départs précoces avant les examens ou les vacances entraînent la perte de tout le crédit-profil.

PARTIE SECONDE

Le professeur

Article1

Le professeur est une fonction impliquant droits, devoirs et contraintes. Il ne peut prétendre à ses droits sur les élèves sans remplir entièrement ses devoirs envers eux et accepter les contraintes de sa profession.

Article2

Le professeur ne confond pas l’humain et le fonctionnel. S’il comprend, humainement, les soucis de transport de l’élève, il n’excuse pas ses retards.

L’élève peut toujours solliciter « l’humanité » de l’enseignant en dehors du cours.

Article3

Le professeur est un fonctionnaire de l’état. Il ne peut agir que dans le respect de la légalité. Rien d’illégal ne peut lui être demandé.

Article4

Le professeur incarne une autorité morale concédée par l’élève du fait même de sa présence en classe. Cette autorité ne peut être remise en question, et toujours respectueusement, que si le professeur contrevient manifestement à ses obligations.

Article5

Le professeur est assidu et ponctuel. Il n’est en retard que lorsqu’il est retenu par ses supérieurs hiérarchiques, auquel cas les élèves sont informés dans des délais raisonnables.

Article6

Le professeur donne l’exemple en toute chose.

Article7

Le professeur ne peut chasser un élève de la classe. Il peut cependant lui en refuser l’accès s’il arrive en retard.

Article8

Le professeur ne peut manquer de respect à l’élève. Cependant, si par mégarde, il offense un élève, il s’engage à lui faire des excuses, sans que cela diminue la qualité de son autorité.

Article9

Le professeur qui insulte son élève se rend entièrement responsable des dérapages qui peuvent en résulter. La rue n’a de place à l’école que dans un cadre académique bien précis.

Article10

Le professeur s’engage à aider les plus faibles, mais ne peut sacrifier l’intérêt des plus motivés. L’élève doit montrer de la bonne volonté et interpeller le professeur pour l’aider.

Article11

Le professeur considère que l’élève qui ne pose pas de questions a parfaitement compris.

Article12

Le professeur est juste. Il ne favorise aucun élève, mais il encourage l’expression de l’intelligence et l’esprit de compétition.

Article13

Le professeur corrige les copies des élèves et les leur rend dans un délai raisonnable de moins de 15jours.

Article14

Le professeur utilise le crédit profil dans l’évaluation de l’élève si cela ne le pénalise pas. Un élève qui a 16/20 sans le crédit profil et 12 avec le crédit profil garde la note de 16/20, mais avec une appréciation de profil négative.

Le professeur L’élève:

M. Nom

signature

Lu et approuvé/signature

Réserves





InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +